Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Hiver - Christopher Nicholson

Retour de flamme

timbre.jpg

Un vieil écrivain de 84 ans qui vit un peu reclus dans sa maison du Dorset et ne parvient plus à écrire sauf parfois un poème, voilà le héros de cette biographie romancée de Christopher Nicholson.

Thomas Hardy, car c’est lui au soir de sa vie, va connaitre un élan amoureux pour une toute jeune femme qui incarne Tess son héroïne fétiche dans une adaptation pour un théâtre amateur.

gemma-arterton-tess_885859c.jpg

Tess l'héroïne incarnée par Gertrude

Florence sa seconde femme ne l’entend pas de cette oreille, lassée de vivre dans l’ombre de son mari, se sentant prisonnière de cette maison et plus encore de ce jardin qu’elle exècre, elle est prête à combattre cet amour qui est pour elle le comble du mauvais goût, amère et d’une jalousie féroce elle va s’opposer de toutes ses forces à la situation.

 

thomas-hardy-flore_2814894b.jpg

Thomas Hardy et Florence sa seconde épouse

Je suis une fervente lectrice de Thomas Hardy aussi ai-je hésité à lire ce roman par crainte d’une grosse déception, et bien j’avais totalement tort.

Ce roman est un bonheur de lecture. Christopher Nicholson nous fait entrer dans l’intimité de ce couple, nous réchauffer les mains au feu qui flambe dans la cheminée, partager un instant avec les amis de T Hardy et quels amis ! T.E Lawrence, celui d’Arabie oui oui, Matthew Barrie le père de Peter Pan. 

On y voit un homme fasciné par la beauté et la jeunesse de Gertrude Gruber qui se retourne sur son passé avec mélancolie.

 

hardy's.jpg

L’écrivain aime ses promenades matinales en compagnie de son chien Wessex, il aime sa maison, sa vallée, dans le même temps Florence elle n’est que colère et frustration devant ce vieil homme qui refuse tout progrès, pas de téléphone, pas de voiture ....Elle joue les utilités en répondant au courrier cantonnée aux tâches quotidiennes et vivant dans l’ombre d’Emma la première épouse.

Thomas Hardy se plait devant la page d’écriture 

Hardy study - Dorset County Museum web.jpg

«  l’idée d’être à son bureau, alors que séchait l’encre des derniers mots d’un ultime poème, lui paraissait somme toute agréable. » 

 

Le roman à trois voix restitue parfaitement l’opposition qui nait entre mari et femme, entre Florence et Gertrude, Thomas Hardy apparait profondément égoïste centré sur son oeuvre et bien loin des sentiments éprouvés par sa femme. La communication est rompue et chacun se replie en proie à une violence intérieure.

Nature et sentiments sont parfaitement décrits, c’est une biographie romancée très réussie et qui me rend tout à fait heureuse d’avoir encore un ou deux romans de Thomas Hardy à lire.

9782710375425FS.gif

 

Le livre : Hiver - Christopher Nicholson - Traduit par Lucien d’Azay - Editions Quai Voltaire 

 

Commentaires

  • rien lu de Thomas Hardy mais, hier au soir, au 2° jour à la maison sans sortir, j'ai regardé sur Arte " Jude" réalisé par Michael Winterbottom avec Kate Winslet et Christopher Eccleston....superbe....
    un jour je lirai T. Hardy....

  • Le film Jude est une jolie adaptation je trouve

  • J'ai beaucoup lu Thomas Hardy quand j'avais une vingtaine d'années, et puis plus. Je ne sais pas si ses livres me plairaient encore, en dehors de "Tess" que j'ai relu avec toujours autant de bonheur.

  • J'ai commencé assez tardivement à le lire à part Jude, et j'ai pris un vrai plaisir, bien sûr l'écriture est un peu surannée mais j'aime ça et j'aime surtout ses personnages

  • Ça me gêne un peu quand même ce mélange fiction réalité, sans que nous puissions vraiment démêler le vrai du faux. Mais pourquoi pas, s'il croise ma route.

  • Tout est vrai par rapport à la bio de Thomas Hardy mais c'est "mis en scène" de façon très réussi
    Vrai par exemple que sur la fin de sa vie il s'est tourné essentiellement vers la poésie,

  • Je l'ai eu en main (immanquablement attirée que je suis par ces superbes couvertures de Quai Voltaire) mais l'ai reposé parce que je n'ai jamais lu Thomas Hardy. Je vais peut-être revenir sur cet acte manqué...

  • je pense qu'on peut le lire sans avoir lu Hardy, comme un très bon roman mais il y manquera une dimension certainement

  • Tout est nécessaire à l'expression du talent de chacun... mais , ceci dit en passant, au théâtre de la vie je n'aurais pas trop aimé être la seconde épouse... Bises. brigitte

  • Je crois que l'homme Hardy n'était pas facile, sa vie a été pleine de vicissitudes qui l'ont certainement aigri et sa dernière épouse en a manifestement fait les frais

  • Comme Aifelle, je me méfie un peu du genre, mais ton billet me donne envie de lire "Hiver", je le note, et te souhaite une bonne journée, de ma ville qui aspire tant à revivre aussi normalement que possible.

  • Je ne lis pas beaucoup de bio romancée et comme toi je suis méfiante, j'ai trouvé là quelque chose de très réussi

  • je ne connaissais pas mais ça donne envie!

  • Un très bon moment de lecture

  • Ah, ce livre je l'ai à côté de moi mais je le garde sous le coude pour le moment... Les quelques pages que j'en ai lues me font penser que je vais beaucoup l'aimer. Je n'ai lu de Thomas Hardy que Jude et Tess et je souhaite en lire d'autres. En tout cas ton billet me donne encore plus envie de lire "Hiver".
    J'ai vu (cela n'a rien à voir) qu'une biographie de Clémentine Churchill vient de sortir et comme tu admires "le lion" cela peut te faire envie....

  • Je te conseille Loin de la foule déchainée et les Forestiers les deux excellents
    je vois que tu fais comme moi, feuilleter et se réjouir à l'avance presque le meilleur moment
    Merci pour l'info, j'avais lu la correspondance entre les deux époux mais elle m'avait laissé sur ma faim

  • Je sens que je vais beaucoup aimé , en réalité j'ai besoin en ce moment d e lecture qui ne me bousculent pas trop, la jalousie d'une femme légitime ça va je peux supporter. Et comme tout le monde j'ai aimé Tess. que j'ai un peu oublié.

  • Un livre qui emporte loin dans le temps et cela est agréable, je l'ai lu d'une traite

  • J'aurais plutôt envie de lire (ou relire) Hardy. j'ai chez moi un roman de lui, La bien aimée, où il s'éprend de jeunes femmes (la fille, la petite fille?), assez curieuse histoire.

  • Je n'ai pas encore lu La bien aimée mais il est sur mes étagères, je n'ai plus énormément de choses à lire de lui et ça m'attriste, enfin je peux toujours recommencer :-)
    j'ai fait pas mal de billet il n'y a qu'à piocher

  • Je l'ai repéré hier, mais où ? Tu en as déjà parlé ? En tout cas, je l'ai noté, et j'ai aussi une lecture de Thomas Hardy sous le coude grâce à la dernière fournée de livres d'occasion achetés !

  • Tu l'as peut être vu sur Babelio mais il y a peu de critiques pour le moment
    Bonne lecture j'ai moi aussi 3 romans de lui à lire et c'est une jolie perspective

  • Why not ??
    Je n'envie pas la vie et la position de cette deuxième épouse mais...

  • Non être la compagne d'un homme célèbre ET grincheux n'est pas de tout repos

  • J'avais lu Tess et le film m'avait vraiment marquée !!! Il faut que je regarde ses autres livres... Lesquels me conseilles-tu ?

  • Tu peux essayer Loin de la foule déchainée qui m'a vraiment beaucoup plus mais aussi en plus noir : Jude l'obscur et enfin un que je viens juste d'entamer mais qui me semble vraiment bon : Retour au pays natal

  • J'aime Hardy , l'écrivain (l'homme n'a pas l'air sympa) et tu me convaincs avec cette bio romancée!

  • Un grand écrivain mais un grincheux patenté ! cette bio est vraiment réussie

  • Retour au pays natal, j'adore! et Loin de la foule déchaînée aussi, tous les deux moins connus que Tess ou Jude mais vraiment excellents.
    Je suis en train de revoir les titres que tu conseilles, La Noël approche et mes filles me demandent ce que je veux... des livres bien sûr!

  • Peut-être un jour vais-je commencer une collection de livres dont le titre comporte le mot hiver...

  • Bonne idée mais faites nous partager cette lise

  • Un bonheur de lecture en et pour l'hiver dis-tu...muy bien!
    Je note aussi, juste en passant, l'égoïsme de plus d'un, âgé, qui s'acoquine avec une jeunette un peu oie blanche...héhé
    Bonne soirée Dominique, un beso.

  • il faut être juste avec Hardy, cet amour tient plus du fantasme que de la réalité mais cela accentue en effet son égoïsme alors que curieusement il est dans ses livres plutôt bienveillant avec les femmes allez comprendre !

  • pour Thomas Hardy et pour TE Lawrence!

  • j'ignorais avant cette lecture qu'ils s'étaient connus

  • Tess, j'avais adoré, un peu suranné dans l'écriture effectivement, mais justement, de temps en temps, c'est vraiment appréciable ces longues phrases qui tournent autour du pot ... Je note les autres titres que tu conseilles de l'auteur. Pour lire une bio romancée, en ce qui concerne, je préfère bien connaître l'oeuvre avant, ce qui fait que ce titre attendra ... Un certain temps !

  • la connaissance de l'oeuvre donne effectivement une saveur particulière à ce livre

  • Pour la deuxième fois tu arrives à me tenter, je le note (ça tombe bien je note très peu en ce moment :0) Je le mets dans vos billets les plus tentateurs tout comme l'autre, bises et bon week end Dominique

  • ta liste s'allonge alors mais c'est bientôt noël

  • J'ai failli l'acheter cet après-midi ! Je l'ai noté.

  • si tu es comme moi tu vas retourner rapidement en librairie non ?

  • Bizarre , ce ménage à trois, dans la tension perpétuelle.
    Je n'ai pas lu T Haddy jusqu'ici, j'ai vu qu'il avait produit beaucoup de "short stories". Je pourrais l'aborder de cette façon.

  • C'est insupportable ! Un billet et une envie de lire ! A ce rythme-là, il ne me reste plus qu'à emprunter toute la bibli ! Je ne connais pas du tout la vie de cet auteur et j'ai bien envie de le découvrir... J'ai plusieurs de ses romans à lire en plus !

  • je crois que tu prendras plus de plaisir à lire cette bio si tu as lu un ou deux romans de Hardy et que tu as fait connaissance avec son univers

Les commentaires sont fermés.