Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma bibliothèque lilliputienne

mobile-isométrique-bibliothèque-ligne-vecteur-eps_csp29520643.jpg

En écrivant mon billet pour le Berger de l’avent, j’ai repensé à ces livres qui m’ont apporté un bonheur simple, parfois fort et maintes fois renouvelé, sous un format plutôt restreint.

Des livres qui sont faits pour le lecteur qui parfois refuse de lire des pavés, qui préfère le court, le vite lu MAIS qui aime les récits sensibles, profonds, graves ou déjantés, voici ma bibliothèque lilliputienne. Certains vous sont connus évidement mais peut être pas tous ceux qui sont sur mes étagères depuis des années.

Pourquoi j’aime ces livres ? 

Parce qu’en raison de leur taille on en mémorise presque totalement le contenu, j’ai une bonne mémoire mais ne plaisantons pas, je ne me souviens plus de tous les détails de La Montagne magique ou de Guerre et Paix. Par contre avec ces livres très courts c’est possible.

guerre.jpg

Il est facile de se rappeler les prénoms des deux héros d’Inconnu à cette adresse, ou bien le nom du libraire qui envoie  à Hélène Hanff les livres qui lui manquent contre parfois des oeufs et du jambon.

Inconnu-a-cette-adree.jpg

Impossible de perdre le nom du héros de l’Ami retrouvé grand collectionneur de pièces de monnaie et dont vous avez vous aussi cherché le nom sur une liste que vous voudriez oublier.

ami.jpg

Ce sont de petits joyaux, qui parfois ont eu un succès retentissant alors que d’autres passent inaperçus.

Je vais en ajouter quelques uns à votre liste en variant les genres pour qu’ils deviennent vos compagnons quand vous broyez du noir, quand vous avez envie de légèreté ou tout simplement pour passer un bon moment de lecture.

oiseau.jpg

Un grand-père quasiment confit dans l’alcool qui hérite d’un petit fils et un volatile obèse voilà un récit totalement déjanté et loufoque mais qui me fait encore rire aux éclats après plusieurs lectures.

été.jpg

Ou alors la tendresse qui sourd du récit de la déchirure vécue par un petit garçon qui va être séparé de son grand-père, délicatesse et blessure secrète et un talent extraordinaire de l’auteur font de ce récit un moment plein de charme et de nostalgie. 

Ou la Petite lumière qui reste éclairée pour moi à jamais.

Ou ces mots qui disent la douleur et qui contre toute attente produisent un effet réconfortant quand cette douleur devient la votre. 

douleur_1.jpg

Enfin un livre qui vous avez certainement lu et peut être offert mais qui a pour moi encore, malgré des lectures répétées,toute la magie de la poésie et de la beauté de Yuko et de l’île d’Hokkaido, de la neige qui inspire tellement les peintres japonais. Un récit plein d’élégance et d’harmonie parce que  « Ecrire, c’est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d’un poème, d’une œuvre, d’une histoire couchée sur un papier de soie. »

paysage.jpg

Bon il y en a d’autres mais je vais laisser la liste ouverte pour vous, venez et ajoutez votre choix vos petits grands livres qui donnent du bonheur.

 

Les Livres dont je parle dans l’ordre du billet 

Inconnu à cette adresse - Kathrine Kressman Taylor - Editions Autrement

84 Charing Cross road - Helen Hanff - Editions Autrement

L’Ami retrouvé - Fred Uhlman - Editions folio Gallimard 

L’Oiseau canadèche - Jim Dodge - Editions Kambourakis 

Un été indien - Truman Capote - Editions Rivages

La Petite Lumière - Antonio Moresco - Editions Verdier

La Doulou - Alphonse Daudet 

Neige - Maxence Fermine - Editions Arléa

 

Commentaires

  • Neige et La petite lumière sont deux titres qui sont en moi, je suis emplie de gratitude vis à vis des auteurs quand je lis ces titres, je ne me souviens pas des détails de ces histoires mais je suis riche de l'onde offerte. Quelle chance de recevoir ainsi ces cadeaux, ils sont si précieux. Merci pour cette petite liste Dominique, et pour cette évocation. Quelle chance d'avoir une grande mémoire, j'ai tant de problèmes avec celle-ci... Douce journée. brigitte

  • bonne mémoire mais quand même j'ai quand même quelques trous ici et là :-)

  • moi aussi, j'ai du mal à me souvenir… et plus c'est court, plus j'oublie vite, je dirais! Merci pour ta liste, j'en ai lu quelques-uns mais je note les autres!

  • à l'inverse quand c'est très court et de bonne qualité ma mémoire est au top

  • Pas d'idée, là; Mais oui, quel plaisir cet oiseau canadèche!
    J'ai peu de minis sur mes étagères, sauf dans la petite collection transboreal

  • oui j'ai les transboréal comme toi mais ici je parle vraiment de récits, mini romans

  • merci à toi je vais le noter car je ne l'ai jamais lu

  • J'ai un immense souvenir de Les trois lumières de Claire Keegan et Les Demeurées de Jeanne Benameur. Sans oublier Soie d'Alessandro Barricco.

  • ah et voilà deux de plus de notés

  • Neige, quel bonheur de lecture. Je note Un été Indien de roman Capote et je cite, comme Anne, Les trois lumières de Claire Keegan, ainsi que Journées de lecture de Proust, Petit éloge de l'errance de Akira Mizubayashi, Trois chevaux d'être de Luca, Dans la lumière des saisons de Charles Juliet...

  • Charles Juliet c'est vrai que j'aurai pu le mettre ici en bonne place pour ce livre là que j'aime beaucoup , Proust évidement je suis d'accord avec toi
    je note l'éloge de l'errance

  • De ces petits livres, j'ai lu Capote et Uhlman, je note soigneusement les autres, d'autant que j'apprécie les lectures brèves à certains moments.
    Mais actuellement, je me perds dans un pavé difficile, intéressant, mais copieux "La violence et le sacré" , de René Girard qui me tient depuis les fêtes et m'empêche quelque peu de lire autre chose, sinon des articles de magazines.

  • René Girard c'est du lourd en effet j'ai lu deux de ses livres il y a assez longtemps mais j'ai peiné un peu dessus

  • Les petits formats ne sont pas légion sur mes étagères... il me semble me souvenir mieux des livres sur lesquels je passe plus de temps. Mais je note quelques titres pas encore lus, sait-on jamais !

  • pour moi c'est très partagé, j'ai beaucoup plus de pavés que de petits formats évidement et ce sont quand mêmes les grands titres de la littérature mais j'aime infiniment avoir à lire et relire ces textes courts qui m'enchantent me procurent du plaisir et me donne l'impression de parcourir un jardin dont je connais tous les recoins

  • et puis avantage je ne t'encombre pas d'un gros pavé

  • Il faut toujours avoir un petit Truman Capote chez soi ...
    La petite lumière : une énorme claque émotionnelle ...
    Bon, je m'en vais voir du côté de ce volatile obèse ...
    En matière de petite loufoquerie, ne pas oublier "Sans nouvelles de Gurb" de Edouardo Mendoza.
    Encore et encore merci.

  • ah merci pour la référence de Mendoza que je ne connais pas
    le volatil devrait te plaire c'est une lecture jouissive

  • Je note aussi . Merci !
    J'avais aimé l'ultraminimalisme de "Femme du monde" de Didier Goupil. Beaucoup de silences et de blancs qui à la lecture (déjà ancienne) m'avaient paru importants.

  • ah j'aime toutes ces références que vous m'apportez tous , je note la tienne avec plaisir

  • Je garde le truc loufoque en réserve; mes lectures du moment sont un peu sérieuses et, tu le sais, j'aime beaucoup rire!
    Merci et bonne journée belle dame.

  • cet oiseau de malheur est vraiment un volatil qui fait passer un excellent moment

  • Quelle liste magnifique ! Certains parmi ceux que vous citez (mais je ne les connais pas tous) sont ce que j'appelle des livres-chevaliers. En particulier, en ce qui me concerne, Inconnu à cette adresse.
    Bonne journée.

  • oui je me souviens de votre expression de Livre chevalier qui m'a beaucoup plu et qui exprime bien le plaisir qu'on a à les relire, à ce qu'il nous accompagne une fois de plus

  • Il me manque Truman Capote et Alphonse Daudet, je connais les autres. Je suis assez friande de ces textes courts, mais qui nous marquent durablement.

  • le livre de Daudet est dur mais pour ma part il m'a aidé, le Truman Capote est d'une belle émotion

  • Il faut des petits et des gros. Bizarrement, quand on me dit "petit livre marquant" j'ai tendance à penser à des romans ou à des récits de nature, de grand air... comme les Petites pluies d'Austin, tout petit mais pfiou ! Comme un bol d'eau fraîche.

  • chez moi les petits livres sont d'une nature variée : romans mais aussi des petits essais, et il y a aussi que je n'ai pas mis dans ma liste des mini biographie que j'apprécie beaucoup

  • bonne idée que cette liste de romans courts à glisser entre deux pavés ou à offrir à quelqu'un qui a peur de lire (j'en connais une)

  • pour les lecteurs intimidés par les pavés, ou pour ceux qui manquent de temps ou dont l'attention n'est plus ce qu'elle était

  • un bon petit rappel de livres à relire et que j'ai aimés moi aussi, et pour ceux que je n'ai pas encore lus un rappel salutaire.

  • et une liste pour une fois très peu encombrante

  • Bonjour Dominique, Je les ai pratiquement tous, et je pense que l'oiseau canadèche restera mon préféré ! Tellement drôle et touchant à la fois !
    Claude

  • ça ne m'étonne pas : l'oiseau canadèche devrait être donné en complément des traitements de la dépression

  • J'ai lu "L'ami retrouvé" pour le collège... je me souviens que je n'avais pas saisi toute l'histoire, peut-être que maintenant ayant passé la trentaine, je l'apprécierai.
    Sinon, j'ai lu également "Neige" dont j'en garde un léger souvenir.
    Bon après-midi, à bientôt !

  • l'ami retrouvé est certainement un des plus beaux livres sur l'adolescence, l'amitié et la dignité humaine

  • Premier commentaire disparu avant d'être terminé !

    Je préfère les pavés car j'aime ce sentiment de m'embarquer au long cours dans un gros livre que j'aime ! Les livres courts ? Je cherche ce que je citerais , peut-être des recueils de nouvelles comme Les trois roses jaunes de Carver ?

  • je n'ai pas mis de nouvelles ici car je pensais vraiment aux mini romans en particulier qui sous un très court format donne un plaisir intense
    mais tu penses bien que j'adore les gros gros pavés

Écrire un commentaire

Optionnel