Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Du sang sur la soie - Anne Perry

Il y la Turquie de Yachar Kemal et celle plus légère d'Anne Perry

dusang.gif


Un lieu : Byzance et une période : XIIIe siècle quelques années après le Sac de Constantinople qui marque pour jamais le déclin de la ville et de l’Empire orthodoxe.
En 1204 la ville a été pillée, incendiée, détruite,  la splendeur de Constantinople a été anéantie par les croisés en partance pour Jérusalem. Le Pape est le rassembleur de cette croisade, Venise est le financeur et surtout le bénéficiaire du sac de la ville. Les habitants sont encore sous le coup de cet événement, pour éviter une nouvelle agression l’empereur Michel Paléologue est prêt à accepter une allégeance à Rome et cela au grand dam des orthodoxes convaincus.

Constantinoplecroisesminiature.jpg

Constantinople au XIIe siècle

C’est dans cette ambiance que nous faisons connaissance d’Anna Zaridès, médecin, dont le frère, accusé de meurtre, a été condamné à l’exil et à l’enferment dans un monastère du désert.
Pour mieux enquêter elle va se travestir, elle devient l’eunuque Anastasius pour être crédible elle a l'aide de sa fidèle Simonis et de Léon l'eunuque qui lui dispense des leçons. La victime du meurtre, dont son frère est accusé, est un proche du pouvoir, son art de médecin va lui permettre de s’approcher du pouvoir, elle devient le médecin de la redoutable Zoé Chrysaphès, de sa fille Hélène, de l'évêque Constantin qui partage sa foi, et même de l’empereur Michel Paléologue. Son chemin va croiser Giuliano Dandolo dont le nom seul suffit à faire frémir n'importe quel stambouliote, il est de la famille du Doge à l'origine du malheur de la ville.

saint_marc_venise_4.jpg

  Les chevaux de Saint Marc trophé du sac de Constantinople

Sa poursuite de la vérité lui fait toucher du doigt les multiples raisons de haine, de vengeance, les ambitions de chacun, la course au pouvoir, sur fond de passions religieuses.
Vous voilà partis pour des aventures dangereuses : complots,  tentatives d’empoisonnement,  meurtres,  trahisons, la vie à Constantinople n’est pas de tout repos.

Le roman est assis sur une excellent documentation qui éclaire les lieux : Venise, Rome, Constantinople, la Sicile, Jérusalem,  qui éclaire aussi  les liens entre les personnages historiques. Une intrigue que je ne dirais pas passionnante mais intelligemment menée et qui entrelace le romanesque et l’histoire. Une façon légère de retourner sur les traces de l’Empire Byzantin.

Le livre : Du sang sur la soie - Anne Perry - Traduit par Jean-Charles Provost - Edtions 10/18

Lire par ricochet
dalrymple.jpgJe vous recommande la lecture de William Dalrymple et de son livre : Dans l’ombre de Byzance, superbe voyage sur les traces historiques et spirituelles des chrétiens d’orient. De monastères en déserts, de Constantinople aux fin fond de l’Egypte en passant par le Mont Athos,  cet écrivain voyageur vous comblera. Le livre sera de nouveau disponible en avril 2011 chez Phébus

Un site consacré aux croisades et en particulier la 4ème qui vit le Sac de Constantinople




Commentaires

  • Les "sacs" marquent des "âges" de barbaries. On peut préférer la musique des orgues et celle, plus rare, des saqueboutes...

  • @ JEA : j'aime bien les commentaires qui me contraignent à faire des efforts, donc dictionnaire "saqueboutes " introuvable mais "saquebute " oui, trompette donc
    je m'enrichis grâce à vous JEA

  • Je n'ai jamais lu Anne Perry, j'ai l'impression peut-être à tort que ce n'est pas pour moi. Je note dès maintenant la réédition dont tu nous parles.

  • @ Aifelle : Anne Perry c'est aussi ma première lecture, agréable, pas inoubliable mais sympathique

  • Bonne idée
    Le seul que j'ai lu d'elle était A l'ombre de la guillotine ,le lieu et l'époque m'avaient attirée
    Bonne journée

  • @ autourdupuits : elle s'est fait une spécialité du polar historique, ici c'est la période qui m'a attirée

  • Dans le même registre romanesque, l'histoire des chevaux de Saint Marc de Diwo:
    http://miriampanigel.blog.lemonde.fr/2010/08/08/lecture-pour-venise-jean-diwo-les-chevaux-de-saint-marc-une-epopee-romanesque-entre-orient-
    pas spécialement de la bonne littérature mais un roman historique bien documenté.

  • @ miriam : j'ai lu Diwo il y a très longtemps, effectivement ce sont des romans qui valent par l'environnement historique, je vais aller lire le billet merci

  • Je n'ai jamais lu cette auteure. Et ce livre sera pour moi un moyen de la découvrir. Je note.

  • @ Dimitri : un roman qui possède un certain charme en raison de l'héroine qui se travestie en eunuque

  • Ca nous change de ses aventures victoriennes ! C'est un auteur généralement agréable à lire et fort divertissant : je note donc ! (encore)

  • @ maggie : j'ai aimé la couleur du roman, poison, médecine des plantes, secrets, c'est cet environnement qui m'a amusé

  • Bonjour Dominique
    Je n'ai rien lu d'Anne Perry. Je verrai..., mais par contre je note et surveille la réédition de Dans l'ombre de Byzance dont le sujet m'intéresse.
    Merci pour ce nouveau livre à lire.

  • @ nadejda : si c'est la période qui t'intéresse il vaut mieux lire Dalrymple qui est un excellent guide, je l'ai d'ailleurs rouvert en même temps que le lisais Anne Perry, ce qui m'a fait dire qu'elle avait bien documenté son roman
    j'ai un viel exemplaire de ce livre mais il va être réédité

  • Une période qui ne m'intéresse pas du tout...

  • @ Manu : on ne peut pas tout aimer ...heureusement pour nos bibliothèques

  • Ce roman a été ma première approche de l'oeuvre d'Anne Perry. Côté historique, c'est intéressant. Côté intrigue, cela m'a moins emballée.

  • @ Anna : effectivement ce n'est pas un polar époustouflant côté intrigue, mais le contexte est intéressant, je partage ton avis

  • @ Dominique

    Selon le riquiqui Robert :
    - "Sacquebute, saquebute ou saqueboute"
    avec saqueboute comme mot d'origine, "v. 1310", plus un "trombone" qu'une "trompette".

  • @ JEA : nos échanges m'amusent, j'ai cherché dans le larousse : rien rien
    C'est dans le littré que j'ai trouvé mais : trompette,
    par curiosité je viens de consulter le dico historique de la langue française

    "La graphie saqueboute a été reprise avec la redécouverte du répertoire de la musique ancienne.
    ce terme d'archéologie désigne une lance armée d'un fort crochet de fer crochu pour désarçonné un cavalier. Par analogie de forme il désigne un ancêtre du trombone nommé aussi trompette saicqueboute
    Né en Italie l'instrument connait un grand succès à la Renaissance souvent associé au cornet à bouquin, disparu en France avec Lully, il est remplacé par le trombone."

    Une joli leçon de vocabulaire, un cornet à bouquin....voilà bien un instrument qui me plait !

  • Bonjour Dominique, je tourne autour depuis sa parution. J'attends qu'il sorte en poche. En revanche, je crains que cela soit un peu touffu avec beaucoup de personnages. C'est le reproche que je fais à ces romans "Thomas et Charlotte Pitt". Bonne journée.

  • @ Dasola : il y a effectivement foison de personnages mais ils sont bien typés on a pas de mal à les suivre, le livre peut tout à fait attendre la version poche !

  • Je n'aime pas beaucoup les romans historiques. Je retiens en revanche le livre de William Dalrymple qui me semble plus intéressant!

  • @ Mango : si tu connais dèlà Dalrymple tu sais que tu n'as pas à hésiter

  • @ Dominique

    Pour le cornet à bouquin, un lien vers Jean Tubéry et l'ensemble La Fenice :

    http://www.ensemblelafenice.com/le-cornet-a-bouquin_fr_02_89.html

  • @ Dominique

    sur France Musique
    ce vendredi 28 de 18h à 19h
    les Sacqueboutiers de Toulouse
    pour leur dernier enregistrement :
    - "Fay ce que voudras"

  • @ JEA : merci pour le lien et je lis le commentaire juste à temps pour me brancher sur France Musique .merci

  • J'aime beaucoup Anne Perry, mais je dois dire que l'ambiance et les lieux de ce romans ne m'attirent pas beaucoup... Je ne sais pas encore si je le lirai, cependant ton billet est très éclairant!

  • @ Allie : une époque de sang et de feu

  • Tiens je ne savais pas q'Anne Perry s'intéressait également à cette période. A voir ...

  • @ freude : une époque très particulière qui rend le bouquin attrayant

  • Nous voilà bien loin de l'étrangleur de Cater Street! Et tant mieux... car je n'ai pas tellement aimé ses romans victoriens. Ce cadre-là est bien plus attirant.

  • Merci de nous présenter ce livre dont je note le titre, l'histoire de Bysance m'attire toujours !

  • Merci aussi pour le lien, la quatrième croisade, et l'annonce de la prochaine parution de W.Dalrymple

  • @ Enitram : c'est la période qui m'a fait acheté ce livre et je ne l'ai pas regretté même si ce n'est pas de la haute littérature, c'est intelligent et bien mené et cela rend curieux

Les commentaires sont fermés.