Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le génie de la langue

jardin des roses de Rilke.jpg

Jardin des roses de Muzot 

Oui, j’aime écrire en français, quoique je ne sois jamais arrivé à écrire cette langue (qui plus que toute autre oblige à la perfection, puisqu’elle la permet) sans incorrections et même sans d’insidieuses fautes. Une grande partie de ma correspondance se passe en français. J’ai pensé, de cette façon, de dégager l’autre langue de presque tout emploi qui n’est pas d’art et d’en faire la pure matière de mon travail verbal.

rilke.png

J’ai réussi pendant quelque temps, puis, tout d’un coup, cet hiver, le français commençait à empiéter sur le terrain qu’il devait protéger. Un peu malgré moi j’ai fini par remplir tout un cahier de « vers » français qui ne sont pas (vous le devinez) bien avouables.

 

Le livre : Lettres autour d’un jardin - Rainer Maria Rilke - Editions La Délirante

Commentaires

  • Ces étrangers qui parlent et écrivent parfaitement le français, ça m'émeut beaucoup...

  • et moi ça me stupéfie incapable que je suis de lire ou parler anglais

  • Cher Rilke...vu 3 fois ces 6 derniers mois au cinéma, interprété de 3 façons bien différentes;
    dans Paula inspiré de la vie de la peintre Paula Becker dont il a été un ami proche la soutenant matériellement, dans Rodin où il cotoie le maitre et Camille Claudel, et dans Lou Andreas-Salome dont il a été un amant éperdu de désir qui lui a fait découvrir la sensualité à laquelle elle ne voulait pas se livrer par peur d’en être prisonnière. 3 approches très différentes de cette personnalité vibrante de sensibilité, écorchée.. merci Dominique de signaler ce livre moins connu.

  • un poète que j'aime et j'ai sa biographie qui m'attend mais je réserve ça pour l'été car c'est un pavé
    mon prochain billet parlera aussi de lui

  • Un poète amoureux de la langue française et des jardins. Je ne suis pas étonnée qu'il te plaise.

  • tu connais bien mes goûts

  • Je suis toujours tellement impressionnée quand quelqu'un s'exprime en Français, parfaitement, alors que ce n'est pas sa langue maternelle. Merci de parler de Rilke ici. Je vais aller faire un tour dans son jardin.
    Bon week end.

  • un petit opuscule plein de charme

  • Tu me fais découvrir ces lettres, c'est noté - une invitation au jardin, ça ne se refuse pas ;-).

  • En compagnie de Rilke on est prêt à partir au bout du monde

  • Tu me donnes bien envie de me procurer et lire cette correspondance de Rilke que je ne connaissais pas. On dit que la leucémie qui l'a emporté a été provoquée par une piqûre de rose ..... Est-ce vrai ?...

  • il est effectivement mort de leucémie mais la piqure de rose n'a pas déclenchée la leucémie elle a sans doute provoqué une septicémie fatale !

  • Je souris à ses mots" écrire cette langue...sans imperfections". Cette exigence envers eux-mêmes qu'ont les étrangers quand ils s'expriment dans une langue étrangère! (qui, ceci dit en passant, n'est pas toujours aussi scrupuleusement respectée par les natifs, hélas)
    En ces jours chauds, les jardins ombragés sont si tentants...

  • parfois on voudrait écrire le français aussi bien que ces étrangers là

Écrire un commentaire

Optionnel