Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Bible Quelles histoires - Thomas Römer

Après avoir parcouru les chemins de l’Exode avec Moïse je vous propose de faire mieux connaissance avec l’auteur, son parcours, la façon dont il a très tôt un peu révolutionner le monde de l’exégèse biblique. 

Vous pouvez emprunter deux chemins, celui du livre et celui des cours qu’il donne.

thomas-romer.jpg

C’est un livre d’entretien avec une archéologue. Il démarre avec l’aventure personnelle de Thomas Römer et son entrée dans le monde de l’exégèse de la Bible.

Il est immédiatement passionné et va rapidement se faire un nom. De l’Allemagne à la Suisse puis à la France son parcours est impressionnant.

Très vite l’on en vient au coeur du travail de Römer, et l’on découvre un homme qui fait des suppositions mais garde une grande humilité et beaucoup de doutes face à un texte que dit-il  « Vous pensez avoir compris quelque chose, vous approfondissez encore et, non, ce n’était pas tout à fait cela. C’est aussi cela qui est fascinant avec la Bible. Dans le fond, c’est un livre qui dérange tout le temps. Il n’est pas fait pour endormir les consciences. »

Dura_Europos_fresco_holy_man.jpg

Fresques de la synagogue de Doura Europos 

 

Il montre combien il est difficile d’être certain de l’origine des écrits, les lieux, les périodes historiques sont sujets à questionnement. Il explore les liens entres l’histoire et la Bible et les danger des sur interprétations et instrumentalisation toujours possibles.

Son travail a principalement porté sur le Pentateuque où « le thème de l’exil est présent entre toutes les lignes ; il est la clé de lecture qui donne sens à l’édifice rédactionnel.» nous dit-il.

meggido.jpg

Meggido haut lieu des recherches archéologiques © Richard T. Nowitz / Corbis

C’est un travail de déconstruction pour mieux comprendre, contourner les anachronismes et reconstituer les étapes qui ont conduit à l’écriture définitive. Ses propositions sont parfois surprenantes, souvent inédites et loin de tout dogmatisme.
C’est un livre riche où l’on croise Abraham et Jacob et qui pousse à reconsidérer la façon que l’on a de lire LE livre.

A la suite de cette lecture je suis allée suivre une grande partie des cours de Thomas Römer, titulaire de la chaire Milieux bibliques au Collège de France,  il a l’art d’accrocher son auditoire. 

 

IMG_0437-2.JPG

Le livre : La Bible Quelles histoires - Thomas Römer - Editions Labor et Fides

Commentaires

  • Tu fais les choses à fond, toi dis donc!

  • Quand je tiens un auteur ou un sujet qui me passionne je n'hésite pas à y passer du temps en effet

  • Des cours en ligne : merci pour le lien vers le Collège de France. Ce qui effraie, dans l'Ancien Testament, ce n'est pas tant le nombre de pages que la quantité de connaissances nécessaires pour bien le comprendre. D'où l'intérêt de la démarche dont tu parles ici.

  • Sans doute dans les cours de T Römer tout ne m'a pas passionné et surtout des choses m'ont échappé mais peu importe il m'a vraiment fait lire la Bible autrement et m'a donné le goût de la lire plus à fond, c'est un excellent passeur et un passionné plein d'humour et d'humanité

  • L'exil comme clé, voilà une approche bien intéressante que je ne manquerai pas de suivre.
    Bon dimanche dame Dominique.

  • oui cela m'a étonné à la première lecture mais ensuite si l'on poursuit c'est bien cela

  • Les cours du Collège de France, c'est toujours un vrai plaisir ! C'est bien de suivre un programme où l'on creuse un peu, beaucoup...
    Après tout cela, tu vas lire Montaigne tout autrement ;-)

  • J'aime bien creuser les sujets, avoir l'impression d'y comprendre un peu quelque chose, sans prétention parce qu'hélas ces intellectuels là nous donnent parfois l'impression d'être devenu intelligent mais hélas ce n'est parfois qu'une impression
    Montaigne va être mon compagnon comme chaque été où je m'attache à le relire et à lire autour je creuse je creuse :-)

  • Quelle culture il doit falloir pour mener à bien ce genre de recherche! je comprends qu'il soit au Collège de France!. Mais ce que j'aime le plus chez ces savants, c'est leur humilité face au texte.

  • ah c'est un grand plaisir d'écouter cet homme qui jamais n'assène des vérités mais toujours des possibilités, des peut être, des sans doutes aussi lorsqu'il affirme on est plus que tenté de la croire

  • Une belle recherche, on est porté par les recherches, c'est toujours exaltant ! Il y a tant de façons de décrypter LE livre, il y a tant de propositions que l'on devrait peut-être dire LES livres de la Bible ! J'avais commencé, quand j'étais jeune, à prendre des cours de bible avec la Maison Rosicrucienne, c'était assez passionnant mais il me semble que la violence est trop présente dans ces écrits... Bises, belle journée Dominique. brigitte

  • La violence est plus que présente dans la Bible, mais comment s'en étonner elle est aussi plus que présente chez l'homme et ce livre est écrit par eux et pour eux donc ...

  • comme toi je suis très sensible aux érudits quand ils sont modestes et passionnés. Comme toi, en les écoutant, je me crois alors très intelligente alors que je ne suis qu'un réceptacle qui oublie assez vite ce qu'elle reçoit...

  • C'est tout à fait ça, malgré tout il en reste un peu il ne faut pas être trop pessimiste à tout le moins cela nous engage à lire autour d'un thème, d'une idée et ça c'est irremplaçable

  • Quelle bonne idée de suivre ces cours maintenant que je vais avoir du temps à moi je vais peut être suivre cette piste!

  • Peut être as tu la chance de lire l'hébreu biblique ? mais même sans cela les conférences de Römer sont passionnantes, j'en ai écouté la plus grande partie et je me suis régalée

  • Est-il possible de se procurer les cours donnés au Collège sans se déplacer jusque là ? Je ne trouve pas sur le lien proposé. J'aime beaucoup les bons orateurs parmi les professeurs. et T. Römer en est un. Je mesure souvent que les trois quart n'ont pas l'art d'accrocher et de faire retenir aisément ce qu'ils racontent.

  • sur le site du collège aller à http://www.college-de-france.fr/site/thomas-romer/index.htm ensuite taper sur cours
    en cliquant sur chacun des cours vous avez accès à la version video mais aussi audio que vous pouvez télécharger

  • Merci Dominique, j'avoue que je n'avais pas bien consulté. Bonne fin de journée.

  • Je suis assez fan de ses cours ! J'ai écouté les premiers avec un immense plaisir, mais je n'ai pas eu le temps de me pencher sur les 2 dernières années.

  • je l'ai écouté sur un temps long et par petits morceaux

Les commentaires sont fermés.