Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'Iliade et l'Odyssée - Alberto Manguel

WCO_008.jpg

La tendance est aux retraductions, Paul Veyne vient de retraduire l’Enéide par exemple.

Je n’avais pas d’édition de l’ Iliade franchement satisfaisante, un livre en poche plus en très bon état, une édition bilingue beaucoup trop lourde à manipuler, alors en entendant dans une émission de radio qu’une nouvelle traduction venait de sortir j’en ai profité.

Me voilà maintenant avec une édition de l'Iliade flambant neuve et ma vieille Odyssée traduite par Philippe Jaccottet. 

 

Vous me connaissez j’aime bien en plus avoir un passeur et comme je ne me vois pas vous faire une laïus sur l’Iliade et l’Odyssée du genre fiche de révision du bac, c’est du passeur dont il va être question.

 

Alberto Manguel est un fan d’Homère ! Et il a commit un petit livre tout à fait passionnant où il entreprend de chercher la trace de ces deux oeuvres à travers le temps et les littératures d’un peu partout.

Comment l’Iliade et l’Odyssée ont été lues, quel sens leur a-t-on attribué, quelles influences ont-elles exercées et comment ont-elles été traduites.

Manguel est certain que ces oeuvres là peuvent être lues et relues car elles ont  « été écrites pour nos propres vies d'aujourd'hui, avec tous nos bonheur secrets et tous nos péchés enfouis. »

 

 

media131.jpg

Bien entendu il revient sur Homère, le premier des écrivains, le père de la littérature comme Hérodote est le père de l’histoire. On est à peu près certain qu’Homère n’a pas existé et que ces oeuvres sont des assemblages d’anciennes histoires collectées par les rhapsodes ces interprètes des chants épiques, quelle importance puisque la littérature en sort habillée de pied en cap ?

Xénophon disait déjà qu’Homère avait attribué aux Dieux « tout ce qui constitue chez les mortels honte et indignité : le vol, l’adultère et la tromperie »

Manguel recherche à travers les oeuvres d’autres poètes, d’autres écrivains, la trace des oeuvres. Joyce bien entendu mais aussi Virgile dont l'Enéide doit beaucoup à Homère, Dante qui fait apparaitre Homère dans son premier cercle de l’enfer.

Racine avec son Andromaque, Cavafy qui propose un Ulysse moderne.

Ils ont été inspiré, influencé par Homère et l’on retrouve chez eux la colère d’Achille,  la ruse d’Ulysse,  la patience de Pénélope, le sacrifice d’Iphigénie. Homère a laissé sa trace jusque dans les récits de Sindbad le marin.

Il nous rappelle l’influence qui a transformé Schliemann en archéologue obstiné pour découvrir les vestiges de Troie alors qu’il semblait que c’était un monde totalement imaginaire.

 

 

troie_01-1390140.jpg

 

Un livre monde que Manguel illustre avec cette anecdote de villageois colombiens à qui l’on a prêté l’Iliade et qui refusent de rendre le livre au prétexte que :

 

les-dieux-grecs-476x430.jpg

« l’histoire d’Homère reflétait la leur: elle parlait d’un pays déchiré par la guerre, dans lequel des dieux fous se mêlent aux hommes et aux femmes qui ne savent jamais exactement pour quelle cause on se bat, ni quand ils seront heureux, ni pourquoi ils seront tués. »

 

 

Ce livre est une sorte de biographie littéraire, non celle d’un homme mais celle d’une oeuvre de plus de 3000 ans et qu’aujourd’hui encore on traduit partout de par le monde, livre qui ne résout pas l’énigme d’Homère mais qui lui rend hommage.

Manguel rejoint Italo Calvino  « Les classiques sont des livres qui, quand ils nous parviennent, portent en eux la trace des lectures qui ont précédé la nôtre et traînent derrière eux la trace qu'ils ont laissée dans la ou les cultures qu'ils ont traversées. »

 

                     

9782227477612FS.gif                        Couverture-1.jpg

 

 

Les livres : L’Iliade et l’Odyssée - Alberto Manguel - Editions Bayard

L’Iliade - Homère - Traduction de Jean Louis Backès - Editions Gallimard Folio classique

Commentaires

  • Ah, Alberto Manguel !!!!! Tout est passionnant chez lui !

  • @ Cathe : diable d'homme il est bon quelque soit le domaine qu'il aborde

  • C'est un livre que j'ai lu avec passion. Merci de l'avoir si bien présenté et illustré!
    Bonne journée Dominique

  • @ Colo : j'ai tout aimé dans ce livre lu en parallèle avec l'Iliade

  • Une grande œuvre encore ! C'est incroyable de voir des œuvres littéraires qui traversent des siècles et des siècles... Mais la vie est incroyable ! Bises Dominique, belle journée.
    Est-ce une aquarelle de Jean Michel Folon en première illustration ? J'aimais beaucoup cet homme, une belle âme !

  • @ Plumes d'Anges : on dirait du Folon mais j'ai trouvé l'image sur un site publicitaire et rien n'indique la provenance exacte

  • On dirait Folon en effet, j'attends ta réponse à Plumes d'Anges. Manguel est venu dans ma librairie et a captivé son auditoire pendant plus d'une heure .. j'aimerais bien qu'il revienne. Un excellent guide pour s'intéresser à Homère.

  • @ Aifelle : je l'ai seulement vu à la télévision mais c'est quelqu'un de passionné et passionnant à entendre comme à lire

  • Tu me donnes bien envie de lire ce livre qui doit être passionnant comme l'est Alberto Manguel quand il parle de ses lectures. Bravo pour ta présentation.

  • @ nadejda : c'est un petit livre très sympa à lire comme je l'ai fait en parallèle du texte antique

  • Vous me donnez envie de l'acheter. Même si je n'ai jamais été beaucoup passionné par ces grandes fresques grecques. Sans doute parce que je ne n'y ai pas été initié: je fus un "latin-math" et non "latin grec".

    Mais cela n'a rien à voir, en effet. Les suivre à travers les âges avec Manguel,ce doit être intéressant.

  • @ Christw : n'avoir fait ni latin ni grec est mon grand regret et grâce à un prof de lettres en première j'ai été initiée aux textes anciens et ce fut une découverte magnifique, quand un enseignant sait transmettre sa passion c'est un grand moment
    Depuis j'ai beaucoup lu les grecs et les latins et autour d'eux
    Quand je lis ce qu'en disent les paysans colombiens je ne trouve pas de meilleurs arguments
    Manguel est un passeur remarquable

  • Aaaah si c'est Manguel, je peux suivre... (mais comme je viens de terminer Une histoire de la lecture, on va souffler un peu)
    Marrant, comme christw, je fus une latin -math...

  • @ Keisha : je me doutais que tu n'avais pas pris l'option poésie ...encore que

    Si un jour tu veux lire l'iliade ou l'odyssée ce petit livre est une bonne façon d'avoir un bon éclairage

  • Cette approche est très intéressante. J'aime cette notion de "livre-monde" et d'Histoire de thèmes inscrits dans l'inconscient collectif des peuples, tout comme j'ai aimé me pencher sur l'Illiade et l'Odyssée par le passé.
    Merci d'être passée chez moi.

  • @ Maïté : j'ai beaucoup aimé l'anecdote colombienne

  • Suivre Manguel sur ces chemins-là ? Certes. Beau billet, Dominique !

  • @ Tania : merci Tania , c'est un plaisir de partir avec Manguel

  • J'ai trop galéré en classe de Grec ancien sur ce texte pas très envie de le relire
    Désolée de faire tâche ici
    Bonne journée

  • @ Aloïs : ah on n'est jamais satisfait, toi le regret du grec ancien pas très inspirant, moi le regret de ne l'avoir jamais étudié
    C'est mal fait tout ça

  • Moi aussi, j'ai étudié le latin et le grec en classes scientifiques, en dilettante ... Peut être le Manguel pour la découverte de l'auteur à condition qu'on me le mette sur mon route ... Belles photos.

  • @ Nathalie : je n'ai pas acheté ce livre pour l'occasion c'est plutôt comme tu le dis qu'un jour chez le libraire il était sur ma route

  • J'ai toujours préféré l'Odyssée à l'Illiade même si les deux sont des épopées passionnantes. Et avec Manguel pour guide, alors...!
    Je lis les commentaires. C'est étonnant comme les études des oeuvres en classe peuvent décourager les gens! Moi, en tant qu'élève, je me souviens qu'étudier une oeuvre me passionnait.

  • @ Claudialucia : tout ça est très dépendant de l'enseignant je crois hélas !
    Après il faut passer par dessus ses préventions et revenir aux textes
    Pendant longtemps j'étais comme toi préférant l'Odyssée mais mais je doit dire que ma relecture de l'Iliade l'a rendu beaucoup plus proche de moi que dans mon souvenir

  • Ah ! tiens ! une nouvelle traduction de l'Iliade....

  • @ Bonheur du jour : les grands textes ne sont pas très souvent retraduits c'est à noter je pense

  • Oui. Je ne suis pas satisfaite de la traduction que j'ai à la maison, et mon exemplaire de l'Odyssée commence à tomber en ruines.... Je pourrais peut-être racheter les deux d'un coup, pour donner un coup de jeune à l'étagère ?

  • je ne connaissais pas Manguel mais j'ai bien envie de le connaître.
    J'ai beaucoup aimé Jean Pierre Vernant , il raconte bien les dieux grecs
    Luocine

  • @ Luocine: Manguel c'est un régal, son histoire de la lecture est passionnante, ses esssais sur les bibliothèques ou ses oeuvres préférées sont toutes des incitations à la lecture
    Comme toi j'aime bien Jean Pierre vernant, Paul Veyne, Lucien Jerphagnon pour leur travail de passeur qui met les textes antiques à la portée de tous

  • encore un livre pour moi! et le rappel d'auteurs que je vénère, Cavafy et son Ithaque! Vernant et Veyne!

  • @ miriam : nous avons en la matière des goûts très proches

  • Je crois que je vais m'y mettre ! D'autant plus que je lis en ce moment un livre sur Platon, qui me donne également une furieuse envie d'en savoir plus sur a Grèce antique !

  • Bonjour, j'aimerais bien me plonger dans l'Iliade et l' Odyssée mais je cherche un bon guide pour accompagner cette lecture pour ne pas s'y perdre. Avez-vous une idée ? Merci

  • @ olivier dix : ce livre là est parfait

Les commentaires sont fermés.