Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un fond de vérité - Zygmunt Miloszewski

Après un petit tour poétique il est temps de revenir aux polars.

Si vous avez un intérêt certain pour la Pologne, si En mémoire de la forêt vous a plu, alors ce polar là est fait pour vous. 

 

Sandomierz_tourism.jpg

 

Deuxième roman de Zygmunt Miloszewski traduit chez Mirobole, le premier était bon, celui là est excellent. 

Il fait totalement écho aux livres de Jan Gross et nous montre une Pologne en pleine mutation qui s’éloigne d’un passé douloureux et encombrant parfois.

 

Teodore Szacki, procureur de son état, a fait le choix de se faire muter dans la petite ville médiévale de Sandomierz loin de Varsovie, une petite et charmante ville au bord de la Vistule.

Il s’ennuie un rien jusqu’à ce meurtre terrible, une femme bien connue dans la ville, Ela Budnik, presque une sainte, est égorgée et tous les indices font penser à un rituel juif, du moins ces rituels dont les juifs étaient accusés et qui déclenchaient autrefois des pogroms.

Sandomierz_katedra_-_mord_rytualny.jpg

Une image montrant des assassinats rituels présumés
Cathédrale de Sandomierz (XVIIIe)

Ici comme ailleurs en Pologne la communauté juive a disparu, mais un vieux fond de superstition et de haine est vite remué par le meurtre. Les investigations s’orientent vers le conjoint naturellement mais aussi vers une bande de nationalistes genre FN qui affiche une façade de bon ton mais façade qui se lézarde assez vite.

Et la presse s’en donne à coeur joie.

Notre procureur est un ambitieux malmené par le sort, divorce, amours ratées, célibat forcé, en plus il n’est pas vraiment sympathique mais on se prend au jeu et on finit par l’appuyer dans sa recherche, on voudrait pouvoir lui souffler la solution.

 

Le procureur est aidé par Barbara Sobieraj qui a été écartée de la direction de l’enquête en raison de ses liens privilégiés avec la victime. Il peut aussi s’appuyer sur Leon Wilczur mais avec qui les relations sont difficiles.

Lorsque les meurtres s’accumulent et font de plus en plus penser à des actes commis par un juif, l’enquête tourne à l’obsession pour Theodore Szacki.

 

Un polar très habile qui met en perspective à la fois le passé polonais, son antisémitisme mais aussi les efforts d’une communauté pour tourner la page. 

C’est sans compter avec le côté très très noir de l’âme humaine, avec un vieux fond de superstition et avec la culpabilité qui hante les consciences. 

 

9791092145335FS.gif

 

Le livre : Un fond de vérité - Zygmunt Miloszewski - Traduit par Kamil Barbarski - Editions Mirobole

 

Commentaires

  • Très noir, de vieux démons encore trop vifs, il y a matière à faire peur.

  • j'ai aimé la façon dont l'auteur traite ces vieux démons

  • Pas vraiment sympathique oui, c'est le moins qu'on puisse dire, il est même odieux avec les femmes, disons-le...
    Et en effet, nous avons les mêmes références sur cette lecture : Charles T. Powers, Jan Tomasz Gross. Je vais encore approfondir dans cette direction.

  • Si tu ne l'as pas lu lis Jan Gross ça vaut la peine

  • J'ai découvert récemment cette maison d'édition avec Vongozero et je suis depuis bien disposée à continuer la découverte. Surtout qu'ils semblent aller chercher des pépites dans les auteurs de l'Est. Je note ce titre.

  • tu as pu voir que j'ai bien aimé Vongozero et depuis je surveille cet éditeur
    Ici cela me rappelle les livres sur la Pologne que j'ai pu lire
    très réussit

  • Je l'ai réservé à la bibliothèque, j'avais aimé le premier.

  • le premier m'avait intéressé mais pas vraiment passionné mais celui là j'ai marché à fond
    je sais que tu as aimé "en mémoire de la forêt" on est sur cette veine là

  • J'ai acheté le premier de Miloszewski "Les impliqués" qui vient de paraître en poche mais ne l'ai pas encore lu. Je note celui-là pour plus tard

  • C'est bien de lire dans l'ordre mais le premier si il est intéressant est moins abouti
    celui là vient faire écho aux livres que j'ai pu lire sur les pogroms d'après guerre et du coup prend une vraie dimension historique
    la Pologne change et ce livre en apporte le témoignage

  • Toi et Sandrine êtes associées, dis donc! J'espère que ma bibli va se réveiller!

  • il vaut la peine celui là !!

  • j'aime beaucoup les polars qui ont un petit plus, ça a l'air d'être le cas ici. Je note!

  • je lis parfois des polars basiques mais celui là sort des sentiers battus

  • J'ai beaucoup aimé ce polar (moi qui en lis très peu) et son humour, dont tu ne parles pas (peut-être que tu n'y as pas été sensible ?). L'auteur balance des "fonds de vérité" sans épargner ses contemporains, c'est le genre de choses que beaucoup d'autres cherchent à cacher, lui non, au contraire, il pointe du doigt.

  • un polar toi ??? j'ai perçu son humour mais il est plutôt du genre grinçant je trouve
    j'ai aimé ce livre plus que son premier que j'avais trouvé intéressant mais un peu lent à se mettre en place

  • À quand un monde sans racisme et antisémitisme ? Je rêve, peut-être... Bises. brigitte

  • Un pays qui progresse en la matière c'est bon à remarquer

  • je le note, il m'intéresse comme tout ce qu itouche l'antisémitisme

  • j'espère qu'il va te plaire

  • Moi aussi, j'ai préféré celui-ci au premier (que du coup j'ai lu, mais dans la foulée). Grinçant, son humour ? Moi il m'a fait rire, souvent, et je n'ai pas du tout trouvé ce livre noir et morbide, comme quoi...

  • pas morbide mais pas non plus franchement comique tel que je l'ai senti

  • Comique non, mais très agréable à suivre. Moi je l'ai trouvé sympathique ce flic qui malgré l'image qu'il veut faire passer est un homme de coeur.

  • J'ai lu beaucoup de bien sur les traductions francaise et anglaise des livres de Miloszewski, il va falloir que je m'y mette, au premier comme au second.

  • ils devraient te plaire

  • Un sujet qui m'intéresse. Je le note. Il y a besoin de lire le premier pour suivre ?
    PS : ton formulaire de commentaire refuse de prendre l'adresse de mon blog, il dit qu'elle n'est pas valide :(

  • J'ai rencontré ce polar chez Pascale qui le signale sans être amateur du genre. Je le note.

  • J'ai vraiment eu un coup de coeur pour En mémoire de la forêt, je ne peux donc que le noter !

Les commentaires sont fermés.