Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas vraiment convaincue

Un petit billet  pour dire mon avis mitigé sur deux livres

Les polars nordiques sont plutôt sympa en général mais après l’ENORME succès de Millenium les éditeurs surfent sur la vague et du coup publient le bon et le moins bon en pensant peut être que les lecteurs se laisseront bernés
L’Hypnotiseur chez Actes Sud est de ceux là : couverture désormais repérable rouge et noire, et cette fois ce n’est pas un auteur nordique mais deux car sous le pseudonyme de Lars Kepler se cachent un couple d’écrivains
Si j’étais vraiment méchante je dirais que s’être mis à deux n’a pas augmenté la qualité du bouquin, hélas.
L' histoire plutôt attirante d’un médecin psychiâtre pratiquant l’hypnose qui va être en but à une vengeance démoniaque .... ça part bien mais .... le récit est poussif, d’une lenteur énervante et le style à l’avenant.
Donc si vraiment vous n’avez rien à lire allez y mais à vos risques et périls. On ne gagne pas à tous les coups à la loterie des auteurs nordiques

 

poker-deception.jpg

 

Autre déconvenue mais plus douce : La Fugue d’Anne Delaflotte Medhevi, elle a fait la une des blogs avec un premier roman « La Relieuse du gué » et la revoilà avec un second livre.
Déçue ? oui ET non. L’auteur a vraiment un don mais pas pour construire ses histoires. Dans son premier roman l’intrigue tournait à l’improbable avec ce jumeau caché, ici le récit d’une femme qui cherche à construire sa vie hors de ses enfants et de son mari est plus que convenue.
MAIS Anne Delaflotte sait comme personne décrire les objets, les gestes, l’art d’un métier, les outils, le bonheur qu’il y a à créer, soigner, fignoler une objet et dans ce second roman elle sait à merveille parler de la voix humaine, du travail pour la réveiller, pour l’entretenir, pour la faire vibrer, j’ai retrouver toute la sensibilité qu’elle avait mis dans son premier roman
Si cette auteure trouve une vraie bonne histoire et qu’elle mette son talent particulier au service de cette histoire alors nous aurons un très bon roman.

Commentaires

  • C'est vrai que La relieuse du gué avait du charme mais beaucoup de maladresse...

  • @ Cathe : l'écriture a des qualités indéniables mais la construction du roman est faible il manque un vrai scénario

  • Message pour le poisson : NOOONNNNN...

  • Je viens juste de poster mon billet sur Fugue et j'ai beaucoup aimé!

  • @ Clara : cela ne m'étonne pas, c'est tout le charme de la diversité des lectures et des points de vue , je vais aller le lirre

  • Le premier, je ne le connais pas, mais j'ai encore bien des vieux routards du polar scandinaves à lire avant d'en découvrir de plus récents. Le second ne me tente pas du tout.

  • @ Ys : il y a de bien meilleurs polars scandinaves même si celui ci est lisible mais ne m'a pas enthousiasmé du tout

  • Le premier, je ne le connais pas, mais j'ai encore bien des vieux routards du polar scandinave à lire avant d'en découvrir de plus récents. Le second ne me tente pas du tout.

  • A propos du Lars Kepler, j'en avais lu un court extrait dans un article du monde : pas convaincue par l'extrait, vraiment très court, mais tous les prétextes sont bons pour ne pas allonger ma liste à lire ! ;-)

  • @ Kathel : de temps en temps on prend la bonne décision un peu par hasard, de même quand on se trompe ...

  • Pas du tout envie de lire des polars en ce moment... cela tombe bien ;-)

  • @ Margotte : mes lectures de polar sont aussi au point mort, un peu de lassitude du genre

  • Bonsoir Dominique, pour le premier, je l'ai acheté pour la bibliothèque loisirs dont je m'occupe: j'attends les réactions. J'espère meilleurs que la tienne. Par exemple, pour Camilla Läckberg, mes lecteurs (trices) n'ont pas aimé La princesse des glaces: je n'ai pas acheté les suivants. Sinon, je ne connais pas du tout Anne Delaflotte Medhevi. Je note quand même mais mes PAL sont en train de s'écrouler. Bonne soirée.

  • @ Dasola : l'hypnotiseur n'est pas un mauvais polar mais je l'ai trouvé un peu "léger" certainement car on a un peu trop lu ce genre d'histoire et on n'est plus du tout surpris par le scénario
    Pour Anne Delaflotte je pense que ses bouquins sont intéressants et peuvent plaire mais je trouve dommage qu'elle gâche un peu son talent par des histoires faibles, mais elle a un don certain

  • Moi, cette overdose éditoriale du polar scandinave m'agace tellement que je n'en ai lu aucun. Avant cette vague, j'avais lu quelques Mankell que j'adore. Maintenant, j'attends quelques années pour en lire (peut-être) d'autres, même si je passe certainement à côté de supers bouquins.

  • @ Lewerentz : les premières lectures il y a quelques années ont été un bol d'air, cela changeait du Noir américain et même du polar à l'anglaise mais là oui j'ai un peu une sensation d'overdose, Mankell j'aime d'autant qu'il est capable de se renouveler j'en veux pour preuve son superbe romans : "les chaussures italiennes"
    La faute est parfois à rejeter sur les éditeurs qui surfent un peu trop sur la vague en allant chercher des auteurs ou des romans très moyens

Les commentaires sont fermés.