Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dans l'ombre des Tudors Le Conseiller - Hilary Mantel

Une saga pour l'été

 

tudors2.jpg

                        la série

 

Voilà je suis prise au piège d’une série qui sera en trois volumes et telle que vous me voyez, je piaffe déjà d’impatience à attendre les deux autres volumes !

 

Comme beaucoup d’entre vous j’ai vu et apprécié la série des Tudors, de la passion, du sang, des complots aussi je me demandais si j’allais accrocher à ce roman qui se situe au même moment, qui met en scène les même personnages ?

lestudors-henriVIII.jpg

            La cour d'Henry VIII

 

Remettons les choses en place, le héros ici n’est pas le roi Henry VIII ni aucune de ses femmes mais Thomas Cromwell.

C’est lui qui sera le héros de cette saga, c’est par ses yeux que nous approchons de la cour et par ses réflexions que nous comprenons les imbroglios, les questions politiques, les incertitudes religieuses. 

Vous apprendrez comment Thomas Cromwell qui fut battu sans relâche par son père devint le conseiller privilégié du Cardinal Wolsey,  comment ce gamin malmené devint un fin politique, comment se fils de forgeron sut se rendre indispensable au roi,

A 15 ans il a fui ce père violent, arpentant l’Europe il a appris les langues étrangères, a réussi à gagner sa vie avec le commerce. Il s’est fait une opinion sur la religion, les prêtres, et la réforme qui travaille l’Europe trouve en lui un écho favorable.

 

Tout au long du roman il va louvoyer, tracer son chemin, éviter les pièges que lui tendent Thomas More son ennemi juré ou la famille Boleyn.

Manipulateur, ambitieux, il va placer ses pions et changer par ses conseils le cours de l’histoire. Je vous fais grâce des aventures amoureuses d’Henry VIII tout le monde les connait, ici c’est l’arrière cour que nous voyons, les coulisses d’une pièce de théâtre à la Shakespeare et l’accession au pouvoir de Thomas Cromwell.

portrait-of-thomas-cromwell.jpg

                  Son portrait par Hans Holbein

 

Et bien oui, mille fois oui, j’ai aimé ce roman grâce à l’écriture d’Hilary Mantel, grâce à son habileté extraordinaire pour donner au plus petit des personnages une vie, une épaisseur, grâce à son savoir faire qui donne puissance et vérité au récit. Un roman historique qui vous ferre dès les premières pages et que vous ne lâchez qu’à regrets.

Elle a l’art des retours en arrière très réussis, elle nous fait passer d’une période à l’autre sans jamais perdre son lecteur. 

Ses portraits sont excellents et j’ai ainsi découvert un Thomas More violent, aimant torturé et se flageller, vitupérant contre les hérétiques, loin de l’image de tolérance que j’avais tendance à lui attacher. 

L’auteur sait à merveille mêler petite et grande histoire, faits réels et faits imaginés, sa façon de faire parler Thomas Cromwell comme en aparté tout au long du roman, est un peu surprenante au début et puis très vite on est pris au jeu.

 

HilaryMantelrose_2368034b.jpgAvec ce roman Hilary Mantel a remporté le Booker Prize et c’est bien mérité. Si vous aimez l’histoire et les romans au grand souffle ce livre doit prendre place dans votre bibliothèque ou votre liseuse.

Photo: DAVID ROSE

Le livre : Dans l’ombre des Tudors Tome 1 : le Conseiller - Hilary Mantel - Traduit de l’anglais par Fabrice Pointeau. Editions Sonatine numérique

Commentaires

  • Rien à la bibli number one.
    Mais je suis en train de lire Quattrocento. La faute à qui? ^_^

  • @ keisha : j'ai beaucoup aimé et je lirai la suite c'est certain
    La série télé permet de s'y retrouver plus facilement parmi les personnages mais c'est vraiment un cran au dessus du feuilleton

  • @ Keisha : ah ah ah
    Cette série commence très bien, les autres volumes paraitront en 2014 2015
    Tu as donc le temps de passer commande à ta blibli

  • Rien à la bibli number one.
    Mais je suis en train de lire Quattrocento. La faute à qui? ^_^

  • Ce livre a l'air passionnant; Cromwell est un personnage terrible qui n'a laissé que des ruines derrière lui en Irlande mais il est passionnant et puis j'adore cette période.

  • @ Claudialucia : un roman qui devrait te plaire

  • J'ai lu ici et là que la traduction était excellente ,que la saveur du récit restait intacte

    Une toute petite vidéo sur le sujet

    http://www.itele.fr/culture/video/dans-lombre-des-tudors

  • @ Aloïs : lu grâce à toi, j'y ai pris beaucoup de plaisir, effectivement la traduction est excellent ce qui n'était pas gagné d'avance car le style de l'auteur ressemble un peu au "flux de conscience" de V Woolf, on entend Cromwell penser !!!

  • Mille fois oui ? Ce n'est pas rien ! Bonne journée, Dominique.

  • @ Tania : je suis très enthousiaste :-)

  • Je suis allergique aux séries historiques... Les Tudors ? pas pour moi ! Je passe donc sans regret, mais te fais un petit coucou au passage !

  • @ Kathel : l'occasion de se faire un petit signe amical alors

  • J'ai acheté un petit livre sur les Tudors, je trouve cette période fascinante, je l'avais quelque peu entre aperçu avec Marie Stuart de Zweig, mais là je pourrai me familiariser un peu plus ! Le tien me tente beaucoup aussi !!!

  • @ Perrine : après la série j'avais cherché quelque chose à lire sur les Tudors, ce roman est arrivé à point

  • ta présentation est alléchante mais la lecture de ce livre ne me tente pas vraiment

  • @ nadejda : si un jours tu as un regret tu sais où le trouver !

  • Une présentation enthousiaste et convaincante: merci Dominique.
    Hélas, mon peu d'intérêt pour les romans historiques ne va pas en s'arrangeant avec le temps. Déjà étudiant, l'histoire n'avait pas mes faveurs. Mais nous en avons déjà discuté.

  • @ Christw : curieusement pour moi l'histoire a toujours été une vraie passion, aussi bien à l'école que dans les films que dans les romans
    Pourquoi ? ça mystère .......

  • J'ai beaucoup aimé moi aussi et je me suis faite la même réflexion sur Moore, qu'on découvre sous un jour totalement différent. J'espère mettre le deuxième volume en vo au programme cet été mais j'ai déjà quelques pavés en attente... A voir, mais il ne devrait pas trop trainer dans ma PAL.

  • @ Zarline : chanceuse capable de lire en VO , je vais devoir attendre l'an prochain pour lire la suite

  • J'ai beaucoup aimé moi aussi et je me suis faite la même réflexion sur Moore, qu'on découvre sous un jour totalement différent. J'espère mettre le deuxième volume en vo au programme cet été mais j'ai déjà quelques pavés en attente... A voir, mais il ne devrait pas trop trainer dans ma PAL.

  • Tu vas rire impossible de retrouver ma version!!!!!

  • Dans le genre saga de l'été, je viens de me lancer dans "Le trône de fer", plutôt fantasy que historique ( et excellente dans le gnre, même si je n'y connais pas grand chose) mais je note aussi celle-ci , les Tudor et cie, j'adore.

  • @ Athalie : le trône de fer j'ai calé, j'avais aimé l'Assassin royal qui m'avait amusé mais dans le Trône le nombre de personnages m'a un peu asphyxié et du coup j'ai arrêté ma lecture peut être à reprendre

  • Mon commentaire s'est égaré quelque part dans les brumes de chaleur. Je disais comme Kathel que je n'étais pas trop série historique, surtout sur cette période-là. J'attendrai que tu nous parles des deux suivants.

  • @ Aifelle : ton commentaire ne s'est pas perdu mais tu l'as mis sur le billet précédent donc je sais tout !!!

  • J'étais allée voir la pièce de théâtre "Marie Tudor" de Victor Hugo à St Malo, il y a fort longtemps, crois tu que le livre est de la même veine ? J'ai vu qu'elle se jouait en ce moment à Paris...

  • @ Enitram : je ne connais pas la pièce de Hugo mais je me demande si le personnage n'est pas plutôt Marie la demi soeur d'Elisabeth qui régna de façon très sanglante après Henri VIII

  • Moi par contre je suis passionnée par les romans historiques, surtout s'ils donnent des détails qui permettent de mieux retenir le nom des personnages, les évènements etc...c'est noté...avec enthousiasme donc, merci!

  • @ colo : ah ah nous partageons cette passion alors ............

  • Comme toi, Dominique, j'avais beaucoup aimé la série des Tudor, tout en me demandant pourquoi ces femmes persistaient à épouser ce roi un brin colérique ! Je pense donc que ce livre me plairait aussi. Mais quand pourrais-je le lire ?

  • @ Annie : les durs obligations de choisir dans des piles de livres hautes hautes hautes

  • Bonjour Dominique, oui j'ai vu que cette saga en trois volumes paraîtra à raison d'un volume par an. Je me suis procurée le premier d'occasion et je peux encore attendre pour le commencer en attendant le second. Les éditions Sonatine font comme Actes Sud (et Millenium quand c'est paru): le lecteur trépigne d'impatience. Bonne après-midi.

  • @ dasola : je n'irai pas jusqu'à trépigner là mais j'ai bien aimé et je vais surveiller la sortie du prochain

  • Dominique,

    Toujours un plaisir de découvrir tes avis. :)
    J'ai bien moins apprécié que toi ma lecture de Wolf Hall, sans pour autant la trouver décevante. Le point de vue d'Hilary Mantel est judicieux, et son portrait de Cromwell ambitieux, elle sait conserver beaucoup de mystères autour de cet homme, qui arriverait presque à éclipser la royauté.

    J'ai ressenti un manque au fil de cette lecture, un style neutre à la logue, de nombreux dialogues et j'ai bien moins accroché au récit que toi, j'ai trouvé qu'il fallait tourner beaucoup de pages pour trouver un "coup d'éclat", je reconnais cependant que cela fonctionne habilement de "coups d'éclat en coups d'éclats" et que l'on tient les 700 pages, grâce à l'enchainement plus rapide sur la fin. Elles restent très factuelle, sans détailler les enjeux politiques et religieux.

    A voir si je lirai le suivant, ce n'est pas exclu, les avis outre manche le considère meilleur que le premier tome. Mantel est loin d'être ennuyante, juste un bémol sur la forme narrative du roman.

    @bientot

  • @ nathalia : quand j'aime je suis bon public et je passe sur les petits défauts quand il y en a
    Ceci dit ici je n'ai pas éprouvé de longueur, en fait je crois que j'étais totalement fascinée par le personnage, il y a quelques longueurs sans doute mais elles ne m'ont pas vraiment gênées dans ma lecture
    je note que le second est meilleur ....j'attends avec impatience

  • Je suis tout-à-fait d'accord avec votre critique.
    Ce livre est effectivement déroutant au début,mais passionnant une fois qu'on a compris la démarche de l'auteur.J'ai été un peu perturbée par l'usage du "il" qui,parfois rend le récit confus mais c'est un parti-pris qu'on finit par intégrer et qui rend ce roman historique assez particuler.
    En revanche,la série (que j'ai bien aimé malgré son côté "soap" assumé d'ailleurs et les libertés historiques prises) m'a beaucoup aidée à situer les personnages sans quoi j'aurais été un peu perdue par exemple je me souvenais que le duc de Suffolk = Charles Brandon,c'est la même personne ,il faut le deviner dans le livre et c'est pareil pour d'autres personnages,l'auteur n'explique pas qui est qui,c'est complexe.Ayant revu "les Tudors" récemment et ayant lu aussi une bio de Marie Tudor il y a peu de temps,j'ai pu me repérer facilement.
    J'espère que la suite viendra en France plus vite qu'en Angleterre (3 ans entre le tome 1 et le tome 2 quand au tome 3,il est en cours d'écriture) car c'est un peu frustrant pour une biographie (même romancée).
    Bon,j'ai un scoop: il meurt à la fin.

  • @ Aneso : bienvenue sur ce blog
    ça me fait plaisir d'avoir des commentaires très circonstanciés car j'aime les échanges entre lecteurs
    J'avais moi aussi vu la série et il est certain que cela facilite la lecture mais j'ai beaucoup aimé l'écriture de l'auteur même si de temps à autre on se perd un peu, j'aime ces monologues intérieurs un peu à la façon du flux de pensée de Virginia Woolf
    comme rien ne m'arrêe je vais entamer les Borgia de mario Puzo l'auteur du Parrain car on m'en a fait cadeau

  • Même si je suis moins enthousiaste que toi, je rejoins ce que tu dis de ce livre et certains des commentaires aussi, un peu plus de " coups d'éclats" n'auraient pas nui à la qualité du roman, heureusement que le rythme s'accélère sur la fin. Je note en plus "Les Borgia" que je ne connais pas, autre époque fertile en "coups d'éclats" ...

  • @ athalie : une série que j'aime et que je vais suivre en espérant que le tome 3 détienne un peu plus de peps

Les commentaires sont fermés.