Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pêche mortelle à Strasbourg- Joël Henry

Le régional de l’étape

 

TunnelMarneRhin1.jpg

Il y a quelques mois j’ai lu un excellent polar Jours de Cendres publié chez un éditeur alsacien. Je récidive avec cette « Pêche mortelle à Strasbourg ». 

 

L’auteur est semble t-il un journaliste fada des mots comme on dit en Provence ( et ben oui je ne sais pas le dire en alsacien) mais il est tout à fait bon aussi pour concocté une histoire sympa qui touche à  la finance et à ses entorses légales ou non.

 

Tout démarre sur les bord du canal de la Marne au Rhin quand on repêche le corps d’un élu local ! Le mort Armand Schneider-Schmidt dit ASS est le type même de l’homme à qui tout sourit. A la tête d’une entreprise qui se porte bien et même mieux que ça, il s’est engagé en politique et est adjoint au maire de Strasbourg

 

ponts couverts.jpg

On le retrouve énormément noyé et le commissaire Yacine Belkala est chargé de l’enquête.

Un cas ce Belkala, l’arrêt de la cigarette l’a poussé à des extrémités, il s’est mis à la broderie et en ce moment il nous fait du Malevitch, il parait même qu’avec ça il a fait craquer des suspects qui supportaient pas de le voir tirer l’aiguille, étonnez-vous après ça qu’on le surnomme Pénélope !!

Quand je vous aurais dit qu’il a pour équipiers Bérangère Hill et Bernard Langlois dit les Berbères vous en savez assez pour enfourcher votre vélo, à Strasbourg c’est quasi obligatoire et hop c’est parti 

 

winstub,bierstub.vieux,strasbourg.rue,du,maroquin.strasbourg.jpg

Vous allez faire du tourisme d’investigation, un coup vous visiterez les jardins ouvriers, un coup vous arpenterez les marchés de noël (quoi quoi c’est pas la saison!!) sans oublier une halte dans un winstub tout ce qu’il y a de plus alsacien. 

C’est drôle, bien fichu et tout à fait réaliste car figurez vous que la boite du dénommé ASS fait de la bouffe pour chien ! Les magouilles, elles, ont un air de parenté avec  le circuit du boeuf en Europe, Pénélope et ses acolytes devront suivre la piste de l'argent.

 

9782845741416FS.gif

 

 

Le livre : Pêche mortelle à Strasbourg - Joël Henry - Le Verger Editions

Commentaires

  • En général, je me méfie des romans régionaux policiers (ce n'est pas toujours une bonne surprise), mais ton enthousiasme est contagieux...

  • @ sous les galets : si je l'ai acheté c'est que chez le même éditeur j'avais apprécié un autre roman
    http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2011/09/03/le-pays-des-cendres-pierre-marchant.html

    Du coup j'ai eu envie d'en lire un autre

  • Sous les galets a déjà écrit mon commentaire... Bon, j'ai d'autres lectures sur le feu, et actuellement, pas de polars en vue.

  • @ keisha : c'est toi qui vois

  • Un commissaire brodeur: c'est une bonne trouvaille, ça! Rien que ce détail plus Strasbourg, voilà qui suffit pour éveiller ma curiosité et susciter mon envie. Si du moins on trouve ce titre facilement!

  • @ MangoMango : comme tous les petits éditeurs cela suppose de passer commande

  • je me dis que ton passage par les polars va bien s'arrêter un jour, mais j'ai beaucoup souri à ce billet
    Luocine

  • @ luocine : il n'y en a plus qu'un !!

  • Merci Dominique de m'avoir ramenée de façon si drôle dans ma petite Alsace. Je ne connais pas de policier qui brode, mais une très belle boutique de travaux d'aiguille, dans la Petite France, au coeur de Strasbourg, exposait il y a quelques années les oeuvres (brodées) d'un banquier brodeur... Elles étaient très belles, contemporaines, colorées, un vrai travail d'artiste et d'artisan à la fois !

  • @ Annie : banquier ou commissaire brodeur voilà qui ne manque pas de sel n on ?

  • Un coucou avant de rejoindre mon échelle... Je vais emmener ces images de Strasbourg et rêver que tous les policiers deviennent des brodeurs passionnés, la broderie est apaisante... Bises. brigitte

  • @ Plumes d'Anges : j'avais eu les inspecteurs fâchés avec leur femme, les adeptes de drogues dures, les picoleurs invétérés, les fan de prozac mais j'avoue que c'est la première fois que j'ai un policier fan de l'aiguille !!

  • Après "Meurtre au Moulin de la Zhern", autre polar alsacien, je me dois de lire celui-ci, surtout avec un policier brodeur :-)

Les commentaires sont fermés.