Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A voix haute - Page 2

  • La Steppe - Anton Tchekhov

    Un classique Russe

     

    steppe320.jpg

                                ©Darkiya Mortuusmalus.

    « Comme il fait lourd et triste ! La calèche se hâte, et Iégorouchka voit toujours la même chose: le ciel, la plaine, les collines,... Dans l'herbe, la musique s'est calmée. Les pluviers sont partis, on ne voit plus les perdreaux. Faute d'occupation, les freux tournoient au-dessus de l'herbe fanée, ils se ressemblent tous et ils rendent la steppe encore plus uniforme. Un milan vole en rase-mottes, battant harmonieusement des ailes, et s'arrête soudain en l'air, comme pour réfléchir à l'ennui de vivre, puis il les secoue et file au-dessus de la steppe comme une flèche »

     

    La steppe qui est plus une longue nouvelle qu’un roman et qui va à sa parution asseoir la notoriété de Tchekhov.

    c’est à la fois un récit de voyage et un récit autobiographique. Tchekhov disait de ce récit  « c’est mon chef d’oeuvre »

     

    Un enfant de 9 ans Iégorouchka quitte sa famille « un matin de juillet » pour aller au lycée. Un long voyage de plusieurs jours dans une brika au cours duquel il va traverser la steppe russe. C’est l’été, le soleil est brûlant, il y a des orages violents mais parfois les nuits sont froides

    La plus grande partie du voyage il la fait assis sur un tas de foin où parfois il s’ennuie un peu.

     

    makovsky-vladimir-yegorovich-e-famille-de-moujiks-1704018.jpg

    L'enfant va tout observer le travail des moujiks dans les champs, les bergers et leurs troupeaux, les oiseaux, les convois de marchands.

    C’est un voyage d’est en ouest de quatre jours  à travers les herbes verdoyantes de la steppe qui ondulent sous le vent et provoque l’émerveillement de l’enfant. 

    Un chant qui s’échappe d’une isba, une baignade, les petits pains aux pavots à l’auberge, « les repas à même le chaudron » tout est nouveau.

    La peur aussi quand la calèche roule de nuit, c’est à la fois excitant et inquiétant et l’enfant devine des « images brumeuses et inquiétantes ».

     

    C’est un poème en prose que Tchekhov voulait qu’on lise « comme un gourmet mange les bécasses »

     

    Mais vous pouvez aussi vous régaler en images 

     


    Trésors naturels de Russie - Les dernières Steppes par ICTV-Solferino

     

     

    Voici ce qu’en dit Vladimir Volkoff le traducteur :

    « On ne pourrait ajouter ou soustraire une phrase sans rompre l’équilibre miraculeux de l’ensemble »

     

    Si vous ne l’avez jamais fait je vous invite à essayer de traverser la Steppe avec ce livre audio.

    201_100481_max.jpg

     

    Le livre audio MP3 :  La Steppe - Anton Tchekhov - Lu par Pierre François Garel - Editions Thélème 

     

  • Ecouter la Recherche

     

    editions-theleme-coffret-proust-alarecherchedutempsperdu-livre-lu-livre-sonore-audiobook.jpg

     

    Grâce à Cathe j’écoute chaque jour « Un été avec Proust » qui présente Proust et sa Recherche sous toutes ses facettes.

     

    Depuis quelques années je me régale de la Recherche lue par les plus grandes voix du théâtre.

    André Dussollier, Lambert Wilson, Robin Renucci, Guillaume Gallienne, Denis Podalydès et Michaël Lonsdale :

    IMG_0136-1.jpeg

    C’est un parcours superbe qu’il faut faire à son rythme et par forcément dans l’ordre d’ailleurs. 

    Après on a ses préférés, pour moi c’est le Combray du Côté de chez Swann, la rencontre avec Elstir ou le Temps retrouvé. 

     

    Aujourd’hui la série des Editions Thélème est dans toutes les bonnes médiathèques et sinon réclamez là, cent ans ça se fête non ? 

     

    Ecoutez des passages ici 

  • Lettres à Théo - Vincent Van Gogh

     

    Portret van Theo van Gogh1887.jpg

         

    Ma dernière visite au musée Van Gogh d’Amsterdam remonte à une quinzaine d’année. 

    Depuis longtemps je voulais lire une biographie du peintre en parallèle avec sa correspondance.

    C’est chose faite et j’en suis ressortie plus amoureuse que jamais de cette peinture et de ce peintre.

     

     

    vangogh.jpg

                              © Luuk Kramer/Van Gogh Museum

     

    Jusqu’ici j’avais picoré ces Lettres à Théo mais cette fois en parallèle de la biographie j’ai fait une lecture suivie et cela s’est révélé passionnant.

     

    Dès les premières lettres on est accroché, une famille qui n’est pas riche mais vit dans une certaine aisance, un père pasteur qui va à la fois servir de modèle permanent et d’objet de haine à la façon d’un Kafka. Vincent pourrait comme Kafka écrire sa lettre au père.

     

    Des études pas vraiment glorieuses et pas vraiment terminées, et un début de la vie d’adulte difficile.

    Un départ pour l’Angleterre où il va connaitre ses premières amours et se révéler doué pour les langues, plus tard il ajoutera le français à la panoplie au point d’écrire une partie des ses lettres en français.

    800px-Van_Gogh_-_Strand_von_Scheveningen_bei_stürmischen_Wetter.jpg

                    Les premières oeuvres  1882 

     

    D’échec en échec le voilà quasi missionnaire auprès des mineurs du Borinage, c’est pour lui une période mystique pendant laquelle il découvre le travail sordide, la faim, ses dessins en portent la trace, ils ont la noirceur de la mine et la dureté du travail. Plus tard lisant Zola il se reconnaitra dans Germinal.

     

    potatoes.jpg

                  Les mangeurs de pommes de terre 1885

     

    Les lettres sont pleines de ses doutes, de ses souffrances mais aussi de ses lectures, c’est un lecteur passionné et attentif. ll admire Hugo, Balzac et par dessus tout Zola. Rien à voir avec les lettres d’un fou, même si de temps à autre le ton change, l’exaltation le tient, que ce soit pour une femme, pour la Bible ou pour la peinture.

     

    vangogh.the-pink-orchard-16.jpg

                          Arles 1888 

     

    Nous n’avons pas les réponses de son frère mais l’on sent très bien son rôle modérateur, complice.

    Le départ pour Arles apparait comme une chance mais très vite les démons reviennent. Alcool, hallucinations, la misère matérielle détruit sa santé, son corps le lâche et son esprit va suivre ce qui le conduit vers l’hôpital psychiatrique où il trouve un certain repos.

     

    Van_Gogh_-_Starry_Night_-_Google_Art_Project.jpg

                  A Saint Rémy de Provence  la nuit étoilée 1889

     

    Théo a essayé de le faire connaitre, d’organiser des expositions de ses oeuvres mais Vincent s’y oppose le plus souvent. On le suit à travers ses lettres jusqu’à la cassure finale.

     

     

    l-oise-auvers-sur-oise-1890.jpg

                      A Auvers sur Oise 1890

     

    Ces lettres sont profondément touchantes et désespérantes car on le voit s’enfoncer dans la folie tout en essayant de tenir la tête hors de l’eau grâce à la peinture. ll cultive les ruptures, régulièrement avec Théo quand celui ci renâcle à le soutenir, ruptures avec des femmes, rupture avec Gauguin

    Pourtant c’est à Théo qu’il envoie tout, ses dessins, ses premiers tableaux, les toiles qu’il peint frénétiquement à Arles, cette frénésie se poursuit lorsqu’il est interné à Saint Rémy de Provence : imaginez il peint en un temps très court 200 toiles et parmi elles ses toiles les plus célèbres.

     

     

    Cloitre de Saint Paul de Mausole mai 2006.jpg

                Hôpital Saint Paul de Mausole © Ivredelivres

     

    J’ai vraiment été accroché par ces lettres, Van Gogh y apparait dans toute sa nudité et sa faiblesse mais aussi dans toute sa passion pour la peinture, exutoire à la folie qu’il sent poindre. 

     

    Vous pouvez aussi écouter ces lettres lues par Denis Lavant.

    Un site existe mais en VO

     

    La biographie permet de replacer ces lettres dans leur contexte.

    Mon seul regret c’est de n’avoir pas en parallèle les oeuvres pour en suivre l’évolution.

    Une édition existe aujourd’hui chez Actes Sud en six volumes qui permet cela mais son prix est carrément prohibitif (380€)

     

    van gogh.jpg

     

    Les livres : 

    Lettres à Théo - Vincent Van Gogh - Editions Gallimard

    Van Gogh - David Haziot - Editions Gallimard Folio

     

  • Le Vampire de Ropraz - Jacques Chessex

     

    Croyez-vous aux vampires ? 

     

    524-1197925787-jacques---465fx349f.jpg

                              Jacques Chessex y croyait peut être 

     

     

    C’est à la suite de mon billet sur le roman de Ramuz que j’ai parlé du livre de Jacques Chessex. Même si le récit est assez différent, les feux romans ont des points communs.  

    Ce livre je l’ai en fait écouté et je vous assure que ce type de roman passe très très bien pour une lecture audio

     

    Nous sommes en terre vaudoise, à Ropraz, le village où J Chessex a fait construire sa maison et nous raconte un fait divers bien réel.

     

     

    cimetiere ropraz.jpg

                          le cimetière de Ropraz

     

    En 1903 la tombe d’une jeune fille décédée à 20 ans est retrouvée profanée. C’était Rosa Gilliéron la fille du député local. Le cadavre a été mutilé sexuellement et le coeur a disparu.

    Imaginez l’effet de cette découverte sur un monde rural en proie aux superstitions les plus folles, une terre où la violence dans les familles est entretenue par l’alcool, un village où la cruauté l’emporte parfois sur le sordide.

     

     

    killing-vampire.jpg

    Le journal de Lausanne parle immédiatement du « Vampire de Ropraz » la panique s’empare des villages du canton, très vite cela tourne à l’hystérie collective.

    Peur, méfiance, haine, délation, toute la panoplie est là, tout est près pour que l’on trouve un bouc émissaire d’autant qu’il y a deux nouvelles victimes. 

    Comme d’habitude dans ce cas là, c’est le plus incapable de se défendre qui est montré du doigt. Un garçon de ferme pas très malin, aux pratiques sexuelles discutables, le profil parfait du coupable.

    La sanction tombe : réclusion à perpétuité en hôpital psychiatrique.  

     

    Cette histoire sombre est captivante, le texte très dépouillé, très prenant. La folie collective est remarquablement évoquée, la justice qui se met en branle est parfaitement rendue, la façon qu’à Chessex de nous livrer les secrets les plus noirs fait de ce livre un excellent moment de lecture. Il est un adeptes des contes et légendes et nous avec lui.

    La lecture de Lionel Epaillard est parfaite. 

     

    CL787.jpg

     

    Le livre audio :  Le Vampire de Ropraz - Jacques Chessex - Lu par Lionel Epaillard  - CDL éditions

    Vous pouvez le lire au Livre de poche

     

  • Premier de cordée - Roger Frison-Roche

    La Montagne et son conteur

    compagnie.jpg

    Un roman qui date de 1942 mais qui pourtant procure à l’écoute toujours le même plaisir.

    L’histoire de Pierre Servettaz qui veut devenir guide à la Compagnie des guides de Chamonix. Son  père redoute pour lui les dangers de ce métier et lui a fait suivre une formation hôtelière. 

    La montagne pour le plaisir d’accord mais pas pour en faire son gagne pain. Jusqu’au jour où le père et Jean Servettaz va être foudroyé aux Drus et le guide porteur George à la Clarisse devra ramener seul le client américain.

    2-les-Drus-depuis-Argentière-.jpg

                                 Les Drus depuis l'Argentière

     

    Le drame de la montagne car impossible de ramener le corps de Jean Servettaz malgré toute la volonté des guides chamoniards. 

    Pierre et Georges chacun de leur côté sont des mutilés, l’un parce qu’il a eu les pieds gelés, l’autre parce qu’il a, tentant de rejoindre le corps de son père, fait une chute qui le laisse en proie au vertige. 

     

    77_1296669491_peinture-bureau.jpg

                                     Le bureau des guides 

    J’ai retrouvé avec bonheur ces deux jeunes hommes, leurs rêves, leur courage fou, leur entêtement et la prose si généreuse de Frison-Roche. 

    Un récit qui certes a pris de l’âge : les secours en montagne avec hélico et tutti quanti ne ressemblent plus à la cordée du roman, mais la beauté et la force de la montagne sont bien toujours là avec le sens du service pour les guides, la solidarité devant l’adversité et la passion des sommets.

     

    Le site de RogerFrison-Roche

     

    Une interview de l’auteur 

     

    L218.jpg


    Le livre audio :  Premier de cordée - Roger Frison-Roche - Lu par Charles Réale - Editions Le livre qui parle 

  • Lettres d'amour - Lues par Jacques Weber

    Ecrire la passion

     

    lettrejuliette2cadre.gif

                                               Hugo à Juliette Drouet

     

    Alors que je cherchais comment composer ce thème de la passion, ce livre audio m’a tendu les bras à la bibliothèque

    Le nom de Jacques Weber était gage d’une belle lecture 

     

    3610185467.jpg

                              JH Fragonard la lettre d'amour Métropolitan museum 

     

    Jugez du programme : Flaubert, Hugo, Napoléon, Baudelaire, Diderot et Voltaire : qui dit mieux ?

    Ecoutez la voix de la passion, du désir, des adieux, des plaisirs charnels……

     

    musset-et-sand.jpg

     

    C’est un voyage parfois d’une grande douceur, parfois tonitruant. 

    Lettres destinées à la tendre amie, à l’unique. Lettres provocant le chaos ou l’ivresse, les pleurs ou la félicité………..

     

     

    Laissez vous prendre au jeu.

     

    Le Livre audio : Lettres d’amour - Lues par Jacques Weber - Editions Thierry Magnier