Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A sauts et à gambades

  • Tout passe - Vassili Grossman

    Peut-être avez-vous lu le livre majeur de Vassili Grossman : Vie et destin dont le manuscrit fut confisqué par le KGB.

    Mais l'auteur a un autre livre à son actif, un roman que j’aime particulièrement  et que j’ai relu tout récemment. 

    Vassili Grossman fut un communiste convaincu jusqu’à la seconde guerre, là sa vision changea, il fut l’un des premiers à entrer dans Treblinka, puis il découvrit le massacre des juifs à Babi Yar où sa mère mourut.

    grossman.jpg

    V Grossman correspondant de guerre

    Lorsque après guerre l’antisémitisme stalinien se fit plus fort avec le procès des blouses blanches, Grossman change, prend la plume et dénonce.

    Tout passe c’est l’histoire d ’ Ivan Grigorievitch qui revient chez lui après trente ans de camps. Il fut un idéaliste mais il a depuis longtemps perdu la foi.

    Il est accueilli à Moscou par son cousin Nikolaï Andreïevitch qui ne lui a jamais fait un signe pendant trente ans. 

    Nikolaï et sa femme Maria Pavlovna accueil Ivan avec quelques réticences. Il faut dire que Nikolaï c’est l’homme des compromis, il a survécu à toutes les purges, il a vu le système broyer beaucoup d’hommes et de femmes autour de lui, c’est lui qui a signé (comme Grossman) des manifestes pour punir les traitres à la patrie, les vendus, il craint une société où le simple fait de penser met en danger.

    C’est la rencontre d’un homme terrassé par la peur, toujours prompt à obéir, et d'un homme qui pense que

    « l’histoire de la vie, c’est l’histoire de la violence invaincue, insurmontée. La violence est éternelle et indestructible. Elle se transforme mais ne disparait pas et ne diminue pas ...L’humain ne s’accroit pas en l’homme. » prêt à tout pour vivre en liberté, pour parler 

    Vassili Grossman mêle le destin d’hommes et de femmes et nous dit ne pas voir de différence fondamentale entre le servage russe sous le Tsar et le fanatisme bolchevique qui fait plier les êtres. 

    archipel-goulag.jpg

    l'Archipel du Goulag

    En un chapitre extraordinaire Vassili Grossman dresse le portrait de tous les Judas, tous ceux qui ont dénoncé, calomnié, trahi car pour eux l’état et le parti sont trop puissants pour ne pas être obéis. 

    Des lâches ? des monstres ? ils n’ont pourtant jamais cessé d’aimer leurs proches, aimer la musique ou la littérature

    « Ces hommes ne souhaitaient de mal à personne mais toute leur vie ils avaient fait le mal » 

    A la lecture de ce roman magnifique et terrible on comprend les paroles de l’auteur qui font penser à Stig Dagerman

    « L’angoisse de l’âme humaine est terrible, inextinguible, on ne peut la calmer, on ne peut la fuir ; devant elle sont impuissants même les paisibles couchers de soleil champêtres, même le clapotis de la mer éternelle » 

    9782221101933FS.gif

     

    Le livre : Tout passe - Vassili Grossman - Traduit par Jacqueline Lafond - Editions Robert Laffont Bouquins 

  • Lectures d'été

    Un été comme je les aime, du soleil mais pas trop, de la pluie juste ce qu’il faut.

    soleil-nuage-pluie.jpg

    Et bien sur les lectures de l’été, pas de vrais gros pavés, non je me suis même laissée tenter par des nouvelles, une fois n’est pas coutume, des romans qui m’attendaient depuis longtemps et ceux que j’ai eu grand plaisir à relire.

    relecture.jpg

    Il y a de quoi faire vivre ce blog pendant pas mal de temps et la participation de Marie enrichira encore le contenu. 

    A demain donc en direction de la Russie.

  • sortie en poche

    J’ai l’impression vu vos réactions que Marie va trouver sa place ici et je m’en réjouis.

    9782070793464FS.gif

    Un petit message pour ceux et celles qui n’auraient pas lu Le Royaume d’Emmanuel Carrère, il sort en poche le 25 août !

    Le livre m’avait vraiment passionné et surtout il m’a entrainé vers des chemins variés : les livres de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur mais aussi les livres de Thomas Römer modestement ma culture biblique grandit donc

    Un livre à recommander

  • Big easy - Ruta Sepetys

    Big Easy de Ruta Sepetys 

    big easy.jpg

    C'est un roman qui nous plonge dans l'univers sombre de la Nouvelle Orléans des années 50 et qui raconte l’histoire d'une jeune fille de 17 ans, Josie, dont la mère est prostituée  et qui n’a aucune compassion pour elle. 

    Ce dont rêve Josie c'est d'intégrer une prestigieuse université

    Mais elle est impliquée dans une histoire de meurtre et elle va peut être être obligée de se tourner vers l'argent facile. 

    la-nouvelle-orleans-quartier-francais--francais_19-108942.jpeg

    Quartier français 

    Mon avis  

    Un très bon roman très bien écrit. On plonge vite dans cet univers glauque du quartier français de la Nouvelle Orléans. L’auteur Ruta Sepetys a très bien fait vivre au lecteur les sensations de Josie en partie femme de ménage dans la maison close où travaille sa mère !

    Un très bon livre que je recommande vivement.

  • Portrait d'une blogueuse

    Hello, moi c’est Marie et je serai présente ici chaque fois que le lirai un livre qui me plaira.

     

    Vous voulez en savoir plus

    Guadeloupe2015_16.jpg

    Si c'est moi là... à droite

     

    J’ai 12 ans et j’aime lire des romans, des bd et j’aime aussi écouter des livres audio. 

    Je vous donne rendez-vous dès demain pour un premier billet, je compte sur votre compréhension car c’est un coup d’essai.

     

  • blog à quatre mains

    Après une pause il est temps de réactiver ce blog.

    Un blog à quatre mains me tentait et sans rien demander j’ai trouvé une blogueuse prête à tenter l’aventure.

    quatre mains.jpg

    Elle sera présente à son rythme et avec un choix de livres à sa convenance.

    Vous pourrez faire sa connaissance ici dès demain