Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Emma - Jane Austen

Après un essai de lecture désastreux j’ai retrouvé dans cette version le plaisir de la lecture, celle que l’on savoure doucement en prenant son temps. 
L’appareil critique est parfait comme toujours en Pléiade

174336722-580.jpg

L’histoire m’était connue, un rien parasitée par les adaptations de la BBC, c’est une petite frustration mais aussi l’occasion de se centrer sur l’écriture, les ressorts du récit sans s’inquiéter des péripéties ou du dénouement, finalement j’ai apprécié cette liberté totale.
Je dois dire que la richesse du roman est sans commune mesure avec les adaptations aussi soignées soient-elles. 

1815 dans la petite ville anglaise d’Highbury, Emma Woodhouse jeune, riche et belle jeune fille occupe son temps à jouer les entremetteuses entre ses amis et relations.
Elle estime avoir habilement manoeuvré pour faire épouser sa gouvernante par un très bon parti alors pourquoi ne pas tenter d’autres mélanges ? 
C’est un peu mince pour un roman et pourtant Jane Austen sous une apparente légèreté livre un roman subtil et riche. 

Emma.jpg

Dès le début du roman les pointes acerbes ou moqueuses fusent, le père d’Emma Mr Woodhouse est présenté comme « très porté sur les remarques banales et les bavardages inoffensifs ».

L’auteur nous parle t-elle de l’éducation des jeunes filles qu’elle s'empresse d' ajouter :
« L’on prétend en longues phrases ronflantes et creuses combiner une éducation libérale et une morale de bon ton » Dieu que ces choses là sont dites avec aisance et ironie.

Denby-Jane-Austens-Emma-320.jpg

Collection Getty -  Dans le ton de l'époque

Emma évolue dans un microcosme composé de deux catégories de personnes, les petits nobliaux et les autres, convenables certes mais ne faisant pas partie de la gentry.

Prenez Miss Smith qu’Emma a pris sous son aile pour la marier et bien
« elle montre une déférence si convenable, si seyante et une reconnaissance si agréable » que c’est un plaisir de la manipuler.

Emma-jane-austen-31735435-580-399.jpg

Le Pique nique

L’histoire est racontée en grande partie par Emma, elle mène la danse avec parfois des maladresses évidentes dont elle s’excuse à peine tant est grande son assurance, Mr Knightley l’ami de toujours dit d’elle avec une certaine sévérité
« Elle ne s’imposera jamais rien qui exige du travail et de la patience et qui soumette l’imagination à la règle du jugement » autant dire qu’elle est un brin écervelée, égoïste et vaniteuse. 

Jane-Fairfax.jpg

Prenez son attitude avec Jane Fairfax qui va être contrainte faute de fortune de se faire gouvernante, voyez ses paroles vexantes avec la pauvre Mme Bates dont le bavardage incessant l’insupporte.

Ses manigances ne vont pas avoir les résultats escomptés avec Mr Elton le pasteur, Miss Smith ou le fringant Frank Churchill, qui vont tour à tour lui causer bien des tourments.
Le lecteur est mis dans la confidence des erreurs d’Emma, il peut choisir de s’en agacer, de s’en attrister ou tout simplement en rire comme je l’ai fait. 

  

Quel tableau superbe de cette micro société, Jane Austen alterne entre ironie, humour, analyse sévère, ses remarques sont parfois le reflet de sa pensée et à d’autres moments des coups d’épingle comme par exemple cette description d’un dîner

« Il se tint quelques propos intelligents, d’autres tout à fait stupides, la plupart n’étant ni l’un ni l’autre. Au pire des remarques banales, des répétitions fastidieuses, des nouvelles rebattues et de lourdes plaisanteries » et toc ...

fraises.png

Cueillette des fraises

C’est un roman brillant avec un petit vernis moralisateur. Le récit avance lentement puis s’accélère par à coups. 

Les portraits multiples tiennent de l’art de la miniature, tous les personnages et tous les paysages passent par le filtre d’Emma, elle qui ne connait ni Londres ni Bath et qui n’a même jamais vu la mer. 

C’est une jolie comédie des erreurs, un marivaudage involontaire parfois, et l’auteur se fait tout à tour grinçante ou moqueuse, sage ou clairvoyante par la bouche de Mr Knightley. 

J’ai des passages préférés : la cueillette des fraises par exemple ou le pique nique à Box Hill.

J’ai vraiment pris un grand plaisir à cette lecture et sa notoriété n'est pas surfaite.

9782070113811FS.gif

Le livre : Emma - Jane Austen - Traduit par - Editions Gallimard Pléiade

Commentaires

  • J'ai écouté la lecture de Lady Susan suite à l'un de tes billets et cela m'a donné envie de continuer à découvrir Jane Austen mais je ne l'ai toujours pas fait.
    J'avais noté les deux tomes en pléiade. Je vais peut-être me lancer car on les trouve d'occasion et ton billet me donne bien envie de poursuivre....

  • oui tu as entendu le message : attention aux traductions
    j'ai fait comme toi j'ai attendu et finalement trouvé les 2 tomes d'Austen en occasion en très bon état donc j'ai un bon moment de lecture devant moi, j'ai Mansfield Park à lire le seul qui trouvait grâce aux yeux de Nabokov mais j'ai l'intention de relire les plus célèbres dans une bonne traduction
    Celui là est parfait quant à la langue, et d'une finesse réjouissante

  • Aaah Jane Austen, bien sûr. Lu, relu, aussi. On ne se lasse pas de son écriture !

  • Quand le talent est là la lassitude s'évapore

  • Une première vague rose bien tentante ... Jane Austen, j'adore son grinçant, je n'ai pas encore lu celui-ci, parce qu'étrangement les trois quatre premières pages feuilletées ne m'avaient pas accrochée, mais il est sur mes étagères !

  • Persévère il en vaut la peine

  • Je n'ai toujours pas lu un seul livre de Jane Austen... Malgré les challenges, billets tentateurs et avis coup de cœur, je n'ai pas encore pris le temps de découvrir cette grande auteure. Cela viendra ! Il est vrai qu'ayant vu une bonne partie des adaptations de la BBC dont tu parles, j'ai un peu peur de passer aux romans avec les images en tête. Mais ce que tu dis de la force qui reste du côté des textes ne m'étonne pas. Il suffit d'avoir lu Mme Bovary et vu les adaptations filmiques du roman.
    Sinon, tu as choisi le top de l'édition pour commencer... et nous donner envie de la lire ;-)

  • J'étais un peu comme toi, les sites qui lui sont consacrés, les adaptations, on frise l'over dose et pourtant....vraiment sa lecture vaut la peine, c'est d'une telle finesse d'analyse des émotions, des ressorts individuels, du grand art

  • oups j'ai cliqué trop tôt, le lire en pléiade vaut la peine, outre la traduction les notes sont extrêmement intéressantes, à trouver dans sa médiathèque c'est ce que j'ai fait dans un premier temps

  • Je n'ai lu que les plus célèbres, Raison et sentiment et Orgueil et préjugés. Mais je vais me soigner, j'ai prévu de lire Northanger Abbey pour le mois anglais de juin.

  • Celui là me tente moins mais c'est à cause de son côté "gothique" et je suis sans doute dans l'erreur

  • Merci pour ce billet, si joliment illustré aussi...en plus de vraiment donner envie de le lire. Ni une ni deux, il est déjà sur ma liseuse. Dès que mes yeux arrêteront de piquer/pleurer, je le lis et te dis.
    Bon week-end, pluies et vent....un beso

  • ah je vois que je ne suis pas la seule à avoir des problèmes oculaires !!
    bonne lecture régale toi

  • Pas lu celui-ci, j'ai un autre titre de Jane Austen en attente.
    Je lirai volontiers aussi "Emma", un prénom que j'associe inévitablement à la géniale Emma Thompson vue il y a peu dans l'adaptation de "Raison et sentiments".

  • Cette Emma là est bien différente de la sage Emma Thompson mais qu'importe lire Austen est un plaisir

  • C'est vrai que la peinture de cette petite société campagnarde est exquise. En lisant ton billet, je te trouve bien plus juste que moi à l'égard de ce roman que j'ai trouvé moins sympathique que les autres.

  • je viens d'aller lire ton billet et je ne te trouve pas injuste simplement tu appuies sur certains aspects du caractère qui sont bien réels.
    Je ne sais pas si ce sera un jour mon préféré, pour le moment j'en reste à Persuasion mais je n'ai pas terminé mon parcours chez l'auteur

  • Je ne suis pas très attirée par Jane Austen, j'ai plutôt vu les adaptations télé ou cinéma. C'est un peu court je sais, peut-être m'y mettrais-je un jour.

  • Oserais-je dire que tu rates quelque chose ?

  • Merci de mettre en avant des classiques de cette façon ; j'ai beaucoup aimé les quelques citations extraites du livre! A lire de mon côté !

  • merci Patrice de ce commentaire et du passage ici

  • Merci pour ce billet, Dominique, qui me donne l'envie de relire Jane Austen dans cette édition ! Je profite également de ce message pour te remercier également de tes articles sur Barbara Pym; Grâce à eux (et à toi !) j'ai lu Quartett in Autumn et Excellent women. Un vrai régal, j'en ai téléchargé d'autres sur ma tablette. J'ai décidé de les lire en anglais , ce qui est rendu très facile avec le dictionnaire anglais-français auquel on peut accéder d'un appui du doigt. Tu devrais essayer ! Au bout de quelques temps on lit de plus en plus vite. Bon 1er mai !

  • ah encore une qui tente de me convertir à la VO :-)
    je sais je sais je vais peut être finalement m'y mettre avec une liseuse avec dico intégré

  • Bonjour Dominique, honte à moi, mais je n'ai jamais lu de roman de Jane Austen. Je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas tentée pour l'instant. Bon 1er mai.

  • ça viendra sans doute un jour et tu ne le regretteras pas

  • Je n'ai pas lu le livre mais j'avais bien aimé le film avec G. Paltrow.

  • Alors moi j'avais été agacé par la voix en doublage !!

  • Emma fait partie des deux romans d'Austen que je souhaite vivement relire (avec Persuasion). Adoré à la lecture mais un peu oublié depuis...
    Je ne peux que t'encourager à lire Mansfield Park, mon préféré de l'auteure à ce jour (bien que les relectures des deux titres ci-dessus puissent éventuellement changer mon opinion !)
    Pour Northanger Abbey qui ne semble pas beaucoup te tenter, c'est certes moins bien que ses autres romans, mais ça reste de très bonne facture. Je me souviens l'avoir lu en un seul après-midi avec un plaisir égal à ses autres œuvres. Le style gothique est très mineur et seulement utilisé pour être parodié par son auteure, Sinon on retrouve toutes les caractéristiques qui font le charme des livres d'Austen : l'humour, la satire sociale impitoyable etc. qui nous font passer un très bon moment en sa compagnie.

  • merci pour ce complément d'information sur Northanger Abbay, j'hésitais un peu à le lire, je vais peut être revoir mon point de vue
    Je vois comme pour plusieurs personnes que Mansfield Park est votre préféré ce sera sans doute ma prochaine lecture

  • Entièrement d'accord avec toi! Les films de la BBC ne rendent pas compte de la portée du roman et l'affadissent. "Emma" prouve bien que Jane Austen n'est pas du tout romantique et qu'elle a encore un pied dans le XVIII siècle!
    N'ai pas peur du côté "gothique" de "Northanger abbey" Jane Austen se moque de son héroïne et de ce genre littéraire avec beaucoup d'humour! Et de gothique, il n'y a en pas, sinon dans la l'imagination de la petite bêtasse qui est d'une naïveté à toute épreuve mais.. qui est charmante!!

  • merci pour ces compléments vous êtes plusieurs à le dire et je vous fait confiance, je note donc cette lecture pour les mois à venir

  • Ce n'est pas le roman que j'ai préféré d'Austen mais c'est un auteur dont j'aime bien la peinture de la société

  • je ne sais pas si au final j'aurai encore un roman préféré, j'attends d'avoir fait le parcours complet si l'on peut dire

  • lu autrefois, très jeune trop peut être et oublié, il serait temps de la relire!

  • je suis d'accord avec toi les lectures très anciennes méritent une relecture qui peut être magnifique ou ...fatale

  • quelle auteure et quel chœur de louanges, j'aime aussi et je vais donc mettre Emma à mon programme de "re"lecture , Je partage ton peu de goût pour les mauvaises traductions. Je suis vraiment admirative du talent des écrivaines anglaises, je ne trouve pas l'équivalent en France

  • C'est vrai que George Sand ne fait pas vraiment le poids à côté car elle est dans un registre un peu trop limité à mon goût

  • Lu il y a bien longtemps, vu des films... une relecture sera certainement un plaisir, La Pléiade étant absente dans ma biblio, j'ignorerai en prenant ce livre la qualité de sa traduction... J'adore ta photo de pique-nique, je retiens l'idée de ces merveilleuses tenues pour le prochain ! Bises. brigitte

  • je pense que la pléiade n'a pas la seule traduction possible mais celle que j'avais était tellement faible que ...

  • Bonjour, me revoilà.
    Ah, Jane Austen.... je ne m'en lasse pas.

  • Et je crois que dans la foulée je vais poursuivre mon parcours

  • Je ne suis pas très "Jane Austen" : comme toujours il y a un a priori dont il faudrait se débarrasser. Un peu trop romantique ? Mais je ne sais pas à dire vrai. En tout cas, votre avis positif est convaincant.
    Et cette lecture désastreuse, c'était quoi ? (Je n'ai guère le temps de fouiller dans vos précédents billets, pardonnez-moi...)

  • En fait j'ai commencé ma lecture dans une édition où la traduction était vraiment nulle : grammaire, syntaxe, vocabulaire tout était à l'avenant
    Surtout n'allez pas croire que Jane Austen est romantique !!! même s'il est question de jeunes filles et de mariage on est aux antipodes du romantisme

  • C"était donc bien un a priori... :-)

Les commentaires sont fermés.