Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lecture

  • Bribes d'amour de la lecture

    feuilleter.jpg

    « Combien de fois nous arrive-t-il en feuilletant un livre lu il y a longtemps, de tomber sur des passages dont chaque mot éveille un écho brûlant, inoubliable. »

    relire.jpg

    « Chaque fois que je relisais ces passages, et cela m’arrivait souvent, la langue m’en paraissait plus parfumée, plus riche, plus imprégnée de cette qualité mystérieuse que tout grand écrivain confère à son style et qui est la marque de son génie propre. »

    mes_notes_moleskine.jpg

    « Je suis de ces lecteurs qui, de temps en temps, recopient de longs passages des livres qu’ils lisent.»

     

    Le Livre : Les livres de ma vie - Henry Miller - Editions Gallimard

  • Bribes d'amoureux des livres

    livres.jpg

    «  Comme on se rappelle facilement la date et le cadre de nos premières lectures ! Le souvenir de certains livres est lié à une maladie, d’autres au mauvais temps, à une punition ou à une récompense. Le monde intérieur et le monde extérieur se fondent dans ces souvenirs.
    Et ces lectures sont véritablement des évènements de notre vie. »

    montaigne14_etat2.jpg

    « J’avais naturellement entendu de la façon dont Montaigne s’était retiré de la vie active, dont il se consacrait aux livres , de la vie calme et rangée qu’il menait, si riche si profonde.
    Voilà un homme dont on pouvait dire qu’il possédait une bibliothèque ! »

    livres lus.jpg

    Combien de fois nous arrive-t-il en feuilletant un livre lu il y a longtemps, de tomber sur des passages dont chaque mot éveille un écho brûlant, inoubliable. »

     

    Le Livre : Les livres de ma vie - Henry Miller - Editions Gallimard

  • Bribes d'Henry Miller

    rat.jpg

    « Je suis loin d’avoir lu autant que l’érudit, le rat de bibliothèque ou même l’honnête homme ; et pourtant j’ai certainement lu cent fois plus que je n’aurais du »

    livres lus.jpg

    « Je suis extrêmement heureux et satisfait d’avoir entrepris la tâche ingrate d’énumérer tous les livres que j’ai souvenir d’avoir lu. »

    livre-lecture-imaginaire.jpg

    « Un des premiers souvenirs que j’associe à la lecture c’est celui des efforts que j’ai dû faire pour me procurer des livres »

    livres vivant.jpg

    « Qu’est-ce qui rend un livre vivant ? Voilà une question qui se pose souvent ! La réponse me parait toute simple. Un livre vit grâce à la recommandation passionnée qu’en fait un lecteur à un autre. »

     

    Le Livre : Les livres de ma vie - Henry Miller - Editions Gallimard

  • bribes de vie d'un livre

    Mort et résurrection d’un livre

    « Chez nous, en Hollande, nous appelons ce dictionnaire le “Gros Van Dale”, il conserve le trésor de notre langue. Mon exemplaire était doté d’une reliure entoilée verte, l’air humide l’a attaqué, le sel apporté par le vent de mer a fait son œuvre destructrice, le livre a commencé à se déliter, la couverture à lâcher prise, chaque fois que je soulevais le livre il réagissait avec aigreur, il laissait tomber des feuillets que je devais glisser à la fin sans pouvoir les recoller »

    nooteboom

    « Alors a commencé la lente révolte, une sorte de guerre de vingt ans que j’ai menée pour ma part armé de ruban adhésif et de colle, de glu, d’aiguille et de fil, jusqu’au moment où le Van Dale a baissé les bras et menacé de se suicider. »

    nooteboom

    suicide de dictionnaire

    « C’est à ce moment précis que quelqu’un m’a parlé d’une relieuse qui, selon lui, habitait l’île. Je lui ai apporté en petits morceaux le Van Dale moribond. Elle m’a demandé deux mois, en m’assurant que je le retrouverais vivant. En prenant congé, j’avais l’impression qu’on portait en terre le cercueil de ma langue. »

    nooteboom

    Redonner vie à un livre

    « Mon Van Dale est de retour, il est posé ici à côté de moi. La relieuse lui a confectionné une jolie boîte, de couleur verte comme la toile usée de sa couverture. »

     

    Le livre : 533 Le livre des jours - Cees Nooteboom - Traduit par Philippe Noble - Editions Actes Sud

  • Ma bibliothèque lilliputienne

    mobile-isométrique-bibliothèque-ligne-vecteur-eps_csp29520643.jpg

    En écrivant mon billet pour le Berger de l’avent, j’ai repensé à ces livres qui m’ont apporté un bonheur simple, parfois fort et maintes fois renouvelé, sous un format plutôt restreint.

    Des livres qui sont faits pour le lecteur qui parfois refuse de lire des pavés, qui préfère le court, le vite lu MAIS qui aime les récits sensibles, profonds, graves ou déjantés, voici ma bibliothèque lilliputienne. Certains vous sont connus évidement mais peut être pas tous ceux qui sont sur mes étagères depuis des années.

    Pourquoi j’aime ces livres ? 

    Parce qu’en raison de leur taille on en mémorise presque totalement le contenu, j’ai une bonne mémoire mais ne plaisantons pas, je ne me souviens plus de tous les détails de La Montagne magique ou de Guerre et Paix. Par contre avec ces livres très courts c’est possible.

    guerre.jpg

    Il est facile de se rappeler les prénoms des deux héros d’Inconnu à cette adresse, ou bien le nom du libraire qui envoie  à Hélène Hanff les livres qui lui manquent contre parfois des oeufs et du jambon.

    Inconnu-a-cette-adree.jpg

    Impossible de perdre le nom du héros de l’Ami retrouvé grand collectionneur de pièces de monnaie et dont vous avez vous aussi cherché le nom sur une liste que vous voudriez oublier.

    ami.jpg

    Ce sont de petits joyaux, qui parfois ont eu un succès retentissant alors que d’autres passent inaperçus.

    Je vais en ajouter quelques uns à votre liste en variant les genres pour qu’ils deviennent vos compagnons quand vous broyez du noir, quand vous avez envie de légèreté ou tout simplement pour passer un bon moment de lecture.

    oiseau.jpg

    Un grand-père quasiment confit dans l’alcool qui hérite d’un petit fils et un volatile obèse voilà un récit totalement déjanté et loufoque mais qui me fait encore rire aux éclats après plusieurs lectures.

    été.jpg

    Ou alors la tendresse qui sourd du récit de la déchirure vécue par un petit garçon qui va être séparé de son grand-père, délicatesse et blessure secrète et un talent extraordinaire de l’auteur font de ce récit un moment plein de charme et de nostalgie. 

    Ou la Petite lumière qui reste éclairée pour moi à jamais.

    Ou ces mots qui disent la douleur et qui contre toute attente produisent un effet réconfortant quand cette douleur devient la votre. 

    douleur_1.jpg

    Enfin un livre qui vous avez certainement lu et peut être offert mais qui a pour moi encore, malgré des lectures répétées,toute la magie de la poésie et de la beauté de Yuko et de l’île d’Hokkaido, de la neige qui inspire tellement les peintres japonais. Un récit plein d’élégance et d’harmonie parce que  « Ecrire, c’est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d’un poème, d’une œuvre, d’une histoire couchée sur un papier de soie. »

    paysage.jpg

    Bon il y en a d’autres mais je vais laisser la liste ouverte pour vous, venez et ajoutez votre choix vos petits grands livres qui donnent du bonheur.

     

    Les Livres dont je parle dans l’ordre du billet 

    Inconnu à cette adresse - Kathrine Kressman Taylor - Editions Autrement

    84 Charing Cross road - Helen Hanff - Editions Autrement

    L’Ami retrouvé - Fred Uhlman - Editions folio Gallimard 

    L’Oiseau canadèche - Jim Dodge - Editions Kambourakis 

    Un été indien - Truman Capote - Editions Rivages

    La Petite Lumière - Antonio Moresco - Editions Verdier

    La Doulou - Alphonse Daudet 

    Neige - Maxence Fermine - Editions Arléa

     

  • Comment lisez-vous ?

    Avec cette question j’exclue le questionnement du genre : lisez vous ?
    Non ce que j’aimerai savoir c’est comment parvenez vous à un livre ? 
    Quel chemin suivez-vous ? Les conseils d’amis, les blogs, les critiques littéraires traditionnelles ?
    Est ce que comme pour moi les hasards sont autant de ricochets.

    background-les-ricochets.jpg

    Je passe sur le coup de tête du livre qu’on achète pour sa couverture ou son titre prometteur, tout lecteur a fait ça et même parfois a été récompensé mais ….rarement finalement.
    Je suppose que certains font des listes, je suis de ce genre, le problème c’est que je les abandonne en route en général. 
    Je suis du genre à passer d’une envie à l’autre au gré d’autres lectures.

    liste .jpg

    Je vais vous donner un exemple : 

    D’année en année je continue à suivre Thomas Römer le bibliste sur le site du Collège de France, cette année c’est l’histoire de l’écriture de la Bible alors j’ai lu un livre qui venait de paraitre sur le sujet.

    romer.jpg

    En tapotant pour le repérer je suis tombée sur un livre de Hervé Clerc, Dieu par la face nord lui je connaissais son nom, c’est l’ami de retraite montagnarde d’Emmanuel Carrère qu’il évoque dans Le Royaume, le type qui se promène avec à la main La Bhagavad gita

    bhagavad-gita.jpg

    Son  livre : m’a passionné, j’en ai donc lu un second de lui : l’enfer est une fête, réjouissant au possible. 
    Dans ses deux livres Hervé Clerc  fait référence à la fois à l’Islam et à l’hindouisme je suis allée fureter de ce côté là.

    Et me voila plongée dans Advaita Vedanta de Dennis Waite, un livre passionnant et ardu au possible, le genre dont vous ne parvenez à lire que 3 pages à la fois.

    93819433_o.jpg

    La version courte pour paresseux 

    La philosophie de l'hindouisme a fait tinter une clochette chez moi, et m’a rappeler un livre que j’ai tenté de lire l’été dernier et que j’ai du abandonné, lire de la philo sous morphine c’est pas top

    Aujourdhui je peux y revenir et me voila plongée dans le livre d’Henri Atlan sur la biologie et Spinoza où les interrogations viennent croiser celles de l'hindouisme....surprise ! 

    atlan.jpg

    Le biologiste et philosophe Henri Atlan

    Ouf je suppose que j’ai perdu pas mal de lecteurs là mais tant pis.
    C’est ainsi que je lis, que je me disperse parfois, que je lis avec curiosité et passion.
    Avec toutes ces lectures je n’étais pas pour autant prête à faire des billets pour le blog : livres trop spécialisés, trop difficiles à résumer  
    Donc je suis un peu en panne là. 

    en panne.jpg

    Bon alors vous …comment lisez-vous? 
    Par quoi vous laissez vous attirer, emporter, y compris ces lectures dont vous ne parlerez jamais parce que trop difficiles ou trop intimes, jamais terminées......

    crachez.jpg

    Allez crachez le morceau et dites moi tout.