Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petits noirs - Page 5

  • La Théorie du chaos

    Polar tonicardiaque

     

    Interpol_logo.png 

     

    Ah là ce polar vous donne la pêche par son intelligence, son sens du rythme et ses rebondissements.

    D’abord une trouvaille, le flic de service s’appelle Henri Poincaré comme le mathématicien génial, l’arrière petit fils lui est flic à Interpol depuis pas loin de trente ans. C’est dire s’il est aguerri et revenu de tout ! ll a acheté une propriété dans le Sud Ouest où il passe son temps libre avec sa femme. 

    C’est un coriace Poincaré, il a traversé l’Europe pour mettre la main sur un criminel de guerre du temps de la guerre dans les Balkans et aujourd’hui il assure la sécurité pour un sommet de l’Organisation Mondiale du Commerce. 

    Et vlan un attentat va ficher en l’air la belle organisation prévue par Poincaré, un attentat à la bombe en plein Amsterdam dont un mathématicien génial James Fenster est la victime. 

    Autour de Fenster gravitait pas mal de monde, fiancée, collègue, ennemi et la traque va conduire Poincaré d’Amsterdam à Barcelone, de Paris à Milan tout le monde essayant de mettre la main sur l’ordinateur de la victime qui contiendrait des secrets ultra dangereux.

     

    Attractions.jpg                               La théorie du chaos

     

    J’ai marché tout le long, d’abord un flic français ça nous change, ensuite l’intrigue est mené tambour battant, on saute d’un suspect à un autre, on hésite, bref l’auteur Leonard Rosen s’amuse bien avec nous et conduit son énigme mathématique avec brio.

     

    En prime une préface de Cédric Villani le prodige des maths et un clin d’oeil à Keisha qui m’a donné envie de le lire

     

     

    9782749125985FS.gif

     

     

    Le livre : La théorie du chaos - Leonard Rosen - Traduit par Hubert Tézenas - Editions Cherche Midi

     

     

  • Tea time au Québec

    Tea Time au Québec

    imgnoel1-775366.jpg

    Cinq livres qui ont des vertus apaisantes qu’on lise papier ou numérique.

    Des polars apaisants ? alors ils sont nuls !! et bien non pas du tout, certes ce ne sont pas des thrillers bien noirs et bien sanglants, non non juste de petites balades au Québec dans un village bien sympathique où je passerais bien quelques jours de vacances.

     

    Des héros récurrents certains un peu déjantés je vous l’accorde

    Bon à tout seigneur….l’inspecteur Gamache et bien on a envie de lui serrer la main à cet homme, il est pas dépressif, il est pas alcoolo, ses enfants sont normaux, bref ça nous change des héros portés sur la bouteille. 

    Et Clara Morrow je suis sûre que vous prendriez bien le thé avec elle, une peintre de talent, ce que jalouse Peter son mari, et qui ne se prend pas pour le nombril du monde.

     

    232518142_160202668d.jpg

                               Qui dit Canada dit ....hiver

     

    Bien sûr il y a le couple gay de service Thomas qui tient l’auberge et Gabri les chambres d’hôtes mais j’avoue que leurs recettes de cuisine me tentent et aussi passer une nuit ou deux dans leur gîte en pleine tempête de neige, oui n’oubliez pas qu’on est au Canada quand même.

     

    Enfin il y a ma préféré Ruth Zardo, la poétesse qui jure comme un charretier et qui a fait de rose son animal de compagnie, pour qui elle subtilise parfois des pulls à ses voisins, quand vous saurez que Rose est une cane ……….

     

    Quebec_Photo_Album_Pic.jpg

    Des histoires à lire dans l’ordre si possible, les saisons défilent, on démarre à l’automne, Sous la glace vous transporte en plein hiver la bonne saison pour le curling, puis vient la belle saison avant le mois le plus cruel ! Vous vadrouillerez dans les bois, vous aurez droit à une maison un peu hantée, à tout de même à quelques meurtriers.

    Ne comptez pas sur moi pour vous donner des détails des différentes intrigues, vous serez obligés de me faire confiance.

     

    636186813_small.jpg

                          Et la recette 

     

    Malgré tout je vous préviens il vous faut quelques accessoires genre  théière, pancakes ou muffins ou alors carrément un pur Malt, à voir selon l’heure parce qu'on boit et mange beaucoup dans ces polars.

    Ah j’oubliais le village s’appelle Three Pines, cherchez pas sur une carte c’est quelque part par là……

     

     

    Les livres : En plein coeur / Sous la glace/ Révélation brutale / le mois le plus cruel - Défense de tuer - Louise Penny  - Actes Sud numérique ou Flammarion Québec numérique

  • Série noire mais en couleur

     

    5485911-rome-les-esprits-s-enflamment-les-prix-des-hotels-aussi.jpg

    Gilda Piersanti est une italienne auteur de polars qui écrit en français, quatre romans sous le signe de la couleur, une lectrice qui a une jolie façon de prononcer l’italien et qui vous donne l’impression d’être dans les rues de Rome… 

    Quatre romans sous le signe du dépaysement, quatre romans féministes à souhait puisque l’on a au fil des histoires une puis deux enquêtrices pour mener la danse à la recherche des coupables.

     

    piersanti.jpg

    Quelques mots des quatre intrigues :

     

    Rouge abattoir Ttrois jeunes filles assassinées entre noël et la fin de l’année, le commissaire D’Innocenzo se voit attribuer de l’aide en la personne de Mariella De Luca une jeune femme qui a des idées bien à elle et qui n’hésite pas à le faire savoir.

    Bleu Catacombes 

    En pleine canicule il peut apparaitre plaisant de se réfugier dans la catacombes pour trouver de la fraîcheur mais si en prime on vous offre une tête coupée puis plusieurs, là rien ne va plus, l’été sera chaud chaud chaud

    Jaune Caravage 

    En plein automne Rome fête la nuit blanche, il y a foule dans les rues, à l’aube on retrouve Eva une adolescente assassinée sur les bords du Tibre. Les ados cachent parfois bien des mystères et Mariella De Luca va devoir faire preuve de beaucoup de doigté pour enquêter, et autant vous le dire ce n’est pas son fort

    Vert Palatino

    Une disparition d’enfant va occuper largement Mariella et son acolyte Sylvia, sur fond de bagarre architecturale et footbalistique ! Viva Italia !!

     

    C’est ultra classique, mais assez divertissant pour me faire passer quelques nuits tout à fait passionnantes, j’ai bien aimé les personnages, la visite guidée de Rome et les coups de gueule de Mariella 

     

     

    Les livres audio : Gilda Piersanti  à télécharger chez Sixtrid 

  • Les Démons de Berlin - Ignacio del Valle

    L'apocalypse

    Durer_Revelation_Four_Riders.jpg

                Les quatre cavaliers de l'apocalypse : A Dürer

     

    J’avais particulièrement bien accroché à son roman précédent alors je me suis laissée tentée cette fois encore par un roman d’Ignacio del Valle et du coup je passe du Berlin de 1933 à celui de 1945

     

    J’avais laissé le héros, Arturo Andrade avec la Division Azul dans le froid de l’hiver Russe. 

    Les Allemands ont fait retraite et le voilà dans Berlin qui ne va pas tarder d’être assiégé par les Russes. Le Reich vit ses dernières heures et c’est à une peinture de l’apocalypse que l’auteur nous convie.

    Sujet difficile qui pourrait être même scabreux sans le talent d’Ignacio del Valle

     

    198258583.jpg

                                      Berlin mai 1945 

     

    Berlin 1945, chacun cherche à survivre, le commandement allemand se délite et le danger est partout. Un chercheur allemand E Von Kleist a été trouvé assassiné. Arturo Andrade est sollicité pour expliquer ce meurtre et mettre la main sur son auteur. 

    Très habilement on voit émerger le programme de recherche allemand vers l’arme atomique et la bataille des alliés pour le récupérer et mettre la main sur les savants qui en sont à l’origine.

    Arturo va devoir piloter à vue pour éviter tous les pièges. Toutes ses recherches se font alors que les alliés sont aux portes de la ville et qu’Hitler vit enfermé dans son bunker. 

    « Les Anglais progressaient vers Hambourg, les Américains avançaient vers la Bavière, les Français étaient arrivés dans le haut Danube, les Russes cernaient Berlin et menaçaient Vienne » 

     

    C’est habile, intelligent, le tableau de la ville et de ses dernières heures est saisissant et j’y ai pris le même intérêt que dans le polar précédent. 

    J’ai aimé les clins d’oeil littéraires comme celui là « A l’instar des familles heureuses, toutes les armées en déroute se ressemblent » qui permettent d’esquisser un sourire alors que l’atmosphère est lourd.

    je vous recommande le dernier chapitre qui est assez somptueux, un mélange de terreur et de beauté. 

     

    9782752908780FS.gif

     

    Le livre : Les Démons de Berlin - Ignacio del Valle - Traduit par Karine Louesdon - Editions Phébus Libretto

     

     

  • Cherche jeunes filles à croquer - Françoise Guérin

     Noir en montagne 

    9782702438343FS.gif

    Un polar en lien avec les alpages et la montagne.

    Suspense montagnard en compagnie d’un inspecteur que je n’avais jamais eu la joie de rencontrer : Eric Lanester. Bon d’accord il est parisien mais il va lui falloir

    partir en Haute-Savoir pour enquêter sur des disparitions inquiétantes, ce n’est pas ce qu’il préfère mais bon son équipe est un peu sur la corde raide alors pas question de faire la fine bouche !

    La vallée de Cham (oui c’est Cham pour les gens du coin) peut se révéler difficile à explorer et pas seulement à cause du climat.

    Notre inspecteur a dans les pattes un Commandant Pierrefeu le gendarme local qu’il jetterais bien au fond d’une crevasse mais il se retient.

     

    train du montenvers.jpg

              pourtant pourtant que la montagne est belle...

     

    Des jeunes filles ont disparues, des disparitions remontant parfois à plusieurs années, un peu trop pour mettre ça sur le compte d’une coïncidence, elles étaient toutes suivies dans une clinique spécialisée dans la prise en charge de l’anorexie. La maladie n’explique pas ces disparitions en série. Aucun corps n’a été retrouvé ce qui a orienté l’enquête plutôt vers des fugues, une fugue ça va mais plus …. 

     

    Quelle plaisir que ce polar, j’ai beaucoup aimé Lanester qui dit avoir pris un abonnement psy, pensez donc : il est profiler mais sous psychothérapie, sa petite amie est infirmière psy et son frère un brin psychotique, heureusement son chat Walesa est normal lui !

     

    phoca_thumb_l_fleurs-alpes-rhododendron.jpg

    En route pour une enquête auprès du personnel de la clinique, des familles sans oublier de tenter de se faufiler dans la tête de ces jeunes filles 

    C’est réussi, on marche à fond et voilà une façon intelligent de dire quelque chose de cette maladie si éprouvante qu’est l’anorexie, de nous en faire approcher de façon simple et empathique. Il y a quelques passages un peu trash mais le paysage aidant …….

     

    Kathel et Cathulu Claudialucia ont déjà fait l’excursion.

     

    Le livre : Cherche jeunes filles à croquer - Françoise Guérin - Editions du Masque

     

  • Du sang sur la tourbe

    Du sang sur la tourbe

     

    hebrides-L-1.jpg

                   Hébrides :  Na h-Innse Gall en écossais ! 

     

    Et toc une autre trilogie, mais celle là je l’ai aimé sans restriction. 

    En deux mots comme en cent, le héros l’ inspecteur Fin Macleod est totalement sympathique et son île diablement attirante. Quand je dis attirante c’est quand même une région où il pleut 300 jours par an et où le brouillard sévit le reste du temps, mais vous le savez je suis imperméable (enfin…) à la météo.

     

    Trois romans donc et ne comptez pas que je vous détaille les trois intrigues, je vais vous renvoyer chez de bonnes personnes nettement moins paresseuses que moi.

    Non moi je vais essayer de vous mettre l’eau à la bouche. 

    D’abord il y a une bonne odeur de Whisky et de bière bien fraîche qui flotte sur ces trois polars. 

    Ensuite quelques retours vers le passé tout à fait passionnants, si vous avez aimé par exemple le film de Peter Mullan (merci Eeguab) Magdalen sisters, vous vous retrouverez ici en zone connue, en Irlande c’étaient les jeunes femmes qui étaient la cible des bien pensants ou de l’Eglise, ici ce sont les enfants catholiques. On est toujours le bouc émissaire de quelqu’un. 

     

    église hébrides.jpg

                 Les Hébrides © Carl Millar

     

     

    Ajoutez quelques zestes de relations amicales qui tournent mal, de relations amoureuses qui sommeillent sous la cendre. 

    Enfin que voulez-vous j’adore le Gaélique, notez que je ne le parle pas, mais j’aime les noms des villages, des lieux, des personnes. Terre de légende et de rigorisme Protestant ce pays balayé par les tempêtes, les îles Hébrides m’ont fait rêvé.

     Lewis_chessmen1.jpg

                            Sculptures traditionnelles des Hébrides

     

    Il est l’heure pour Fin Macleod de faire retour vers le passé et vous de vous plonger dans cette série extra. Peter May l’auteur est sous surveillance….j’attends son prochain polar !!

     

    Les livres

    L’ïle des chasseurs d’oiseaux   lire le billet de Art et littérature ou Aifelle

    L’homme de Lewis   lire le billet de Aleslire

    Le Braconnier du lac perdu lire le billet de Plaisirs à cultiver

     

    Les deux premiers  chez Actes Sud Babel  le troisième aux éditions du Rouergue