Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le pays des cendres - Pierre Marchant

Manipulation, ruse et machiavélisme épisode 2

Manipulation.jpg

J’ai acheté ce livre sans trop y croire un jour où j'étais en mal de lecture lors d’un déplacement.
Et bien j’ai eu la main heureuse, très heureuse même.

Cap sur l’Alsace au XVII ème siècle, à l’heure où Louis XIV vient de s’approprier Strasbourg « la dernière des villes libres ».

Strasbourg.jpg

Les troupes françaises investissent Strasbourg
(Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale de France)

La guerre a été effroyable, villages mis à sac, incendies, pillages, viols. Le pays est « un pays de cendres » totalement dévasté.
Le narrateur est un militaire, à Rocroi il a participé à sa première grande bataille, il fait une pose loin de l’Alsace qu’il aime et qu’il a connu au temps des armées de Turenne.
Il prend l’habitude de tenir un journal et il raconte.

Il s’est trouvé à Barr lorsque l’on y découvrit le corps de Johann un forestier, écrasé par sa schlitte, la belle Margarete Wagner pour qui Johann travaillait est anéantie « dans tout son corps on devinait le cheminement de l’immense douleur. »

schlitteur.jpg

" Une schlitte, grand traîneau de bois chargé de plusieurs stères, gisait, fracassée, en travers du chemin"

Le narrateur s’installe à l’auberge du brochet et va participer à l’enquête menée par le prévôt.
Il va se heurter à l’homme qui se tient en permanence auprès de Margarete, Franz Müller un riche commerçant et il va faire connaissance avec Tristan Küffer le frère de la victime, pasteur de son état.
Bientôt celui ci fait figure d'accusé.

eguisheim-508538.jpg

                  "On apercevait des collines boisées plantées de quelques vignes baignées de soleil "

Je ne vous en dit pas plus car sous des dehors simples ce roman est plus qu’habile, il est tout à fait retors. La haine, l’appartenance religieuse, la vengeance, quel est le véritable moteur du crime ?
Laissez vous manipuler par Pierre Marchant il est expert.

Depuis quelques mois j’ai lu quelques romans policiers historiques avec grand plaisir, ainsi j’ai voyagé vers Byzance et la Nouvelle Guinée des années 30. Celui-ci est très réussi et je lirai sans aucun doute à nouveau Pierre Marchant.
Ce livre a obtenu le Prix de littérature du salon du livre régional de Marlenheim 2008.

9782845741058FS.gif

Le livre : Le pays de cendres - Pierre Marchant - Le verger éditeur 2011

marchant.jpgL’auteur : Pierre Marchant vit en Alsace depuis 25 ans. Passionné d’histoire, éditeur et publicitaire, il a publié des recueils de poèmes, des nouvelles et des pièces de théâtre qui ont été primés à plusieurs reprises. Le Pays des Cendres est son premier roman. (source l’éditeur)


Commentaires

  • Le genre d'intrigue à déguster le soir devant un feu de cheminée...
    Je te souhaite un agréable week-end

  • @ Kenza : au coin du feu ou couché dans l'herbe en cette fin d'été

  • A vous lire, un livre digne de l'appellation : "grains nobles"...

  • @ JEA : des grains dorés gorgés de soleil et de violence hélas

  • J'aime bien les polars historiques, je note donc!Bon dimanche

  • @ miriam : je suis adepte depuis peu mais je vais poursuivre

  • Pas sûr que ce roman soit facile à trouver hors Alsace?

  • @ Keisha : je pense qu'il peut se trouver sans problème, édité une première fois puis une deuxième peut être en raison du prix obtenu, j'ai commandé sans problème son autre roman

  • Une intrigue policière qui est ancrée dans une région et qui s'appuie sur l'histoire cela pourrait me plaire.
    Bon week-end

  • @ nadejda : j'ai révisé mon histoire à cette occasion car je n'avais aucun souvenir de cette entrée des troupes de Louis XIV à Strasbourg ! ah les guerres de sucession d'Espagne ! un lointain souvenir

  • Pays de vignes et de cendres, de douleurs et passions...tout à fait tentant!
    Bon weekend Dominique.

  • @ Colo : il y a quelques beaux passages sur la campagne d'Alsace ses vignes et ses collines

  • Oui, l'aspect historique quand il est réussi est un plus dans un roman policier. Finalement c'est un genre qui permet tout, s'intéresser à la société contemporaine et en dénoncer les travers ou, au contraire, explorer le passé.

  • @ Claudialucia : ici j'ai aimé l'art de l'intrigue, soigneuse, maligne, retorse mais j'ai aimé aussi ce portrait d'une région à une époque donnée très réussi

  • Keisha, il est vendu partout, y compris chez Monsieur F. S'il est retors, je suis partante, en plus çà me ferait réviser l'histoire de cette région.

  • @ Aifelle : c'est un petit bijou de manipulation, je suis revenu sur mes pas, feuilleter le livre en arrière pour voir à quel moment je m'étais fourvoyée , habile et sympathique roman

  • Enfin un roman policier qui se passe en Alsace ! La région est si riche en histoires, contes et légendes ... Heureusement que la chance a su te guider vers ce livre qui doit être très peu connu du grand public. Par ton billet, tu contribues à le mettre en lumière et à le diffuser, et c'est toujours très positif ! Et puis, cette lecture permet de découvrir un des coins de France que j'affectionne particulièrement. Si je mets la main dessus, je sais que je le lirai grâce à toi ...

  • @ Nanne : c'est le plaisir d'un livre acheté sans trop y croire pour passer quelques heures et qui se révèle un grand plaisir. j'aime quand un auteur nous livre sa région, son histoire mais ici l'auteur sait allier sa région et l'universalité des fonctionnements humains, simplement mais avec art

  • Ah ! Trouvé un vrai bon polar historique : quel plaisir !

  • hum... trouver bien sûr !

  • @ Margotte : oui un vrai plaisir

    je ris de tes problèmes de frappe orthographique, je suis spécialiste aussi !

  • J'ai vécu vingt ans en Alsace et l'ai quittée il y a quelques mois. Je suis donc toujours heureuse quand on en parle, surtout en bien ! Voici donc un livre à lire !

  • @ Annie : alors tu seras sensible aux descriptions très belles

  • Cela m'agace je n'arrive pas à retrouver où j'avais lu également un bon billet sur ce livre.
    Bref peu importe cela fait deux bons avis
    Je note
    J'aime tellement lorsque cela sort des sentiers battus et de la rentrée littéraire dont on nous rabat les oreilles
    Bon dimanche

  • @ autour du puits : je n'ai rien trouvé sur la toile à part le site éditeur, l'auteur a écrit un deuxième livre que j'ai très envie de lire en espérant qu'il soit aussi réussit que celui ci

  • Je me fie à ta lecture, je le chercherai moi aussi.

    Bon dimanche

  • habile, retors, bien écrit, et l'Alsace au 17eme siècle! Tu trouves toujours des polars hors-normes!

  • @ Dominique : en toute honnêté c'est par hasard mais le hasard a eu la main généreuse

  • Tu en dis le plus grand bien, je le note.

  • @ alex : un bon et fin polar

  • Bonjour !
    Je découvre par hasard cette page, votre critique et tous les commentaires... Je tenais à vous remercier, c'est un plaisir extraordinaire de constater que ce texte vous a plu. Merci ! Bien cordialement

Les commentaires sont fermés.