Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bribes et brindilles - Page 3

  • Bribes du désert

    Cuba-664.jpg

     

    « Et puis un beau soir, au détour du dernier virage, en contrebas et par-delà un champ de dunes constellé de saules, nous découvrîmes enfin la rivière perdue, la mystérieuse San Juan, flottant dans son canyon comme un ruban de lumière. Dans les teintes roses du crépuscule, ce furent les derniers pas pour nous rapprocher de cette eau qui si longtemps était demeurée une énigme, une promesse dérisoire, tout au long de ces cascades de rocs desséchés. La carte de l’inconnue d’El Paso n’avait pas menti : un chemin conduisait bel et bien jusqu’à la rivière. »

     

     

    Le livre : Sortilèges du désert - Rob Schultheis - Editions Gallmeister

  • Bribes de musique

    Partition-de-musique.png

     

    « Une équipe de chercheurs a fait écouter à des personnes des morceaux de musique dans lesquels ils avaient remplacé quelques mesures de musique par des plages de silence – des interruptions silencieuses de deux à cinq secondes.

    Les personnes qui ne connaissent pas le morceau de musique le remarquent immédiatement.

    Mais les personnes qui connaissent et aiment ce morceau ne remarquent pas ces plages de silence.

    Leur conscience remplace la musique qui manque par la séquence qui est présente dans leur souvenir.

    Elles n’ont pas entendu qu’il y avait eu une interruption. Elles ont entendu le morceau de musique dont leur mémoire et leur anticipation du plaisir à venir ont reconstruit en elles les passages effacés »

    « Les mélodies entendues sont douces », dit John Keats. Mais celles qui ne sont pas entendues sont plus douces encore. »

     

     

    Le livres : Sur les épaules de Darwin - Jean Claude Ameisen - Editions Les liens qui libèrent

  • Bribes de violet des roses

    290px-106_Rosa_canina_L.jpg

     

    Ceux qui ont reçu un don

    l’exercent sans vanité.

    Ils disent le temps, élisent les simples,

    délivrent la mère, tarissent le lait, 

    perdent la source ou le serpent,

    gardent l’équilibre du monde,

    tenant tour à tour ombre et lumière

    loin derrière l’églantier.

     

                 *********************************

     

    anges-et-demons-bernin-rome-sainte-marie-des-victoires-place-navona-chateau-saint-ange-basilique-de-saint-pierre.jpg

     

    Il arrive qu’un jour,

    à la croisée des chemins,

    ils rencontrent un ange.

     

    Ils se saluent sans rien dire,

    en voisins.

     

     

     

    Le livre : Par le violet des roses - André Rochedy - Editions du Cheyne

  • Bribes de Gerald Durrell

     

    pastèques.jpg

    Les pastèques à la chair aussi craquante et fraîche que de la neige, étaient de formidables boulets de canon botaniques, d’une taille et d’un poids suffisants pour détruire une ville ; les pêches, orange ou roses comme la lune des moissons, pendaient, énormes, dans les arbres, leur peau épaisse et veloutée gonflée par le jus sucré ; les figues vert et noir craquaient sous la pression de leur sève, et les cétoines dorées, nichées dans les fentes roses, s’enivraient de ces largesses sans fin. 

    la-cetoine-doree.jpg

     

    Le livre : Le jardin des dieux - Gerald Durrell - Editions La table ronde  2014

  • Bribes de M Stern

    myrtille.jpg

     

    «  La joie au coeur, remplissons le creux de notre main d’un peu de myrtilles, et savourons les en pensant que le grand tétras et la grive musicienne les aiment eux aussi.

    Dans les clairières, mangeons également quelques fraises des bois parfumées ou quelques framboises mûres. La lune décroissante n’est pas favorable à la cueillette des champignons, mais si, parmi les myrtilles, il vous arrive d’apercevoir le jaune lumineux des chanterelles, ne vous précipitez pas pour les prendre ; savourez ce moment avec bonheur, comme un don de la nature : le souvenir même de cette cueillette donnera encore plus de goût et de parfum au risotto de votre dîner en famille. »

     

    fraisier-fruits.jpg

     

    Le Livre : Les Saisons - Mario Rigoni Stern - Traduction Marie Hélène Angélini - Editions La Fosse aux ours

  • Bribes de sieste

    zem058-m.jpg

     

    « Nous sommes tous, plus au moins, animés par la quête de l’absolu, de la vérité, de l’éveil, de l’illumination, de la compréhension ultime, etc.

    Pour s’apercevoir, au bout du compte (si l’on y arrive), qu’il n’y a rien. « Fondamentalement rien », comme disait le maître ch’an chinois Feng-kan (IXe s.) »

     

     

    Le livre : L’art de la sieste et de la quiétude - Hervé Collet - Editions Albin Michel