Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La nuit de feu - Eric-Emmanuel Schmitt

Quand la religion se fait douce

16632947-nuage-de-mots-abstraits-pour-la-conversion-religieuse-avec-des-tiquettes-et-des-termes-connexes.jpg

Les récits de conversion m'ont toujours laissé perplexe mais en feuilletant ce livre chez le libraire je me suis laissée prendre par quelques pages qui m’ont paru intéressantes et du coup toc je me suis retrouvée à la caisse avec.

hoggar_3.jpg

Chacun sa nuit de feu, on connait celle de Pascal, Eric-Emmanuel Schmitt lui fut touché par la main de Dieu en plein désert alors qu’il marchait sur les pas de Charles de Foucauld 

hqdefault.jpg

Philosophe de formation passé par Normale Sup il est devenu depuis peu scénariste. Pour construire un documentaire sur le Saint de Tamanrasset il est bon de vivre un peu cette vie du désert et pour cela il participe avec un groupe à une marche dans le Hoggar avec des Touaregs pour guides.

Philosophe jusqu’au bout des ongles il observe avec curiosité le guide qui s’isole pour prier. Le lieu est bien sûr propice à la réflexion, au dépouillement. Il jette un regard critique sur Thomas le botaniste de service qui veut tout montrer, tout justifier, tout comprendre. 

Dans le groupe il y a aussi la croyante de service, un rien sectaire, un tantinet crispante. 

La marche très vite décante la réflexion, les interrogations arrivent, les doutes.

Il faut un incident qui pendant quelques heures le sépare du groupe pour que la nuit de feu le touche. 

Les récits mystiques c’est tout ou rien, ou je suis prise d’une épouvantable envie de rire ou je me sens touchée.

Ici c’est la simplicité qui touche, on comprend que l’expérience est indicible, qu’elle ne peut guère se partager. J’ai aimé que Eric-Emmanuel Schmitt ne tente pas de convaincre le lecteur, il en fait simplement le spectateur d’un événement qu’il ne s’explique pas mais qu’il rend de façon saisissante. 

 

Secrets-de-plume-d-Eric-Emmanuel-Schmitt.jpg

Aucun prosélytisme, il passera plusieurs années avant de parler de cette expérience. La pudeur habite ses mots, aucune coquetterie chez lui. 

Le philosophe depuis n’a cessé de lire les textes spirituels de toutes les traditions. Son récit est très vivant, plein de petits détails très terre à terre qui lui donne toute sa crédibilité.

Sa nuit fut belle et l’a marqué à jamais et il sait nous faire partager son voyage intérieur et son bonheur faute de pouvoir et vouloir nous faire partager sa foi. 

9782226318299FS.gif 

 Le livre : La nuit de feu - Eric-Emmanuel Schmitt - Editions Albin Michel

Commentaires

  • On dit souvent que les gens heureux n'ont pas d'histoire, mais E.-E. Schmitt (qui me semble un homme heureux) en a plus d'une à raconter et celle-ci est toute personnelle. Je retiens la suggestion, d'autant plus que je ne l'ai plus lu depuis longtemps.

  • Je ne l'avais jamais lu et je ne suis pas certaine d'aimer ce qu'il écrit par ailleurs, là c'est le sujet qui l'a emporté

  • un auteur qui me déçoit à chaque lecture, Je ne suis pas certaine que j'ai envie de "re" tenter l'expérience avec ce livre là

  • Pas de déception pour moi parce que pas de lecture ! c'est le premier livre qui m'a beaucoup plu par sa spontanéité et sa simplicité

  • J'ai apprécié la modestie du récit. EES n'assène pas, il raconte son trouble et son émotion. On peut ne pas la goûter, on ne peut mettre en doute sa sincérité. Belles pages sur le désert, empreintes de simplicité, à hauteur d'homme.

  • Je partage totalement ton commentaire, simplicité et pas d'essai de convaincre à tout prix
    la sincérité s'entend dans tous les mots

  • Ah mais pour une fois je pourrais lire cet EES qui jusqu'ici ne m'attire guère...
    Ecoute, coïncidence incroyable, hier soir j'ai failli mettre en route la lecture de la Vie de Charles de Foucault, de JF Six. Dans ma PAL multi décennale.

  • Charles de Foucault est un sacré personnage ! ici j'ai aimé le témoignage direct et pudique

  • Jusqu'à présent, je n'avais rien lu de sa main qui ait provoqué autre chose que des cascades de bâillements, mais j'ai été emballé par cette "nuit de feu", par la sincérité de EES, son humilité et la simplicité avec laquelle il exprime le merveilleux. 2 thumbs up.

  • je ne suis pas attirée par ses autres livres mais celui ci m'a vraiment séduite , je partage votre avis

  • Pourquoi pas ! Je le note ! Grande tentatrice !!!!
    Bon week-end !

  • il est assez court

  • Je suis régulièrement déçue par les écrits de cet auteur.je n'ai pas été convaincue par celui-ci
    Tout y est convenu .Il n'y a aucune originalité. Je me suis ennuyée.

  • je ne crois pas pas qu'il ait cherché à faire preuve d'originalité mais bien plutôt de sincérité et c'est ce qui m'a touché

  • Je lirais peut-être ce livre lors de sa parution en poche. Je n'ai jusque là pas lu cet auteur ....

  • comme moi tu feras tes débuts :-)

  • J'avais entendu/écouté il y a des mois une interview de lui sur France Culture, il m'avait séduit par sa délicatesse, sa pudeur, sa justesse, oui. Alors le lire, je n'y manquerai pas. merci Dominique!
    https://www.youtube.com/watch?v=fpAUk291Lp0

  • je vais aller écouter cela merci pour ce lien, tes impressions recoupent celles de ma lecture

  • Merci à toi, je viens de profiter du lien et de l'écouter parler dans cette émission puis dans d'autres. J'aime beaucoup cet homme.

  • J'ai lu plusieurs de ses livres, dans les derniers rien ne m'a captivée mais je me souviens précisément de mon vécu à la lecture de "La part de l'autre", un livre qui m'a beaucoup interpelée, ouvert l'esprit. Un livre qui a changé mon regard.
    Je me laisserai peut-être bien tenter par ce dernier suite à votre article. Merci.

  • je ne connais pas ce livre je vais chercher merci

  • Peut-être pas pour moi mais je suis d'accord avec toi, pour un tel sujet, tout est dans la manière d'en faire part.

  • j'ai lu une dizaine de pages en librairie c'est ce qui m'a convaincu

  • J'aime bien cet homme et sa fraîcheur d'âme, il me semble être généreux. Il ne cherche pas à imposer quoi que ce soit, il raconte des histoires qui ont à la fois de la profondeur et de la légèreté. Cette expérience m'a aussi beaucoup touchée par sa sobriété... Quelques pas lumineux dans un désert qui ont certainement façonné ce qu'il est aujourd'hui. Bises, doux week end Dominique. brigitte

  • on sent que des années après cette expérience fut primordiale dans son évolution personnelle mais il insiste sur le fait que cela ne vaut que pour lui et ça je le respecte infiniment

  • Je le lirais volontiers. D'abord parce que depuis Ma vie avec Mozart, je considère Eric Emmanuel Schmitt comme un ami. Ensuite, parce que j'aime infiniment Charles de Foucauld que j'ai beaucoup lu.
    Merci de m'avoir signalé cet ouvrage. Très bon dimanche.

  • Evidement je viens de noter ce livre sur Mozart :-)
    je n'ai jamais lu Charles de Foucault mais je suis tentée maintenant au moins par une biographie
    ce livre va te plaire !

  • Merci de ce conseil, le sujet me touche!

  • C'est un sujet fort

  • Je le lirais bien, j'aimais ses premiers livres, je suis un peu agacé par son côté médiatique, ses sujets passe-partout (Mozart, mais qui n'aime pas Mozart !), mais on ne peut lui dénier un sens philosophique qui lui fait poser les bonnes questions avec clarté.

  • je n'ai rien expérimenté d'autre et je ne sais pas si j'essaierai mais par contre contrairement à vous je vais lorgner du côté de Mozart car j'aime qu'on me parle de mes amis

  • J'aime beaucoup ses écrits, ses personnages sot tellement vivants, leurs dialogues vrais, je vais essayer celui-ci.

Les commentaires sont fermés.