Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Moulin et la Croix - Michael Francis Gibson

illustration-rendez-vous-aux-musees-le-calendrier-de-villards-d-heria_1-1475481460.jpg

Les critiques de ce livre parlent de roman d’espionnage, de sonder l’âme d’une oeuvre. 
C’est bien de cela qu’il s’agit. Michael Francis Gibson critique d’art choisit de ne nous présenter qu’une seule oeuvre.

On a envie de dire « c’est un peu court jeune homme » et bien non détrompez-vous ce livre est une réussite totale, un parcours sans faute passionnant et dont on voudrait que l’auteur en ait fait bien d’autres.

portement.jpg

Clic sur les tableaux pour voir mieux

C’est parce qu’il a eu le privilège pendant toute une matinée de rester au plus près de la toile de Brueghel Le Portement de la croix, que nous avons droit à cette fine analyse, à cette profusion de détails. 

Tout est traité, tous les coins du tableau, mêmes les plus reculés, ceux que vous n’avez jamais distingué et dont même quand on vous les met sous le nez vous avez du mal à les replacer sur l’immense puzzle. Le Golgotha loin dans le fond, les gibets qui rappellent l'époque troublée et la foule qui va assister au supplice. 

MF Gibson fut immédiatement ébloui et parle de Brueghel comme du Shakespeare des Flandres, bel hommage venant d’un anglais.

Il n’est pas pressé et vous propose même de ...ne pas le lire immédiatement, de vous reporter au tableau dans son ensemble et de « pénétrer librement » dans le monde du peintre.

petite fille 1.jpeg

Il va élargir notre horizon d’observateur en apportant mille détails : les conditions météorologiques, la botanique, les sciences du moment qui intriguaient déjà Brueghel, il vient de pleuvoir nous dit-il et pour preuve ces enfants qui enjambent la boue, qui s’élancent par dessus les flaques.

enfants 1.jpeg

Il examine la foule, il détecte les métiers, les attitudes, les habillements, la vie de chacun. 

Les effets voulus par le peintre par exemple ce moulin perché sur un énorme rocher avec un minuscule meunier

moulin.jpeg

L’aviez-vous vu cette petite fille qui attend de l’aide pour traverser le gué ?

petite fille.jpeg

Les côtés lumineux et les zones sombres, derrière lui on explore les bosquets où l’on découvre des personnages ou des animaux cachés.

charette.jpeg

Il y a de quoi faire car Brueghel n’a pas peint moins de 500 personnages sur cette toile !!

L'auteur en vient bien sûr à nous brosser l’envers du décor, ce temps de guerres, de persécutions religieuses, catholiques contre protestants qui ensanglantèrent pour longtemps la terre des Flandres. Le peintre proteste à sa manière en vêtant les soldats de Charles Quint d’un rouge sang qui marque toute la trajectoire de la montée au calvaire.

jesus.jpeg

Le peintre joue aussi des symboles, si vous regardez le groupe des « saintes femmes » sur la droite du tableau, elles sont clairement mises en valeur par leur expression de douleur, par leurs vêtements qui en fait des personnages importants, pourtant elles sont au milieu du petit peuple et c’est là un message à destination de l’Eglise qui regardait de très près la composition des tableaux et peut être aussi pour équilibrer le fait que le Jésus lui est un personnage perdu au milieu de la foule, petit, presque caché sous la croix !

femmes.jpeg

J’ai vraiment été passionnée par cette leçon d’observation faite d’une façon simple, complète, très aisée à lire et qui m’a encouragé à relire les autres tableaux du peintre

le moulin et la croix.jpg

Le livre : Le Moulin et la croix - Michael Francis Gibson - Editions The University Levant Press

Commentaires

  • Ton article est passionnant comme doit l'être le livre. As-tu visionné les émissions d'Arte le dimanche analysant une oeuvre?
    Par ailleurs(rien à voir avec ton billet) je vais passer trois jours à Lyon pour visiter une ancienne collègue et voir la ville que je ne connais pas. As-tu une visite "incontournable" à me recommander?

  • un livre passionnant pour l'oeuvre en question et pour affuter nos regards

    le vieux Lyon et ses traboules est incontournable et peut être les quais de saône magnifiques à cette saison, les rives du rhône aménagées très sympa pour aller boire un coup , les murs peints mais là il faut que ta collègue pilote car ils sont répartis dans la ville, la place Bellecour est splendide récemment rénovée

  • Très intéresante et très belle présentation qui donne envie de se plonger et se perdre dans la découverte de ce tableau magnifique.

  • j'ai beaucoup appris en lisant ce livre, il m'a affuté l'oeil

  • C'est une manière très vivante d'entrer dans un tableau ; isoler des scènes les rend plus familières, tu ne trouves pas ?

  • vivant c'est le mot, j'ai eu l'impression de me déplacer avec les personnages, de regarder par une longue vue le petit meunier sur son moulin et d'un seul coup de l'approcher pour faire connaissance

  • ce livre encourage à ça mais en plus il te donne des clés pour ce qui parait obscur ou anodin

  • Je voudrais faire le même commentaire que précédemment.
    J'aimais beaucoup ce genre d'analyse des détails d'une œuvre au cours de dessin. Les leçons d'observation sont pleines d'enseignement pour ceux qui s'y arrêtent.
    Je vais essayer de trouver ces livres ici.

  • j'ai été stupéfaite par ce livre et je souhaiterai lire d'autres analyse de ce genre mais on en trouve peu sauf en DVD la série Palettes par exemple

  • Mais voilà qui a l'air passionnant ! Un livre de critique d'art qui se lit comme un roman ?

  • oui comme un roman car l'auteur ajoute détails historiques, histoire de la peinture, le sens de certains détails, la vie du peintre bref on se ballade de point en point du tableau comme si l'on faisait une recherche

  • Après avoir été passionnée par Cees Nooteboom et son analyse d'un Tableau del Bosco, ton billet me fait sauter de joie!
    Brueghel fait évidemment partie de ma vie flamande, et me plonger dans un tableau de lui m'enthousiasme, un tout grand merci!

  • un peu moins littéraire que Nooteboom mais un peu plus historique et riche en histoire de l'art, vraiment passionnant

  • Extraordinaire ! J'inscris ce livre sur ma liste, j'imagine qu'il propose plein de gros plans sur des détails comme ceux que tu as mis dans ton billet. Un tableau ? Un monde !

  • j'ai mis quelques photos dans l'article tirées du livre, effectivement les photos des détails permettent de se rendre compte du travail extraordinaire du détail , j'avais l'impression de me promener sur les épaules du peintre :-)

  • A tous ceux que ça intéresse je voudrais conseiller le film du Polonais Lech Majcewski (orthographe incertaine) , sorti il y a trois ou quatre ans, qui porte le même titre, Breughel, le Moulin et la Croix, extraordinaire immersion dans le tableau. Unique.

  • je crois que c'est Maggie qui en parlait, moi je ne connais pas mais je vais chercher car je suis certaine de le trouver passionnant
    merci du renseignement

  • ce genre de tableau se prête bien à une balade sans fin , encore un livre que je mets dans mes tablettes . On verra pas pour tout de suite mais son tour viendra car il combine deux plaisirs le récit et le visuel

  • le genre de livre que l'on peut conserver sur son étagère et ouvrir quand bon nous semble

  • Si tu veux continuer ta plongée dans l'univers de ce peintre, je te conseille vivement l'excellent film "Bruegel Le Moulin et la croix", un film polono-suédois de Lech Majewski sorti en 2011. Une pure merveille inspirée du tableau, qui le fait vivre sous nos yeux.

  • Margotte merci à toi, Eeguab m'avait alerté et ma curiosité n'a pas résisté je l'ai donc commandé, je me régale à l'avance

  • Je prends tout de suite, je retourne en enfance ! Ce livre me semble être une idée formidable, je suis certaine que l'auteur aurait pu continuer à décrypter les détails des détails et il aurait encore fait des découvertes ! Merci Dominique, doux week end à toi. brigitte

  • on a une seule envie après l'avoir lu, tenter le même traitement des autres tableaux du maître

  • Je connaissais quelques détails du tableau que j'avais étudié. Effectivement une oeuvre entière ne doit pas épuiser le sujet ! C'est impressionnant...

  • Je reviens car nous avons visionné hier soir le film (recommandé par Margot). Un merveille en effet!

  • hé hé je vais le regarder aujourd'hui en pensant à vous deux

Écrire un commentaire

Optionnel