Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bribes et brindilles

  • Bribes et bougies

    Happy-Birthday-Bon-Anniversaire-1.jpg

    2021 restera peut-être pour nous comme une année difficile mais si l’on regarde les choses d’un peu plus haut c’est aussi une année faste pour les anniversaires. 

    La littérature, la vraie, la grande, la réjouissante vous invite à souffler des bougies cette année, préparez votre stock 

    Commençons  par les français, ils sont plus nombreux.

    flaubert bicentenaire de .png

    Des bougies pour la naissance de Flaubert, pour fêter ça je réécouterais bien Madame Bovary.
    200 bougies pour fêter sa naissance.

    la fontaine.jpg

    Des bougies à Château-Thierry pour La Fontaine, l’occasion pour moi de r’ouvrir sa magnifique biographie par Marc Fumaroli
    400 Bougies pour sa naissance 

    1121006_charles_20baudelaire_20tp.jpg

    Des bougies pour le prince des poètes, Baudelaire, avec pour moi la lecture d’un livre formidable  Les Fleurs du mal résonance de la vie de Jean Claude Mathieu chez José Corti  ou un livre plus court : Essai sur les Fleurs du mal de John E Jackson toujours chez Corti 
    Et hop 200 bougies.

    Mais il y a aussi des étrangers qui fêtent leur anniversaire 

    red-white-heart-happy-birthday-cake-for-Keats.jpeg

    John Keats et ses poèmes méritent bien un petit gâteau 
    200 bougies mais pour fêter sa mort ! remarquez cela convient bien à Keats parce que ce n'est pas franchement un gai luron

    st,small,507x507-pad,600x600,f8f8f8.jpg

    Fedor Dostoïevski  Allez c’est le moment d’écouter Crime et Châtiment, de relire les Frères Karamazov ou pourquoi pas la superbe biographie de Joseph Frank ou de regarder une fois encore le film splendide : La femme aux 5 éléphants, histoire de la traductrice de l'oeuvre de F Dostoïevski  
    et vlan 200 bougies pour sa naissance 

    Enfin il y a Dante et sa Divine Comédie, là il faut s’armer de patience pour lire, décoder, comprendre, ma version est splendide c’est celle publiée chez Diane de Sellier 

    IMG-0273.jpg

    Vous pouvez prendre un accompagnant avec vous comme le petit livre de Jean Pierre Ferrini ou alors le formidable De la curiosité d’Alberto Manguel qui m’a vraiment fait lire Dante autrement 
    700 bougies là je crois que votre stock est épuisé 

    dante-sept-cents-e1614762333711.jpg

    Et pour mon anniversaire c'est le .........

    lot-de-5-bougies-d-anniversaire-animaux-jungle-fever-2.jpg

     

  • Bribes pour une amie de blog

    « La psychologie de l’Odyssée n’est guère moins profonde, riche et compliquée que celles d’Henry James ou de Proust ; simplement, les sentiments restaient implicites, cachés : une forêt de secrets derrière chaque mot » 

    mythologie-s-660x330-1.jpg

    « L’Odyssée - dressée là, à l’aube de la littérature, comme un livre idéal pour enfants, une sorte de Pinocchio et que tous les enfants peuvent comprendre, avec ses Phéaciens, ses Cyclopes, Charybde et Scylla - est l’un des livres les plus mystérieux qui aient jamais été écrits. »

     

    odyssé.jpg

    « L’Odyssée nous apprend à accepter la réalité comme elle est : Ithaque.
    Aucun autre livre d’Occident ne possède cette force grandiose.»

    « A Ithaque la vie est prospère et heureuse : il y a des poiriers, des figuiers, des vignes, des oliviers, qui mourront et seront remplacés par d’autres poiriers, figuiers, vignes et oliviers, selon le cycle de la nature. »

    olivier.jpg

    « Ulysse meurt vieux. Comment meurt-il ? »

    « La mort d’Ulysse est douce comme la main d’Aphrodite. Peut-être de cette mer qu’Ulysse a tant parcourue, tant aimée et haïe, une vague s’élève-t-elle, lente, immense, infiniment suave (…) et emporte à jamais l’homme plein de couleurs et de douleurs; »

    vague.jpg

    Le livre : La Pensée chatoyante Ulysse et l’Odyssée - Pietro Citati - Traduit par Brigitte Pérol - Editions Gallimard 

  • A tout seigneur .......

    chateau-michel-de-montaigne--1-.jpg

    Depuis la création de ce blog Montaigne a été présent de nombreuses fois, à travers des livres, par des références et des échanges avec vous lectrices et lecteurs. 

    Il est temps de faire un tour sur les rayons de ma bibliothèque et de voir un peu ce qu’elle contient sur cet homme si singulier. 

    bureau-montaigne.jpg

    Il y a bien entendu un certain nombre de livres qui sont sur mes étagères et que j’aime feuilleter à nouveau mais qui ne sont pas parmi les livres majeurs autour de Montaigne

    Allez je vous les montre et cite en vrac, comme ils se présentent.

    IMG-0253.jpg

    Il y a là Pierre Villey longtemps la référence de publication des Essais, Marcel Conche adepte de Montaigne, André Comte-Sponville qui fut un des premiers à me prendre la main pour cette lecture foisonnante, Pierre Leschemelle un homme qui a écrit trois livres que j’aime mais qui n’est en rien un universitaire, les biographies bien entendu, et Antoine Compagnon un des derniers avec son été si plaisant, d’autres auteurs moins connus mais que j’aime.

    IMG-0255.jpg

    Ensuit il y eu ma première lecture complète grâce à l’édition d’Arléa, elle reste mon édition de référence et je l’ai fait relié pour lui éviter les abus du temps.

    Elle est marquée, crayonné, pleine de citations autour des Essais, de références de lecture, bref comme un bréviaire auquel autrefois, les moines dans la solitude de leur cellule, revenaient à l’infini.

    essai.jpg

    Aujourd’hui s’y ajoute l’éditions chez Robert Laffont sous la direction de Bernard Combeau, c’est une belle et excellent édition avec une belle langue et des traductions des citations parfaites, peu de notes mais suffisamment pour nous éclairer. 

     

    Je sais pour l’avoir lu sur certains blogs, que bien des lecteurs pensent que l’essentiel est la lecture de l’oeuvre et non les livres autour de cette oeuvre, c’est d’ailleurs un peu la position de Montaigne. 

    Mais si il y a une chose que cet homme m’a appris c’est bien à ne jamais être dogmatique, alors je revendique le droit d’aimer les livres autour des oeuvres ou les biographies de cet homme ah mais !!

     

    Je fais en passant un petit clin d’oeil à Bonheur du Jour qui lit en ce moment Homère mais aussi des livres autour du vieil aveugle et de son monde.

     

    Après les livres appréciés mais non indispensables il y a ceux qui m’ont accompagné dans le maquis des Essais, parce que ne jouons pas les spécialistes, c’est parfois difficile d’accès, surprenant, bizarre, contradictoire, paradoxale et il est bon d’avoir un compagnon de route qui vous ouvre des barrières, vous évite de vous prendre les pieds dans ronces, et vous remet parfois sur le bon chemin. 

     

    Voilà donc ma bibliothèque privilégiée 

    IMG-0252.jpg

    Plusieurs volumes d’un spécialiste de Montaigne, Géralde Nakam, j’ai les principaux livres de lui et ils m’ont vraiment éclairé non seulement sur l’oeuvre mais aussi sur cet homme qui pour Nakam est le « Miroir de son temps » 

    Mon préféré reste Le dernier Montaigne empreint de gravité et de mélancolie, celui qui me touche le plus.

    IMG-0251.jpg

    Il y a bien entendu le livre qui a remporté un succès certain : Sarah Bakwell dont vous pouvez retrouver la chronique sur ce blog. 

    Montaigne et les livres de Floyd Gray qui permet d'errer dans la bibliothèque de l'essayiste.

    Et un classique de la biographie, celle de Donal Fram qui fut longtemps ma référence.

    IMG-0249.jpg

    Il y a une collection dans laquelle j’ai pioché allègrement ce sont les Classiques Garnier, souvent érudits, certains sont à la portée du lecteur assidu des Essais.

    Cet été il y en a deux à mon programme de lecture , La culture de l’âme de Daniel Ménager, et Montaigne et la philosophie du  plaisir de Rafal Krasek, une lecture réjouissante pour ces temps de morosité. 

    IMG-0248.jpg

    Enfin il y a des monstres sacrés, références indépassables :

    bio.jpg

    Philippe Desan et sa biographie d’un Montaigne politique mais plus encore son dictionnaire Montaigne chez Honoré Champion une source intarissable pour la connaissance et la compréhension. Pour les curieux il y a une édition à un tarif accessible en Classiques Garnier 

    IMG-0250.jpg

    Jean Starobinski et son Montaigne en mouvement qui aide à saisir et comprendre l’homme au delà de l’oeuvre, écoutez l’interview et vous saurez pourquoi j’aime ce livre.

    IMG-0256.jpg

    Enfin il y a Hugo Friedrich, ne cherchez pas, ce n’est pas un auteur récent son Montaigne date de 1949 mais il n’a pas vieilli, il est riche et passionnant et c’est celui qui m’accompagne depuis des années.  Celui là aussi a été relié pour le garder en l’état, vous vous pouvez le trouver chez Gallimard sans problème.

     

    J’arrête là mon bavardage et je vous laisse en compagnie de Montaigne 

     

    Tous les livres de ma bibliothèque Montaignienne 

    Un été avec Montaigne - Antoine Compagnon - Editions des Equateurs

    Je ne suis pas philosophe - André Comte-Sponville - Editions Honoré Champion

    Montaigne et la philosophie - Marcel Conche - Editions PUF

    Montaigne notre nouveau philosophe - Joseph Macé-Scaron - Editions Plon

    Les Essais - Pierre Villey - Editions Nizet 

    Le Mal à l’âme  - La mort Paradoxe -Le badin de la farce - Montaigne tout entier et tout nu 

    - Editions Imago 

    Montaigne en Mouvement - Jean Starobinski - Editions Folio essais

    Montaigne - Hugo Friedrich - Gallimard Tel

    Montaigne Dictionnaire - Philippe Desan - Classiques Garnier

    Montaigne une biographie politique - Philippe Desan -  Odile Jacob 

    Montaigne une vie une oeuvre - Donald Fram - Classique Garnier 

    Montaigne et les livres - Floyd Gray - Editions Classiques Garnier

  • Chroniques estivales

     

    pause estivale.jpg

    Bon je vous dis tout, j’ai un problème, malgré ma reprise d’une lecture un peu plus intensive je n’ai pas suffisament accumulé de lectures pour faire vivre ce blog tout l'été.

    farniente.jpg

    Je vais  donc faire une pause estivale longueeeeeee mais au gré de mes envies et de mon courage je vous prépare  quelques billets autour des auteurs ou des thèmes les plus importants de ma bibliothèque

    Ainsi je pourrai vous proposer  une série de bribes et brindilles pour vous faire découvrir des livres dont il n’est pas toujours question sur les blogs aujourd’hui parce qu'un peu trop oubliés.

    bel été.jpg

    Par avance je vous souhaite un très bel été 

     

  • Bribes du sous sol

    jules verne.jpg

    « Or, il y a en minéralogie bien des dénominations semi-grecques, semi-latines, difficiles à prononcer, de ces rudes appellations qui écorcheraient les lèvres d’un poète. »

    minéralogie.jpg

    « La pente de cette nouvelle galerie était peu sensible, et sa section fort inégale. Parfois une succession d’arceaux se déroulait devant nos pas comme les contre-nefs d’une cathédrale gothique. Les artistes du Moyen Âge auraient pu étudier là toutes les formes de cette architecture religieuse qui a l’ogive pour générateur. Un mille plus loin, notre tête se courbait sous les cintres surbaissés du style roman, et de gros piliers engagés dans le massif pliaient sous la retombée des voûtes. À de certains endroits, cette disposition faisait place à de basses substructions qui ressemblaient aux ouvrages des castors, et nous nous glissions en rampant à travers d’étroits boyaux. »

    400px-Voyageaucentrede00vernuoft_raw_0135_1.png

    « La galerie s’enfonçait presque horizontalement, avec deux pouces de pente par toise, tout au plus. Le ruisseau coulait sans précipitation en murmurant sous nos pieds. »

     

    voyage.jpg

    « La grotte formait une vaste salle. Sur son sol granitique coulait doucement le ruisseau fidèle. À une pareille distance de sa source, son eau n’avait plus que la température ambiante et se laissait boire sans difficulté. »

     

    Le livre : Voyage au centre de la terre - Jules Verne - Editions Arvensa 

  • Un été avec elle

    Bonne nouvelle !!!!

    compagnon.jpg

    Antoine Compagnon nous propose Un été avec Colette cette année 

    C’est’y pas aux petits oignons ça ?

    colette.jpg

    De quoi agrémenter notre été et lire et relire, Chéri, Dialogues de bêtes, Claudine à l’école ( un de mes préférés non parce que c’est le meilleur mais parce que ce fut mon premier Colette) Gigi que je peux écouter mille fois 

    C’est parti donc d’un côté sa maison et de l’autre la voix d’Antoine Compagnon Elle est pas belle la vie ?