Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Chant d'Achille - Madeline Miller

La Guerre de Troie a bien eu lieu

les-dieux-grecs.jpg

Il y a quelques semaines j’avais fait un billet sur une traduction de l’Iliade, l’occasion pour moi de relire ce long récit hors de tout sentier scolaire.

J’aime l’antiquité, son histoire, ses écrivains, ses philosophes et ses grands textes

Voilà pourquoi j’ai lorgné sur un roman très curieux qui met en scène Patrocle, le héros un peu oublié de l’Iliade. Si on a tous à peu près en tête la colère d’Achille, Ménélas en mari délaissé, Iphigénie en martyr,  Patrocle lui est un peu falot.

iphigénie .jpg

                     Le sacrifice d'Iphigénie

 

Admettez l’improbable et imaginez Patrocle nous racontant son enfance, sa rencontre avec Achille « Le meilleur de tous les grecs » et sa Guerre de Troie.

 

thétis et pelée.jpg

 

  Thétis et Pelée 

 

Tout ça démarre assez mal pour Patrocle, prince déchu, qui trouve refuge très jeune au royaume de Phtie  « Pélée, son roi, était l’un de ces hommes aimé des dieux : sans être divin, il était intelligent, courageux, beau, et aucun des ses pairs ne pouvaient égaler sa piété. ».

Il se lie d’amitié avec Achille, amitié qui au fil du temps se transforme en passion amoureuse. Mais la mère d’Achille veille au grain « Thétis était rusée et capable de donner à sa peau mille aspects changeants de fourrure, de plumes et de chair » et la contrarier n’est pas de bon augure.

Quand Achille est appelé pour aller guerroyer pour récupérer la belle Hélène, Patrocle va s’engager dans l’armée Grecque à ses côtés.

 

cheval.jpg 

Résumé rapide pour une histoire connue, alors quel est l’intérêt de ce roman ?

L’auteur spécialiste de grec et de latin et universitaire confirmée réussit un tour de force. Elle nous transporte dans cette Grèce antique auprès de deux jeunes gens plus épris de soleil, d’art du combat, de médecine, de chaudes nuits amoureuses que de rejoindre l’armé d’Agammemnon.

Elle invente les détails des relations entre les personnages qu’ Homère n’a jamais donné. Nous participons à tout, à la constitution de l’armée grecque, aux échanges avec le rusé Ulysse, très agaçant Ulysse je dois le dire, et à l’envie de faire mordre la poussière à un Agammemnon plein de morgue.

patrocke.jpg

Menelas soutenant le corps de Patrocle © Lu Dahlem  

 

Loggia de la Signoria

 

Elle fait tout cela d’une plume très prenante s’appuyant sur toutes les légendes qui nous restent en tête et qui voient les dieux venir se mêler de la vie des humains, Thétis en mère jalouse est très convaincante, et leur promettre un destin glorieux. 

C’est la jolie métamorphose d’une légende en  un récit très contemporain grâce à la belle imagination de Madeline Miller.

 

9782919547265FS.gif

 

Le livre : Le chant d’Achille - Madeline Miller - Traduit par Christine Auché - Editions Rue Fromentin - 2014

Commentaires

  • Finalement, je crains que ta semaine thématique me déprime... ^^ Ah, relire l'Iliade ( que je me suis offerte dans une joli collection reliée, fan de mythologie et d'antiquité, et collectionneuse, comme toi :)). Je suppose que tu as déjà plongé dans " Les Métamorphoses " d'Ovide, évidemment.

  • @ Marilyne : les métamorphoses j'attends qu'elles paraissent en petite collection chez Diane de Selliers

  • Finalement je ne pense pas être très attirée par ces histoires là...^_^

  • @ Keisha : heureusement que l'on est pas attiré par tout car alors ...

  • " L'aède qui chantait la colère d'Achille trouvait sur sa lyre une quarte, une quinte et peut-être une octave, qui guidaient la voix dans les cadences..."
    Louis Laloy
    Aristoxène de Tarente et la musique de l'Antiquité

  • @ Aloïs : tu as bien aiguisé ma curiosité là

  • J'ai étudié le latin pendant tout le college/lycée mais ca ne m'a laissé que tres peu de souvenirs. Aujourd'hui je regrette beaucoup de n'avoir pas fait plus attention et aussi qu'on étudiait beaucoup de grammaire mais tres peu de civilisation, d'histoire ou de littérature. Du coup je me rends compte de mes lacunes sans trop savoir les combler vu la réputation de ces auteurs. Ce livre m'a l'air d'etre une bonne porte d'entrée. Je note!

  • @ Passage à l'Est : un roman que j'ai apprécié et qui peut être lu par tous même les non latinistes comme moi ou ceux qui ont des remords comme toi

  • AAARk! Dire du mal d'Ulysse! Est-ce pardonnable? Trêve de plaisanterie,je trouve le sujet du roman génial!

  • @ Claudialucia : Ulysse m'a toujours un peu agacé et là il n'a pas le beau rôle

  • Je vois que ClaudiaLucia est très emballée ! moi un peu moins, je vais laisser mûrir .. Magnifiques illustrations encore aujourd'hui.

  • @ Aifelle : Quand le fruit sera mûr ...

  • Les guerres, les trahisons, les perfidies, les complots... Aux quatre coins du monde, les histoires fondatrices sont semblables, pourquoi ? Peut-être trouvera-t-on un élément de réponse dans cette lecture ? Bises Dominique. brigitte

  • @ Plumes d'Anges : l'homme ne change jamais

  • Je note car j'aime beaucoup les romans de Claude Pujade-Renaud sur la Grèce quand elle revisite les mythes de l'antiquité alors je pense que celui-là me plaira

  • @ nadejda : tu fais une bonne comparaison je trouve que les deux auteurs sont assez proches dans leur façon de restituer une période

  • Non d'une pipe, je ne trouve plus mon carnet à noter les titres !!!! je soupçonne mon homme de l'avoir planqué sous ma pile de "déjà achetés et pas encore lus" ... Histoire de me ramener à la réalité des choses. Pas grave, j'ai un carnet secret, donc, je note. Ulysse m'a toujours agacé ! le coup du cheval, c'est juste de la traîtrise .... Pénélope a eu bien de la patience ^-^ !

  • @ Athalie : sur le site de ma médiathèque je peux noter dans un panier virtuel tous les titres que j'ai envie de lire c'est ultra pratique et la liste prend ...plus de 15 pages !!

  • De retour des cyclades, je vais le chercher, histoire de rester encore un peu en vacances!

  • @ miriam : il y a la mer, les bateaux et le soleil

  • oui oui, ça me fait bien envie
    mais c'est encore a guerre !
    Luocine

  • @ luocine : on a rien sans rien hélas

  • Il doit être super, ce livre ! Merci !

  • @ Bonheur du jour : j'y ai pris grand plaisir

  • Relire l'ILiade et l'Odyssée dans la Pléiade (un cadeau) fait partie de mes projets de lecture, pour rafraîchir tous ces souvenirs que ton billet réveille.

  • @ Tania : j'ai relu l'Iliade il y a peu et cela a réactivé mes envies, ce roman est tombé à pic

  • Je l'ai noté celui-là. J'adore quand les auteurs s'attaquent aux classiques de l'Antiquité, cela donne souvent des résultats intéressants.

Les commentaires sont fermés.