Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bribes et brindilles - Page 2

  • Quelques notes de Bach

    INTEGRAL_CANTATES_BACH_1_i_2.jpg

    « Chaque dimanche, Bach se met à l’orgue pour faire entendre la voix de Dieu aux fidèles. La parole de Dieu n’est pas un texte, avait insisté Luther, mais se traduit dans des sons qui vont émouvoir les auditeurs. Les fidèles connaissent le répertoire des cantates depuis leur plus tendre enfance. Ils sont capables de poser les paroles dès qu’ils entendent la mélodie. Bach applique à la lettre la doctrine de Luther. Peu lui chaut si les fidèles ne voient pas la complexité intérieure de sa musique, ce qui lui tient le plus à cœur, c’est qu’elle soit facile à chanter par le plus simple des paroissiens. »

     

    « Assis sur leurs bancs en bois, les fidèles écoutent. Perçoivent-ils la complexité de la pensée qui s’offre à eux ? Ses talents d’organiste sont plus faciles à remarquer. Les Leipzigois affluent à l’église Saint-Thomas dans l’espoir d’entendre encore la virtuosité de Bach faisant courir ses doigts sur le clavier »

     

    Le livre : Ces musiciens qui ont fait l’histoire - Laure Dautriche - Editions Tallandier

  • Bribes de désert

    la limondaderie lodève.jpg

    « On a je crois les déserts que l’on mérite. On a aussi, parfois, ceux que l’on porte en soi et ceux que l’on fantasme et qui ont le pouvoir de nous réduire, de nous diminuer jusqu’au dérisoire, jusqu’à l’imperceptible, à l’anéantissement ou, au contraire, celui de nous agrandir, de nous élever, nous sublimer, aux dimensions d’un infiniment grand intérieur, de plénitude et d’accomplissement. »

    Larzac-sud-mai2015-033.jpg

    Le livre :Désir d’Aubrac - Patrick Mialon - Editions Le Temps qu’il fait

  • Bribes de Venise

    « J’ai effectué toute la route d’Innsbruck à Venise par chemin de fer en m’arrêtant toutefois une journée à Trente et deux à Vérone. »

    Venise.jpg

    « Outre flâner dans ma gondole, j’ai passé beaucoup de temps à sonder les venelles qui servent de rues et à contempler les campos - les petites places crées autour de chaque église - certains très radieusement désolés, les petits reliquaires les plus herbus, les plus joyeusement tristes d’un superbe passé »

    venise-grand-canal.jpg

    « Chacun sait que le Grand Canal est une merveille ; mais pour vraiment sentir dans son coeur l’antique richesse de Venise, il faut avoir fréquenté ses canalettos et campos, vu le nombre et la splendeur des palais qui pourrissent et s’effritent » 

     

    aspern.jpg

    heures.jpg

    ailes.jpg

                                                            Venise source d'inspiration 

     

    Le Livre : Lettres du Palazzo Barbaro - Henry James - Traduit par Guillaume Villeneuve - Editions Bartillat

  • Bribes de science

    recherche.jpg

    « La science actuelle n’explique pas tout, elle va d’étonnement en étonnement, et chaque réponse obtenue ouvre la voie à un nouveau questionnement. On peut considérer cela comme rassurant ou au contraire s’en trouver frustré, sans pour autant nier les talents, le travail attentionné, parfois le génie des chercheurs qui nous permettent de comprendre chaque jour un peu mieux l’univers. »

    chercheur.jpg

    « Une preuve scientifique est un élément (une expérience, un ensemble d’observations…) sur lequel il est raisonnable de fonder notre manière de concevoir le monde. Sa validité repose entièrement sur la démarche critique employée pour l’obtenir. La première caractéristique de la science est la remise en doute constante : chaque affirmation doit être vérifiable, vérifiée, étayée. Adopter un point de vue scientifique, c’est « croire » quelque chose uniquement lorsqu’ont été présentées de bonnes raisons de le faire. »

    fake-news-les-francais-pointent-les-reseaux-sociaux_4540649.jpg

    « Le savoir est a priori une bonne chose. Il permet une compréhension plus éclairée du monde, une anticipation de l’avenir, un jugement plus juste d’autrui, on peut s’attendre à ce qu’il s’accompagne d’un plus grand bonheur collectif et personnel. »

     

    Le livre : L’ironie de l’évolution  Thomas Durand - Editions du Seuil

  • Feuilles et brindilles américaines

    Walt-Whitman.jpg

    Cet homme est né il y a juste 200 ans 

    «  La buée de mon propre souffle,
    Les échos, le clapotis de l’eau, les murmures chuchotés,
    La racine d’amour, le fil de soie 
    La fourche et la vigne » 

     

     

     

    « J’apprends avec les plus simples, je donne des leçons aux plus réfléchis,
    Je suis un novice qui débute et pourtant j’ai connu des myriades de saisons,
    Je suis de toutes les couleurs et de toutes les castes, de toutes les classes et de toutes les religions,
    Je suis fermier, ouvrier, artiste, rentier, marin, quaker
    Prisonnier, souteneur, voyou, homme de loi, médecin, prêtre. »

    DSC_0101.JPG

    Le livre : Feuilles d’herbe - Walt Whitman - Traduit par Roger Asselineau - Editions Albin Michel 

  • Bribes d'Himalaya

    « La lumière des cimes descend lentement le long de la montagne, bien que les pentes que nous venons de gravir soient encore plongées dans les ombres de la nuit. Le soleil retrouvé, je me repose sur le lichen sec qui couronne un îlot de granit dans cette mer de blancheur.

    dhaulagiri.jpg

    Trois pigeons des neiges passent au dessus de ma tête, leurs ailes blanches claquent dans l’air glacé. Vers l’est un des pics du Dhaulagiri vibre dans une gloire de rayons »

    Dolpo.gif

    « Le soleil est rond. Je résonne de vie, les montagnes résonnent, et quand je puis l’entendre, nous partageons cette résonance. Je comprends tout cela, non par le truchement de mon esprit , mais par celui de mon coeur. »

     

    Le livre : Le Léopard des neiges - Peter Matthiessen - Traduit par Suzanne Nétillard - Editions Gallimard L’imaginaire