Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moïse en version originale - Thomas Römer

Une des premières questions que l’on se pose en lisant la Bible c’est : Qui l’a écrit, cela est-il historique ? 

Pour la Genèse très bien Darwin est passé par là mais pour le reste, tenez par exemple Moïse, qui était-il ?  Il a fait l’objet de tableaux, de fresques, de sculptures, célébré comme défenseur des opprimés mais était il un prophète, un libérateur de son peuple ou seulement un homme sectaire et violent ?

moise.jpg

Celui de Michel - Ange

Pour cela voilà un essai de Thomas Römer, sans doute le meilleur spécialiste de l’aventure de l’Exode et de Moïse son personnage emblématique.

Il est le bibliste qui  nous conduit vers la lecture érudite et détaillée des textes. Il enrichit le propos de moults apports philosophiques (Freud et son Moïse) historiques, archéologiques.

poussin.jpg

Moïse sauvé des eaux - Nicolas Poussin - Musée du Louvre

Les croyances et les récits antérieurs au monde hébreu viennent éclairer le personnage. Sous le nom de Moïse se cachent sans doute de multiples plumes, entrecroisées, parfois redondantes, j’avais souvent été agacée par ces versets répétitifs mais surtout interrogative devant des versets totalement contradictoires mais sans vraiment en comprendre la raison.

passage de la mer rouge.jpg

Passage de la mer rouge Duomo de San Gimignano

L’apport de Thomas Römer est déterminant, on voit à travers son livre se construire un mythe, une construction collective s’appuyant sur des traditions car la Bible et l’Exode en particulier « n’a pas été mise par écrit d’un seul trait; elle est le résultat de nombreuses relectures et de compilations de documents qui étaient à l’origine indépendants les uns des autres »

J’ai à sa suite et grâce à son éclairage lu et relu le livre de l’Exode qui raconte la première célébration de la Pâque, la fameuse traversée de la mer Rouge et surtout l’Alliance d’un peuple avec son Dieu.

C’est fascinant de suivre la recherche du bibliste, son interprétation, ses doutes, ses remises en question, bref à l’opposé des dogmatismes religieux et des intransigeances dangereuses.

Cosimo Rosselli.jpg

Passage de la mer rouge Cosimo Rosselli Chapelle Sixtine

Si comme moi vous avez en tête la scène du film avec Charlton Heston c’est le moment de remiser vos images au placard et de vous plonger dans ce livre riche et stimulant intellectuellement qui demande un peu d’attention mais qui vous fait entrer dans le monde des hébreux armé pour en comprendre les particularités.

J'avais déjà fait connaissance avec Moïse grâce à Jean Christophe Attias

9782227488373FS.gif

Le Livre

Moïse en version originale - Thomas Römer - Editions Labor et Fides

Commentaires

  • A priori peu intéressé par l'histoire biblique, vue sous un aspect scientifique, elle pourrait me plaire.

  • on n'est pas du tout dans la théologie mais bien dans l'étude des textes bibliques et autres textes de la même époque, archéologie etc

  • Bon, je vois. Ils disent que le nom de Moise n'est pas d'origine hébraique mais égyptienne?

  • Tout à fait vraisemblable !

  • C'est vrai que l'Ancien Testament est difficile à appréhender, les commentaires éclairants sont les bienvenus. L'auteur conseille-t-il une édition en particulier ?

  • Non pas vraiment puisque lui s'appuie sur les textes en langue hébraïque mais en français les deux versions les plus courantes sont la TOB et la Bible de Jérusalem, pour ma part je préfère la seconde mais c'est plutôt subjectif

  • En octobre dernier une belle exposition au Musée du judaïsme à Paris autour de Moïse

  • ah cela devait être intéressant je vais aller voir s'il en reste quelque chose sur le web

  • Le personnage de Moïse m'a toujours intriguée, un éclairage m'intéresse donc!

  • Sacré personnage d'après Römer

  • C'est vrai que l'on doit être loin de Charlton Heston! je ne suis pas lectrice assidu de la Bible d'un point de vue religieux mais cela m'intéresse d'un point de vue artistique.L'art occidental est nourri par les histoires bibliques (ou par la mythologie); les deux m'intéressent.

  • il y a des références à l'art bien sûr ici car le personnage est parmi les plus représentés en peinture ou sculpture
    je sais qu'il est paru en 2015 un livre sur le sujet qui m'attire mais ma médiathèque le tient sous le coude depuis des semaines sans doute pour que les bibliothécaires puissent le lire en toute tranquillité alors j'attends
    la référence : Chez Bayard Quand les peintres lisaient la Bible de Pierre Gibert ( un grand spécialiste de la Bible qui intervenait dans les documentaires de Mordillat et Prieur)

  • Si j'ai le courage, je lirai la Bible en entier un jour. J'aime beaucoup ton billet richement illustré mais il me suffit. Je ne suis pas sûre de le lire ( je suis obligée de faire des choix, vu ma PAL !)

  • oh je fais comme toi je note des références de livres dont je me dis peut être un jour ..... et puis après hélas on n'en lit qu'une petite partie

Les commentaires sont fermés.