Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vraie lumière née de vraie nuit - François Cheng

Vraie lumière née de vraie nuit - François cheng et Kim En Joong - Editions du Cerf
9782204090742FS.gifDepuis ses premiers poèmes édités chez Encre Marine je suis attentive aux parutions de François Cheng.
Ce recueil est comme les précédents, magnifique.
Les poèmes sont accompagnés par 8 lithographies de Kim En Joong
J’ai retrouvé dans ce volume François Cheng se tenant toujours en tension entre deux mondes et poursuivant sa quête « du vrai et du beau »



La Chine est toujours présente



Nous aurons toujours souvenance des rizières sans âge
Où se mirent, tutélaires, les bleues montagnes :
Des plants de riz levant leurs mains d’accueil
Vers les nuées de passage

 

 
riziere-de-chine_.jpg

Une invitation au dialogue, au lien entre les hommes auquel il nous invite à nous soumettre



A chaque étoile perdue dans la nuit
A chaque larme séchée dans la nuit
A chaque nuit d’une vie,
A chaque minute
D’une unique nuit,
Où se réunit
Tout ce qui se relie
A la vie privée d’oubli,
A la mort abolie.

 

kimenjoong.jpg

Lithographie Kim En Joong

 



Un très beau poème offert à Jacqueline de Romilly qui commence ainsi :



Parfois la vie daigne te faire un signe,
Un bruit, une senteur,
Une voix, un éclair

 

image-work-en_joong_monde_imaginaire_vii-5474-450-450.jpg

Lithographie Kim En Joong

Commentaires

  • Ce livre a tout pour devenir un incontournable à mes yeux ..

  • @ Aifelle : je sais que tu apprécies ce genre de poésie et c'est une petite pépite

  • Très joli... et les mots... et les photos... Très beau cadeau pour un début de journée. Merci !

  • Jolie photo, jolis extraits... et dire que je n'ai tjs pas lu cet auteur moi qui me targue d'être une fan de l'asie... j'ai honte !

  • @ Choco : vas vite faire connaissance cela vaut la peine, ce sont les poèmes que je préfère mais il a fait plusieurs livres sur la peinture chinoise et des romans cet homme est quelqu'un de rare

  • @ Choco : vas vite faire connaissance cela vaut la peine, ce sont les poèmes que je préfère mais il a fait plusieurs livres sur la peinture chinoise et des romans cet homme est quelqu'un de rare

    @ L'or des chambres : la poésie c'est un cadeau formidable

  • Quelle large respiration, d'un coup, avec ce billet, Dominique! Merci.

  • C'est toujours un immense plaisir de retrouver François Cheng qui est de plus, si bien entouré, dans ce billet.

  • @ Serriere : merci de votre commentaire, je ne connaissais pas votre blog et c'est un plaisir de le découvrir

  • Etonnante voyageuse qui nous offre ses découvertes!
    Je note et en ferais mon profit. J'aime ce que fais Cheng.

    Si la vie nous fait signe
    c'est que le signe est source de vie.

  • On se laisse aller dans cette coulée de lave verte qui descend en méandres de cette vie « des plants de riz levant leurs mains d’accueil vers les nuées de passage » et « la vie daigne te faire un signe, un bruit, une senteur, une voix, un éclair » On se pénètre d’une torpeur ancestrale bien asiatique … Quel prodigieux poète pour éveiller en nous pareil sentiment … Merci pour cet instant de bonheur ! …

  • c'est tres tentant. ça a l'air si beau.

  • Je t 'ai décernée un certificat, viens voir chez moi si tu veux en savoir plus... Bonne journée Dominique !

  • Coeur palpitant je ne peux qu'être subjugué par la présentation de ce livre, que je m’empresserais d’acheter.
    Merci

  • @ Armando : c'est une poésie magnifique tout en nuances et en sérénité

  • Bonjour,
    Je découvre votre blog par ces poèmes sublimes...
    autre découverte le lien dont je vous remercie...

    mes pas souvent me conduiront dans ce monde de livres

  • @ Double je : merci de votre commentaire , j'espère vous retrouver bientôt chez vous ou chez moi

  • L'image des rizières est magnifique !!!
    Un livre a garder près de soi !!!

  • Je suis une fan de longue date de François Cheng...
    As-tu lu ses romans ?

  • @ Rosa , oui j'ai lu ses romans, j'ai surtout aimé le premier : le Dit de Tiany mais par dessus tout j'aime les livres de peintures chinoises qu'il a édité chez philippe picquier et ses poésies

  • Lectrice du 1 er jour, je termine "oeil ouvert et coeur battant", lu ce matin très tôt après une semaine où trop de violence a traversé ma vie. Comme toujours avec François Cheng que j'ai eu la chance de rencontrer lors d'une conférence, vous êtes irradiés par une sensation de Paix et d'Harmonie indescriptibles en sortant de ses livres. Il sait extraordinairement clairement nous livrer ce qui relie les deux cultures orientales et occidentales dans le sens de l'enrichissement et non de l'opposition.

  • @ Martine : je vous envie cette chance de rencontrer cet homme, je pense lire ce livre qui vient de paraitre car comme vous j'apprécie énormément cet écrivain et poète
    j'ai dans ma bibliothèque plusieurs de ses livres de poésie, sur la peinture, ils me sont tous précieux
    merci de votre visite et de votre commentaire

Les commentaires sont fermés.