Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Petits noirs - Page 8

  • Le temps de la prophétie - S J Parris

    Dans les pas de l'histoire 

     

    9782264055347FS.gif

     

    Lorsque histoire et polar se marient cela fait parfois de beaux enfants. 

    Sur fond de controverse et de fanatisme religieux, de superstition, de complots, de sorcellerie, le roman de SJ Parris nous promène dans le Londres du XVI ème siècle au temps de la Reine Vierge.

     

    londre 16 eme simon bening.jpg

      Londres au XVI ème siècle 

    Simon Bening - Victoria and Albert Museum 

     

    Des bruits courent dans Londres, la Reine va être assassinée et va perdre son trône, tous attendent  la Grande Conjonction c’est à dire l'alignement de Jupiter et Saturne qui vont s'unir avec le signe du Bélier et cette conjonction n’a lieu qu’une fois par millénaire !!

    Cette prophétie met le peuple de Londre en émoi et il suffit de rien pour que la foule en proie aux superstitions se déchaîne.

     

    Elisabeth par nicolas Hilliard.jpg

                            La Reine Vierge par Nicholas Hilliard


    Quand une dame d’honneur d’Elisabeth est assassinée, Sir Walsingham le secrétaire d’état de la reine fait appel discrètement à un italien qui vit à l’ambassade de France sous la protection de Michel de Castelnau l’ambassadeur d’Henri III.

    C’est ainsi que Giordano Bruno, lui même en fuite pour échapper à l’inquisition et réfugié en Angleterre, va mettre son intelligence et sa science au service de la reine. 

    Qui ourdit un complot contre la reine, sa cousine Marie Stuart ? le roi de France ? ou le roi d’Espagne ? Il va utiliser son amitié avec Lord Leicester pour résoudre cette affaire tout en restant loin de l’Inquisition qui est sur ses traces.

     

    Leicester.jpg

                                           Le Comte de Leicester 

     

    Toc d’un coup de plume habile SJ Parris nous fait découvrir le Londres sombre et dangereux à l’époque d’Elisabeth, les rebondissements sont nombreux et l’écheveau bien emmêlé. 

    Mais ce qui est la réussite du roman c’est le choix de l’enquêteur, Giordano Bruno ! Le célèbre dominicain sent un peu le soufre en raison de son soutien à Copernic et de dons particuliers pour obtenir une mémoire prodigieuse.

     

    giordano .jpg

                                  G Bruno sur le Campo dei fiori à Rome

     

    Un mélange savant de réalités historiques : Bruno a réellement passé plusieurs années en Angleterre, a réellement vécu auprès de l’ambassadeur Michel de Castelnau , et bien sûr d’une intrigue purement fictive très agréable à suivre

     

    Ce n’est pas un chef d’oeuvre mais tout simplement un polar historique habile et je suis très tentée par Le prix de l’hérésie  la première des aventures de Bruno chez les Tudor que l'on trouve en poche 10/18

     

     

    Tout savoir sur Giordano Bruno 

     

    Le Livre : Le temps de la prophétie - S.J Parris - Traduit de l'anglais par Maxime Berrée- Editions 10/18 grand format

     

    AVT_S-J-Parris_2549.jpgL'auteurS. J. Parris est le nom de plume de Stephanie Merritt, journaliste au Guardian et The Observer. 

    C'est en préparant sa thèse sur l'influence de l'occultisme sur la littérature de la Renaissance qu'elle rencontre le fascinant Giordano Bruno ! 

    Face au destin et à la personnalité exceptionnels du sulfureux napolitain, germe l'idée de ses romans. 

     

  • La mort s'invite à Pemberlay - P.D James

    Faire un flop  à Pemberley 

    pemberley.jpg

    Quelle idée séduisante de nous transporter au temps de Jane Austen. Nous voilà dans le somptueux domaine de Pemberley où vivent Elizabeth et Mr Darcy et leurs deux enfants. 

    Nous voilà renouant avec Bingley et Jane, avec Mr Benett qui squatte la bibliothèque du château et Georgiana qui s’est trouvée un soupirant. 

    Nous sommes un sombre soir d’octobre, la tempête souffle, tout ce beau monde se prépare pour le grand bal annuel qui doit avoir lieu le lendemain quand un meurtre est commis dans les bois entourant Pemberley et devinez qui est suspecté du meurtre ?  Mais oui , lui, l’affreux, l’infâme Wickam. Tout le passé resurgit...........

    On arpente les bois de Pemberley, toute la famille se met à la disposition de la justice pour faire la lumière sur cette étrange mort. On boit du thé comme il se doit, on réconforte la pauvre Lydia, toute la famille se met à la disposition de la justice pour faire la lumière sur cette étrange mort. 

     

    thé.jpg

                        Tout ça ne fait pas un roman 

     

    Si ce polar n’avait pas été écrit par Phyllis Dorothy James je serais moins triste, j’ai comme l’impression que Mme PD James devrait prendre une retraite bien méritée, la reine du crime a 90 ans passés et il est l’heure de passer la main.

    Les fans de Jane Austen dont je suis ne retrouveront pas l’atmosphère si particulière qui s’attache à ses romans et les amateurs de polars (dont je suis aussi) trouveront l’intrigue d’une lenteur désespérante et d’un convenu affligeant. 

     

    Le livreLa mort s'invite à Pemberley -  P.D James - Editions Fayard 

  • Heather Mallender a disparu

     Faire un Flop malgré le soleil grec

    9782355841477FS.gif

     

    Harry Barnett vit sur l’île de Rhodes (le veinard !) où il est le gardien de la magnifique maison d’un homme politique anglais qui est en même temps son ami de toujours. 

    Harry a un passé un peu chargé même s’il se dit innocent il a perdu son dernier job pour malversation frauduleuse et depuis il picole plus que nécessaire.

    Quand Heather Mallender la fille des employeurs qui l’ont mis dehors (vous suivez ?) arrive sur l’île c’est un rayon de soleil. Elle vient se remettre d’une dépression suite au décès de sa soeur tuée par une bombe terroriste. 

    En fin de séjour Heather décide de faire l’ascension ( modeste hein l’ascension) d’une colline du pays et toc elle disparait ............

    Bien entendu  notre vieil Harry est soupçonné puis relâché faute de preuve et il va vouloir faire toute la lumière sur l’affaire et pour cela rentrer en Angleterre.

    On va se balader dans tous les coins :  la New Forest, l' université, des chantiers navals, souvent sous la pluie, après la Grèce rien de très jouissif vous en conviendrez.

    On va faire connaissance avec tous les amis, copains, ennemis, amants  de Claire et Heather et vogue la galère

     

     

    grece lindos.jpg

                                 J'avais rêvé du soleil grec

     

    La trame est classique mais le problème n’est pas là, les personnages sont inconsistants, le coupable est tellement évident que ça en devient totalement ennuyeux et le mécanisme  romanesque totalement grippé, on ne croit pas une seconde aux motifs du coupable 

    Voilà je me suis lâchée, je pensais partir sous le soleil grec et je me suis retrouvée sous le crachin londonien 

     

    D’autres avis pris dans la presse ici et là

    charme machiavélique : sachant qu’après 50 pages vous tenez le nom du coupable !! 

    densité rare : on ne doit pas mettre la même chose sous les mots 

    chef-d’œuvre : là je pardonne ce sont les mots de l’éditeur à lui on ne peut pas demander de flinguer son gagne pain 

     

    Le livre : Heather Mallender - Robert Goddard - Editions Sonatine 2012

  • Gel nocturne - Knut Faldbakken

    Ennui polaire 

    ennui.jpg

    Un cran au dessus du précédent, Gel nocturne ne m’a pas déçu mais je me suis un peu ennuyée. 

    La Norvège par temps froid et gris.  Disons que j’ai eu du mal à me passionner pour ce malheureux inspecteur Jonfinn Valmann qui est écarté d’une enquête sous prétexte qu’il connaissait un peu les victimes. 

    Un couple âgé massacré sauvagement et dont le fils, Klaus, fut son copain au lycée.

    L’enquête est du coup confiée ...à sa petite amie Anita, convenez que cela le fasse un peu enrager. Au lieu de mener son intrigue allègrement l’auteur nous traîne un peu dans les méandres de la vie de couple et c’est cet aspect qui m’a un peu endormie, par contre j’ai aimé l’obstination dont Valmann va faire preuve pour résoudre l’enquête et le portrait du couple assassiné qui n’est pas piqué des vers. 

    Je ne crois pas que je donnerai un autre rendez-vous à Jonfinn Valmann

     

    9782020964449FS.gif

    Le livre : Gel nocturne - Knut Faldbakken - Editions du Seuil

  • Les Anges de New York - R.J Ellory

    Déception totale 

     

    1241881910_decu.jpg

     

    L’auteur me déçoit, son premier roman Seul le silence m’avait vraiment accroché et depuis ....

    J’ai fait l’impasse sur Vendetta car le sujet ne m’attirait pas vraiment, Les Anonymes m’est tombé des mains et malgré tout un peu maso j’ai récidivé.

     

    Je suis paresseuse aujourd’hui donc je vous livre la 4ème de couverture :

    Frank Parish, inspecteur au NYPD, a des difficultés relationnelles. Avec sa femme, avec sa fille, avec sa hiérarchie. C’est un homme perdu, qui n’a jamais vraiment résolu ses problèmes avec son père, mort assassiné en 1992 après avoir été une figure légendaire des Anges de New York, ces flics d’élite qui, dans les années quatre-vingt, ont nettoyé Manhattan de la pègre et des gangs. Alors qu’il vient de perdre son partenaire et qu’il est l’objet d’une enquête des affaires internes, Frank s’obstine, au prix de sa carrière et de son équilibre mental, à creuser une affaire apparemment banale, la mort d’une adolescente. Persuadé que celle-ci a été la victime d’un tueur en série qui sévit dans l’ombre depuis longtemps, il essaie obstinément de trouver un lien entre plusieurs meurtres irrésolus. Mais, ayant perdu la confiance de tous, son entêtement ne fait qu’ajouter à un passif déjà lourd. Contraint de consulter une psychothérapeute, Frank va lui livrer l’histoire de son père et des Anges de New York, une histoire bien différente de la légende communément admise. Mais il y a des secrets qui, pour le bien de tous, gagneraient à rester enterrés.

     

    Un héros qui pourrait être attachant, oui mais on l’a vu partout le flic alcoolo, violent, border line mais tellement sympa, et d’autres auteurs ( Ken Bruen, Burke et surtout Lawrence Block) l’ont fait avec beaucoup plus de talent.

    L’histoire est convenue au possible, on ne croit pas une seconde à sa confession chez le psy, ce qui sauve le roman c’est qu’on s’attache à l’enquête qui est bien menée, dommage que Ellory ne s’en soit pas tenu à ça et qu’il est fait dans le polar psycho machin, les grands mots sont lancés : culpabilité, rédemption ! mais ils tombent à plat. 

     

     

    9782355841101FS.gif

     

    Le Livre : Les Anges de New-York - JR Ellory - Editions Sonatine 2012

     
  • La tristesse du Samouraï - Víctor del Árbol

    Nord et Sud 

    Après le froid du Danemark cap au sud direction l'Espagne

    9782330002251FS.gif

     

    Si vous pensez que ce roman se passe au Japon, oubliez tout de suite ! 

    Nous sommes à Barcelone en Mai 1981, la tentative de coup d’état contre la démocratie date de quelques mois. 

    coup d'état.jpg

             Antonio Tejero le 23 février 1981

    à la tribune du parlement espagnol © AFP
     

    Une femme, qui sait que sa mort est proche, livre les détails de sa vie. C’est une brillante avocate qui a envoyé sous les verrous un inspecteur jugé coupable d'une grosse bavure policière. Ce qu’elle ignorait alors c’est que quelqu’un tirait des ficelles dans l’ombre et que, comme une marionnette, elle avait fait ce qu’on attendait d’elle et comme Pandore elle avait lâché la folie et le vice dans les rues.

    Pour comprendre comment tout cela a commencé il faut faire un saut dans le temps et l’espace.

     

    estremadure.jpg

     

    Mérida en Estrémadure 1941

    Une ville qui bruit encore de la lutte entre républicains et phalangistes. Une femme attend sur un quai de gare,  elle est belle, elle est la femme d’un dignitaire franquiste et donc du côté des vainqueurs. Un enfant l’accompagne, c’est son fils, le plus jeune, car l’aîné elle l’a tout bonnement abandonné.  

    Isabel, c’est son nom, n’atteindra jamais sa destination, l’enfant sera confié à son père, son père qui le hait. Un instituteur de village s'est épris de cette femme qu’il n’aurait jamais du regarder , tel le « ver de terre amoureux d’une étoile » et ce pêché il va le payer au prix fort. 

     

    Entre ces deux dates l’auteur nous plonge dans la période sombre de l’Espagne, la terrible guerre civile, le franquisme, les débuts de la démocratie à deux doigts d’être confisquée. 

    Quarante années pendant lesquelles d’aucuns ont laissé libre cours à l’ambition, à la haine, d’autres ont paufiné leur vengeance, certains enfin sont assaillis par la culpabilité.

    Vous allez écouter la voix de María qui va revenir sur ces temps où les assassinats sont la façon simple d’éliminer un gêneur, où la torture se pratique en toute impunité.

    De quel côté se situent les descendants, les héritiers ?  y a t-il un rachat possible ?

     

    azul.jpg

    Tombes des soldats de la Division Azul

    Ce livre est un polar oui mais il est beaucoup plus : une histoire rouge sang où victimes et bourreaux se croisent, se reconnaissent.

    Pour filer la métaphore japonaise je dirais que l’intrigue se déplie comme les origami, chaque pliure dévoile un peu de l’intrigue, les liens entres les personnes apparaissent. 

    Ce qui est certain c’est que, composé comme une tragédie antique, ce livre est fait pour être dévorer, des geôles franquistes à la Division Azul, des amours impossibles à la vengeance inéluctable, on est totalement pris par le récit. Une vraie réussite 

     

    Le livre : La Tristesse du Samouraï - Víctor del Árbol - Traduit de l’espagnol par Claude Bleton - Editions Actes Sud

     

    12477.jpgL’auteur : Victor del Árbol est né à Barcelone en 1968. Après avoir étudié l'Histoire, il travaille dans les services de police de la communauté autonome de Catalogne. Il est l'auteur de deux romans  (source l’éditeur)