Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Dictionnaire amoureux de Shakespeare - François Laroque

anniv shakesp.jpg

Entre débat constitutionnel et crise paysanne avez vous remarqué que cette année est une année Shakespeare ? David Cameron, après son chantage à l’Europe, a lancé les festivités et les éditions Plon nous gratifient d’un de leurs dictionnaires.

C’est l’anniversaire de sa mort : le 23 avril 1616, enfin on suppose car vous savez que tous les biographes s’accordent à peu près pour dire que l’on ne sait pas grand chose de sa vie ! On a même des doutes sur son existence... 

statue.jpg

Alors ? et bien le dictionnaire nous balade de pièce en pièce, vous pourrez participer au casting de certaines comédies et tragédies, tous les acteurs ne sont pas au top !

Au gré des pages on retrouve ses admirateurs, Hugo par exemple,  mais aussi ses opposants n’est-ce pas Monsieur Voltaire ?

Déjà égrener les 38 pièces prend du temps, il y a les oubliées et celles qui sont le sommet de l’oeuvre, François Laroque vote pour Le Roi Lear, pour ma part je préfère Hamlet.
Le choix est ouvert et au delà des pièces il a laissé des personnages universels : Falstaff le bouffon, Prospero, Juliette ou Desdémone.

balcon de juliette.jpg

Un balcon à Vérone © ivredelivres

Il y bien sûr une entrée Montaigne car «  Il semble que Shakespeare en ait été un lecteur attentif, pour ne pas dire avide, tant il y fait allusion dans les pièces comme Hamlet, Mesure pour mesure, le Roi Lear ou la Tempête.»

Plus surprenant une entrée Machiavel, je n’avais jamais remarqué que Richard III parle du « sanguinaire Machiavel »

shakespeare-527805.jpg

J Fiennes dans Shakespeare in love

Je vous laisse découvrir à quel point le grand Will est obsédé par les abécédaires, les miroirs, le cheval ...

Bien entendu ce dictionnaire est truffé de citations, de comparaisons et aussi pour les pauvres comme moi qui pâtissent avec la langue de Shakespeare vous avez des explications savantes par exemple sur Nothing «  Cette négation est sans doute la plus riche de sens dans l’oeuvre du barde » on la trouve partout jusque dans les Sonnets.

On mesure à quel point fantômes et spectres font partie du monde shakespearien. Je note aussi un rien de misogynie « Sur les quelque mille six cents personnages dénombrés dans l’oeuvre de Shakespeare, on ne compte que deux cent femmes. » Tant pis cela ne m’empêche pas d’aimer la Mégère apprivoisée !

The_Royal_Shakespeare_Theatre_and_The_Swan_Theatre_on_the_River_Avon._View_of_both_theatre_001.jpg

   The Royal Shakespeare Theatre and The Swan Theatre on the River Avon.

Beaucoup de détails aussi sur le théâtre de l’époque, les acteurs, leurs liens avec la cour, leurs déboires, leurs succès. Vous vérifierez que le Barde n’était pas antisémite malgré le personnage de Shylock. 

Je vous fais grâce de la liste de tous ceux qu’il a influencés, de Dickens à Goethe en passant par Leonard Bernstein, quant à Verdi il en fit son fond de commerce.

Pour les fans vous avez cela

pour les fans.jpg

pour des infos détaillées sur les pièces c’est chez Claudialucia qu’il faut aller, elle en a plein sa corbeille ou chez Lecture/Ecriture

Et je vous recommande les chroniques d'Eeguab qui a passé une partie de l'été avec Shakespeare au cinéma

9782259227698FS.gif

J'ai oublié de mentionner les chroniques d'Eeguab qui a passé une partie de l'été avec Shakespeare au cinéma

 Le livre : Dictionnaire amoureux de Shakespeare - François Laroque - Editions Plon

Commentaires

  • J'ignorais l'existence de ce dictionnaire amoureux!
    Oui, verdi a pas mal piqué dans la liste, d'autres aussi. Et ça donne des livrets inspirés et des textes au dessus du lot...

  • je surveillais sa parution parce que Shakespeare c'est tellement vaste que ce type de bouquins ouvre des portes

  • Sûrement passionnant après avoir planché tout l'automne sur ses adaptations cinéma. A bientôt.

  • je m'aperçois que je voulais mettre un lien vers tes chroniques et que j'ai oublié
    je vais réparer ça

  • Pour une fois, je ne suis pas tentée, c'est un domaine que je ne connais pas assez bien et dans l'immédiat je louche sur d'autres dictionnaires amoureux.

  • J'en ai lu plusieurs mais conservé qu'un ou deux des sujets qui me passionnaient vraiment

  • Shakespeare ! bien sûr ! je lirai volontiers ce dictionnaire s'il passe entre mes mains . La médiathèque l'aura certainement .

  • Beaucoup d'entrées intéressantes

  • Bien tentant ce dictionnaire mais comme toute cette collection est progressivement rééditée en poche je patienterai un petit peu.
    Pour moi c'est Ariane Mouchkine et toute la troupe du théâtre du soleil qui m'ont fait aimer passionnément ses piéces

  • En poche ? je n'avais pas vu ça et c'est parfait

  • Une précision, ils paraissent dans la collection press-pocket sous la dénomination de "Petit dictionnaire amoureux"

  • merci effectivement je les ai trouvé et je vais en faire bon usage

  • A lire pour mieux connaître son oeuvre, je n'en doute pas. Je ne connais pas du tout François Laroque, une plume pas trop professorale ? Je suppose qu'il aborde aussi la question de la traduction.

  • Non le ton est parfait même si l'auteur est universitaire
    Bien sûr il y a une entrée traduction de plusieurs pages

  • J'imagine que la consultation régulière, à sauts et à gambades de ce dictionnaire est tout à fait jouissif! Une occasion de me replonger dans ses œuvres, non relues depuis longtemps!

  • C'est pourquoi j'ai acheter ceux auxquels je tenais vraiment car on a envie de les rouvrir, on ne les lit pas de bout en bout d'un seul coup mais oui oui à sauts .....

  • les dictionnaires amoureux, finalement ce n'est pas trop ma tasse de thé? En revanche Shakespeare, je ne m'en lasse pas et merci à Claudialucia d'avoir ouvert le challenge.

  • Quand j'ai eu ce dico en main c'est à elle que j'ai pensé

  • Aaaark! (cri de quelqu'un qui expire, devrais-je écrire qui expeare!) Il me le faut, ce bouquin! Et merci d'avoir cité le challenge!

  • C'était le moins que je pouvais faire car grâce à toi et à Eeguab j'ai eu mon content de théâtre

  • Pas très adepte des dictionnaire amoureux qui fleurissent sur tout. Mais l'a priori est peu fondé car je les évite et devrais sans doute en consulter un sur un sujet qui m'intéresse. Pourquoi pas celui-ci. Déjà pour les fantômes, allez..
    Bon dimanche Dominique !

  • Je ne suis pas adepte de façon générale mais sur un sujet que j'aime je les trouve pertinents par la variété des points de vue, par des auteurs qui en général sont de bons passeurs

  • Merci Dominique et bonne semaine à toi.

  • j'ai pris beaucoup de plaisir à tes chroniques et j'ai revu plusieurs films et pièces grâce à toi

  • C'est une collection passionnante que celle de ces "Dictionnaires amoureux" et quand on aime particulièrement un auteur, une région, un pays ou simplement un sujet... cela devient une gourmandise !!! Bises. brigitte

  • je l'ai lu effectivement comme une gourmandise

  • Le genre de livre tout à fait attirant pour moi. Il faudra que je me fasse un été avec Shakespeare. Merci de m'avoir signalé ce dico.

  • joli programme

  • Mon dieu ! Ca a l'air monstrueux à lire ! Pour l'instant, j'essaie de lire encore ses pièces de théâtre...

  • pas du tout monstrueux c'est le bonheur des dico, tu ouvres tu pioches un mot un thème et tu l'abandonnes jusqu'à la prochaine envie ou curiosité

Les commentaires sont fermés.