Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Shakespeare Antibiographie

J'aime les biographies d'écrivains , alors une énième bio ?

shakespeare.gif

Une énième biographie ? oui mais avec la faconde de Bill Bryson qui annonce dès le début qu’il va faire court car sur Shakespeare on ne sait ...rien ou presque rien.
Il se moque allègrement des érudits qui avec ce rien ont réussi à remplir des livres. Car nous dit-il, il est plus rapide de faire la liste de ce qu’on sait de William Shakespeare que de ce qu’on ignore,  par exemple son portrait « Qui pourrait tout aussi bien être le portrait de quelqu’un d’autre ».
Rien : pas une lettre, pas un manuscrit , avouez que c’est rageant pour un homme qui a écrit environ 900 000 mots, on a en tout et pour tout sa signature au bas d’un testament !

 

Shakespeare_Portrait_Comparisons_2.JPG

" Nous sommes tous capables de reconnaitre une représentation du Barde dès que nous en voyons une, et pourtant nous ne savons pas vraiment à quoi il ressemblait"

On ignore à peu près tout de sa vie, de sa famille, de sa santé, il y a 8 années où on n’ignore où il était et ce qu’il faisait. Le peu que l’on sait est incertain « l’équivalent littéraire d’un électron » Alors comparez ça avec les quelques sept mille volumes consacrés au Barde à la Bibliothèque du Congrès !
Des bruits ont courus, des hypothèses ont été posées sur la réalité de l’auteur d’Hamlet, on a voulu faire porter la paternité de l’œuvre de Shakespeare à Bacon, mais attention Bill Bryson nous dit que là comme sur le reste «personne n’a jamais produit le moindre commencement de preuve ».
Si on ne peut parler de la vie de Will que dire ? Bill Bryson livre un tableau complet de l’époque « Un monde qui manquait d’habitants et qui avait bien du mal à garder ceux qui y naissaient » époque de turbulences religieuses, de grandes épidémies « La plus grande performance de Shakespeare ne fut pas d’écrire Hamlet mais de passer le cap de la première année » écrit-il avec malice.
Il nous introduit dans les moeurs de l’époque, on croise Ben Jonson et Christopher Marlowe, on apprend que les théâtres n’avaient ni rideau ni décor.

globe5.jpg

Le théâtre du Globe au temps de Shakespeare


Mais là ou Bryson s’en donne à coeur joie c’est dès qu’il nous fait sentir sa totale admiration pour l’oeuvre, pour Will le créateur de mots, crédité de plus de 800 nouveaux mots qui sont passés dans la langue anglaise. Qu’une si grande partie de l’œuvre de Shakespeare soit arrivée jusqu’à nous relève du miracle.
Shakespeare plagiait à tour de bras comme tous les auteurs de l’époque mais ce qu’il en a fait «  personne ne l’a jamais surpassé »
Car dit-il « On dit souvent que ce qui distingue Shakespeare c’est sa capacité à mettre au jour les rouages de l’âme, et Dieu sait qu’il fait cela de manière éblouissante. Mais ce qui caractérise vraiment son oeuvre, n’importe quelle partie de son oeuvre, les poèmes, les pièces et même les dédicaces, c’est la jubilation évidente, palpable, que lui cause le pouvoir fascinant du langage »

Lisez Bill Bryson c’est un bon guide, transportez vous à l’époque élisabéthaine et allez lire les billets sur le Barde chez ClaudiaLucia

Et puis vous pouvez aussi vous tournez vers la légèreté et voir ou revoir

 


Shakespeare in Love - Bande Annonce

 

Le livre : Shakespeare  Antibiographie - Bill Bryson - Traduit par Hélène Hinfray - Editions Payot

 

Commentaires

  • Bryson? "le" Bill Bryson qui fait découvrir l'Australie et les Etats Unis à sa façon si humoristico-sérieuse? Ah ! Mais je reste persuadée que la bio de Shakespeare par Ackroyd doit être bien quand même!

  • @ Keisha : ce n'est pas une bio pour rire, certes on retrouve le ton de Bryson mais il est un admirateur éperdu de Shakespeare donc il a fait un travail sérieux....sans se prendre au sérieux

  • Comme Keisha, je suis surprise de retrouver Bryson en auteur d'une autiovbiographie sur Sakespeare... Aussi décalée soit-elle? mais je tenterais sûrement sa lecture à l'occasion ! J'aime bien moi aussi les autobiographies.

  • @ freude : comme je l'ai précisé à Keisha c'est une vraie bio, bien documentée mais Bryson ne disserte pas indéfiniment sur ..tout ce qu'on ignore, il fait un bel exercice d'admiraion

  • J'avais bien aimé l'essai de Anca Visdéi sur ce génie:
    MADAME SHAKESPEARE
    ou
    LA FEMME DE STRATFORD

    Elle a imaginé la femme de Shakesspeare, son récit est très vivant . J'aime beaucoup Anca Visdéi , j'ai toujours trouvé que "l'exil d'Alexandra " n'avait pas connu le succès que mérite ce petit livre.
    Si je trouve dans ma bibliothèque préférée (Dinard) cette Antibiographie je la lirai certainement car tu donnes envie de la lire. Amicalement
    Luocine

  • @ Luocine : une référence que j'ai vu sur les blogs mais que je n'ai pas lu , cette antibiographie est intéressante car elle ouvre des perspectives sur le théâtre élisabethain

  • Moi aussi je suis fan de biographies. Ce que je peux en lire ! Il y a d'abord les bios d'artistes, puis ensuite viennent les écrivains. Je suis très intéressé par ce livre. Je le note.

  • Je l'avais repéré chez ClaudiaLucia, je vais voir s'il est à la bibliothèque.

  • @ Dimitri ; comme toi j'aime les bio qui même si elles n'expliquent pas toute l'oeuvre permettent de comprendre l'auteur

  • @ Aifelle : je suis étonnée car je n'ai pas trouvé de billet sur ce livre chez Claudialucia mais j'ai mis un lien pour attirer l'attention sur les billets Shakespeariens !

  • Une antibiographie, Shakespeare, de l'humour en plus ! Tout à fait ce qu'il faut pour combattre mon peu de goût pour les biographies... Je vais voir si on peut la trouver en bibli !

  • @ Kathel : attention antibio oui par le ton mais bio quand même, je n'étais pas arrivée au bout de celle de Peter Ackroyd que j'ai trouvé pour ma part un peu trop lourde, c'est ce qui m'a fait choisir ce livre

  • J'aime beaucoup l'approche plutôt honnête d'avouer qu'on sait peu de la vie mais que ce que l'on sait mérite une petite bio. C'est beaucoup mieux que les interprétations sans fin et totalement subjectives. Je me pencherai volontiers sur ce livre (dès que j'aurai enfin lu Shakespeare hum hum, promis, c'est prévu pour 2011) et tu me rappelles également que Bryson traine dans ma PAL depuis un petit moment déjà.

  • @ Zarline : lire shakespeare est un plaisir jamais totalement terminé

  • L'avantage avec Colette, c'est que l'on sait beaucoup de choses... enfin, pas forcément un avantage car les biographes doivent démêler le vrai du faux... Et du faux, il n'en manque pas en ce qui concerne les descriptions qu'elle a pu faire de son institutrice, de ses proches... Enfin, je prends grand plaisir à me plonger dans sa biographie :-)

  • @ Margotte : le nombre de bio de Colette est sidérant ....et c'est bien de croiser les infos pour se faire une idée plus juste

  • J'aime le rythme enlevé de ton billet, l'humour, la malice. Elle donne bien envie cette biographie sous ta plume.

  • @ Anis : il y a l'humour naturel de Bryson mais le livre est très sérieux en particulier lorsqu'il parle de l'histoire des théâtres ou lorsqu'il analyse certaines des oeuvres, là il retrouve un sérieux même si dans l'expression se glisse toujours une touche malicieuse

  • Bonjour, je connais cet auteur par une amie qui est une inconditionnelle. Je note l'ouvrage surtout que Shakespeare, on ne sait même pas s'il a existé et l'époque était pleine de bruits et de fureur. Bonne soirée.

  • @ Dasola : qu'il ai existé c'est à peu près certain mais qu'a été exactement sa vie on en sait pas grand chose, à qui était destiné les fameux sonnets , personne n'en sait rien mystère et ombre

  • Je note : justement, je suis à la recherche de bio de Shakespeare. J'ai trouvé un magazine littéraire consacré à Shakespeare... et puis rien, car effectivement, tout ce que tu dis est exactement, ce que j'ai lu dans l'article...
    J'espère juste que je pourrais mettre la main sur celle de b. Bryson.
    PS : je suis comme toi, j'aime les bio et les autobio...

  • @ Maggie : Demandez là à vos bibliothécaires préférées, j'ai lu ce livre très aisément alors que la longue bio d'Ackroyd était un peut trop lourde pour moi

  • Rien que pour la peinture de l'époque et le théâtre, je suis preneuse. Quant à "Shakespeare in Love", ça n'est pas vraiment un chef d'oeuvre, quand même...

  • @ Ys : je suis d'accord pas un chef d'oeuvre mais un bon moment de détente souriante

  • J'ai toujours un peu de mal avec les biographies des écrivains
    Mais celle-ci.....
    Tu me tentes bien

  • @ autourdupuits : ou pourquoi pas relire une pièce de théâtre ou quelques sonnets :-)

  • Alors là j'adhère!!! Certaines bios m'ont tellement agacée... Je le note et bravo pour ton billet fascinant !

  • @ Theoma : elle porte essentiellement sur les oeuvres puisque la vie elle même on n'en sait rien ou presque d'où le titre !

  • Merci pour ce magnifique post! J'ai vraiment envie de lire ce livre! As-tu visité le théâtre du Gobe à Londres, reconstruit à l'identique! La visite guidée est passionnante.
    Bisous

  • @ Véronique : non je n'ai jamais visité ce théatre mais je le regrette, de même que j'aimerai bien aller me balader à stratford upon avon, rêvons, rêvons

  • Je les aime moyen, et seulement quand c'est bien écrit, c'est dire....

  • @ Alex mot à mots : sympa et plutôt bien écrite, indispensable ? non

  • Merci pour le lien. Effectivement , personne n'a parlé de cette biographie dans le challenge. Personnellement, je ne l'ai pas lue mais elle a l'air intéressante. Pour le moment je préfère commenter les pièces mais, bien sûr, ensuite j'irai voir cette biographie. Tu me fais penser que j'ai déjà écrit un billet sur Le Globe que j'ai visité à Londres. Il faut que je pense à le référencer. Est-ce que je peux citer ton billet dans mon blog dans le cadre du challenge?

  • @ Claudialucia : en fait je ne cherchais pas du tout la bio de Shakespeare, c'est de voir le titre un peu clin d'oeil ET l'auteur qui m'a poussé, je ne regrette pas mais en même temps lire shakespeare est plus intéressant à mon avis
    Tu peux tout prendre, le billet dans son intégralité pour mettre chez toi ce n'est pas un problème

  • Et voici encore un ouvrage à lire! Décidément ce challenge Shakespeare donne bien du travail! merci de signaler cette biographie que je ne connaissais pas

  • @ miriam : je ne fais aucun challenge mais Shakespeare c'est toujours intéressant et Bill Bryons un auteur que j'ai lu à 2 reprises avec bonheur, alors cette antibio allait de soi

  • Et voilà ton article est publié en partie sur mon blog. Merci à toi de m'avoir permis de l'utiliser pour le challenge même si tu n'en fais pas partie. Cela va donner des idées aux participants...

  • @ Claudialucia : à refaire quand tu veux, je publierai dans quelques jours un billet sur la poésie et shakespeare tu peux te servir sans rien demander

  • C'est d'accord et encore merci! Va voir dans les commentaires sur Bill Bryson dans mon blog celui d'une nommée Fodio. Elle parle de Bacon et de ses "accointances " avec Shakespeare! N'ayant pas lu Bacon, je suis bien en peine pour lui répondre.

  • @ Claudialucia : je vais aller le lire, il faut savoir qu'un des "bruits" autour de shakespeare a été qui'en fait il ne faisait qu'un avec Bacon le philosophe, Bryson démolit la théorie qui est un peu risible et qui marque simplement tous les fantasmes autour du grand Will de par le fait qu'on ne sait pas grand chose de lui

  • Nouvelle réponse de Fodio sur Bacon = Shakespeare! Je la trouve bien et inutilement agressive. Je ne vois pas trop pourquoi cette idée lui tient à coeur au point de s'énerver !!

  • @ Claudialucia : la polémique ne m'intéressant pas je propose d'en rester là, j'ai de temps en temps des messages d'excités du web, une fois repéré je détruis le commentaire sans aucun état d'âme

  • je savais que je la lirai je me doutais que j'y prendrai du plaisir .
    je trouve qu'il n'a pas tout à fait le succès qu'il mérite
    Luocine

  • @ Luocine : je trouve qu'il a été effectivement peu médiatisé, heureusement que les blogs sont là

  • un article sur l'antibiographie de Bill Bryson
    http://les4saisons.over-blog.com/shakespeare-antibiographie/bill-bryson

Les commentaires sont fermés.