Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bribes et brindilles - Page 2

  • brins d'herbe

    « L’herbe est porteuse d’origine, elle semble garder la saveur des premiers temps du monde 

    hautes herbes.jpg

    Hubert Voignier a écrit un très beau livre consacré au trouble, voire au saisissement, « à l’ivresse de la profondeur » que procurent ces « brassées de voix confondues », ces surfaces toujours onduleuses, ce « grand pays luxuriant », cet « essor fulgurant de verdure » Hubert Voignier  Les Hautes herbes 

    bouton d'or.jpg

    « Et le premier cadeau fut le genre des herbes et leur verte splendeur, dont la terre entoura les collines : voilà que par toutes les plaines les prés couverts de fleurs lancèrent leurs éclairs verdoyants. »  Lucrèce De la nature des choses

    DPN_0114.jpg

    ©DDD             

    « Le peuple des prés m’enchante, sa beauté frêle et dépourvue de venin, je ne me lasse pas de la réciter. Le campagnol, la taupe, sombres enfants perdus dans la chimère de l’herbe, l’orvet, fils du verre, le grillon, moutonnier comme pas un, la sauterelle qui claque et compte son linge, le papillon qui simule l’ivresse et agace les fleurs de ses hoquets silencieux, les fourmis assagies par la grande étendue verte, et immédiatement au-dessus les météores hirondelles… » René Char Feuillets d’hypnos

     

    Le livre : La Fraîcheur de l’herbe - Alain Corbin - Editions Fayard

  • Bribes de sable

    editer_un_livre_auto_edition_livre_0e9.jpg

    Publier n’est jamais une nécessité. De même que le monde continue à exister quand je ne le regarde pas, l’objet existe même s’il n’est pas diffusé, ou s’il est seulement offert dans l’entourage, comme une lettre à des amis.

    safe_image-1.png

    J’aime qu’un texte fasse ce qu’il dit, ou dise ce qu’il fait, applique ce qu’il suggère, donne l’exemple ou la représentation de ce qu’il annonce, mais, comme disait Chalamov, écrire n’est pas un acte, ni une vie, et le fait d’écrire ne dispense aucune vie de la réussite d’aucun acte.

     

    Le livre : Chemins de sable - Jean-Pierre Issenhuth - Editions Fides

  • Bribes d'Aubrac

    « L’Aubrac est ce miroir qui nous renvoie l’image d’une ancienne, d’une vraie humanité, que nous avons perdu de vue. »

    rieutord.jpg

    Rieutort d'Aubrac

    « Car on ne conquiert pas l’Aubrac, on se rend à lui. Comme une évidence. Une claire évidence. Quand, de son ciel, la lumière coule de source, elle est plus que jamais l’eau nécessaire qui lave notre regard, l’expurge de tous ces faux-semblants, ses trompe-l’oeil mirobolants, tout le clinquant de pacotille d’une société aveuglée par ses mirages mêmes. »

    paysage_de_laubrac.gif

    « On pourrait dire que l’Aubrac est né de la lumière. D’un désir de lumière. Partout elle le baigne l’enveloppe et le lave. »

    aubrac-les-salces-lozere-buron-latreille-2007-09.jpg

    © Arnaud Millot

    Le livre : Désir d’Aubrac - Patrick Mialon - Editions Le Temps qu’il fait

  • Bribes d'automne

    marronnier.jpg

    Début octobre, les feuilles des marronniers envahissent les trottoirs et au réveil, quand j’ouvre mes volets, les petits matins sentent la mousse et le brouillard. C’est le temps des premières flambées et des dernières confitures, gelées de pomme et de coing couleur de cuivre qu’on aligne avec soins dans l’ombre des placards.

    bourgogne en automne.jpg

    Calendrier des récoltes : en Bourgogne on ne va plus aux jonquilles ni aux mûres mais aux cornouilles et aux cèpes, dont le fumet boisé se combine à celui des pommes sures pour composer la senteur de l’automne.

     

    Le livre : Sagesse de l’herbe - Anne Le Maître - Editions Transboréal 

  • Bribes de Mandelstam

         D’après Pétrarque   Valle che de'lamenti miei se'piena...

     

    Rivière qui grossis de mes larmes amères,

    les oiselets des bois pourraient le narrer

    et les bêtes sensibles et les poissons muets

    que l'une et l'autre rive de verdure enserrent ;

    la rivière de Pétrarque.jpg

    La rivière de Pétrarque

    Val encore murmurant de mille serments brûlants

    et lacis de sentiers émaillés d'herbes folles,

    blocs d'un amour fort, durcis avant le temps,

    fissures de la terre sur les pentes escarpées,

    rivière russe Ivan Konevskoi.jpg

    Rivière russe - Tableau d'Ivan Konevskoï

    ainsi sans remuer branle l'inébranlable

    et je branle de même... tel au cœur du granit

    sourd le chagrin, sur fond de joies anciennes

     

    où je cherche les traces du beau et de l'honneur

    évanouies, comme le faucon après la mue

    abandonne sa dépouille sur la terre nue.

     

    Le livre : Nouveaux Poèmes - Ossip Mandelstam - Traduit par Christiane Pighetti - Editions Allia

     

  • Bribes de Rilke

    rilke.png

    Que ce soit le chant d’une lampe ou bien la voix de la tempête, que ce soit le souffle du soir ou le gémissement de la mer, qui t’environne – toujours veille derrière toi une ample mélodie, tissée de mille voix, dans laquelle ton solo n’a sa place que de temps à autre.
    Savoir à quel moment c’est à toi d’attaquer, voilà le secret de ta solitude.

     

    Le livre : Notes sur la mélodie des choses - Rainer Maria Rilke - Traduit par Bernard Pautra - Editions Allia