Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bibliothèque idéale du naufragé

Difficile de reprendre le cours d'un blog après des événements aussi terribles. Ayant participé samedi à un club de lecture j'ai ressenti que partager autour des livres a été salutaire pour tout le groupe alors je vous propose de continuer ici.

 

Un grand classique « quels sont les trois livres que vous emporteriez sur une île déserte ? »

deserte.jpg

 

Voilà à force de pagayer avec Françoise Xenakis c’est le naufrage et vous voilà seul au monde. 
Prévoyant vous avez emporté quelques provisions et je ne parle pas là de nourriture terrestre ! 
Mais peut être n’avez-vous pas encore mis les pieds sur le bateau et le choix est alors grand : qu’allez-vous emporter ?

 

François Armanet au fil des années a posé la question à 200 écrivains de tous horizons, il en profite évidement pour nous dresser une liste idéale ou presque.

Certains choix sont parfaitement attendus, d’autres sont ....bizarres bizarres, et puis il y a l’inévitable Houellebecq qui se refuse à l’exercice sans doute trop simpliste pour ce grand penseur .......

Vous allez croiser sur votre île des noms attendus « dans l’archipel des recommandations, les maîtres se font la courte échelle : de Shakespeare à Stendhal, de Cervantès à Flaubert, de stendhal à Nietzsche »

 

Il y ceux qui m’ont donné des idées :  Ludmila Oulitskaïa emporte trois livres dans trois langues qu’elle ne connait pas, bien sûr elle ajoute les dicos ! Ce serait parfait pour moi qui rêve d’apprendre ...euh le russe, le latin, et l’hébreu

Il y a ceux qui se focalisent sur un auteur : Henry James pour Colm Toibin, remarquez il sait de quoi il parle il a écrit une bio de James 

Il y a ceux qui choisissent une langue : le chinois et hop emportent Zuang Zi , Lao Tseu et autres taoïstes

Il y a ceux qui sont d’une belle fidélité : Robert Littell emporterait ...le livre de son fiston 

Il y a ceux qui vont relire et ceux qui veulent en profiter pour découvrir

Il y a les fous de pêche qui se tourne vers Moby Dick, les amoureux de Londres qui lorgnent vers Dickens.

Il y a les malades de théâtre et du grand Will et les fous de religion qui emportent la Bible 

J’ai un faible pour tous ceux qui ont ajouté de la poésie mais quel dilemme pour faire un choix, ou alors il faut que j’imprime mon anthologie personnelle qui est sur mon ordi : des pages et des pages.

 

Bref un petit livre délicieux, amusant, inspirant. 

Pour les très très curieux j’ai fait le classement des cinq livres les plus souvent cités mais je ne livre rien ici, non n’insistez pas même sous la torture je ne parlerai pas mais si vous m’envoyez un mail là je ferai un effort.

Mais vous pouvez poser vos propositions ici, je les attends 

9782081367784FS.gif

Le livre : Bibliothèque idéale du naufragé - François Armanet - Editions Flammarion

Commentaires

  • Ils sont terribles ces livres qui nous font faire encore des listes interminables à lire ... Aucune idée des cinq livres les plus cités, je vais réfléchir.

  • un petit livre qui entraine des achats ....

  • quel délice ce genre d'ouvrage
    Ma curiosité est attisée

  • je ne parviens pas vraiment à répondre à Leprince pour des raisons techniques désolée

  • Attends attends, je joue je parie que parmi les plus cités il y a :
    La bible
    Proust et sa recherche (de quoi tenir un paquet d'années pour en comprendre toutes les subtilités)
    Shakespeare en intégral
    après je séche...

  • ah pas mal pas mal .....mais je ne trahirai rien :-)

  • Les trois propositions d'Hélène sont pas mal du tout. Il en faut deux autres? Remarquons qu'il vaut mieux choisir du bien long bien lourd, pour que ça résiste à la relecture. Rappelle toi aussi que robinson Crusoe avait une bible. Ha mais oui, tiens, un ouvrage sur Comment jardiner récolter faire du feu, etc ça pourrait être pas mal aussi...
    Oups, oui, Montaigne aussi...

  • tu brûle avec le comment jardiner qui a quelque chose près est présent mais pas franchement bien classé

  • Moi aussi j'étais à un club de lecture samedi matin, c'était comme un refuge où tout le monde était venu pour s'astreindre à parler livres pour ne pas pleurer et ne pas retourner trop vite dans le méchant monde extérieur. Cela me conforte dans mon envie de ne pas mettre le blog en pause.
    Quant à l'île déserte... euh... c'est une question bien compliquée.

  • ma pause fut très courte car effectivement deux heures à parler de livres a été une bonne thérapie même si elle est fugace
    Ceci dit ce we je me suis plongée dans Montaigne et ça c'est toujours efficace

  • J'aime bien l'idée d'emporter trois livres dans trois langues inconnues et les dictionnaires afférents... Je choisirais japonais, portugais et grec... Sinon, je n'ai pas trop d'idée des cinq livres les plus cités...

  • ah oui moi aussi ça a fait tilt, si on est sur la même île on va pouvoir apprendre six langues d'un seul coup, un coup à ressembler à Claude Hagège

  • Tu connais déjà ma réponse : les trois tomes de "A la Recherche du temps perdu". Proust y parle de tout, du monde et de la vie, des humains, des choses, de la nature et de tous les âges de la vie, avec les sons, les parfums, les couleurs...
    Que pourrais-je ajouter ? Le dictionnaire, où on trouve tout cela aussi, sous une autre forme ;-)

  • le dictionnaire ou du moins UN dictionnaire revient souvent même si il ne se classe pas en tête
    Mais tu as deviné le gagnant absolu : La recherche

  • je suis contente de voir que les blogs reprennent vie, il faut se poser ces questions (quels livres pour une île déserte) , elles permettent de bien occuper son esprit et de ne pas se noyer dans la douleur.
    j'hésite entre un livre que je finirai par savoir par cœur et un autre si dense que toute une vie ne suffirait pas à le connaître en entier, les deux décrivant à leur façon l'humaine condition .
    Par cœur ou presque : le voyage au bout de la nuit de Céline
    Un livre fouillis Montaigne
    Beauté de la langue poétique Jean Racine
    et je tricherai c'est sûr car je rajouterai Proust parce que je dirai que c'est obligatoire.......

  • et toc déjà une qui triche en ajoutant un quatrième et quel quatrième !!
    je te rassure il y a dans ce petit livre beaucoup de tricheurs
    Je vote comme toi pour La recherche et Montaigne mais le troisième j'hésite j'hésite

  • Bonjour Dominique, comme je n'ai jamais lu de Léon Tolstoï, j'emporterai Anna Karénine, et aussi L'homme sans qualité de Robert Musil (je n'ai pas réussi à passer la troisième page) et puis Le Temps retrouvé de Proust, je me suis arrêtée au milieu alors que j'ai lu tous les autres tomes.. J'ai de quoi faire. Bonne journée.

  • Te voilà bien équipée :-)

  • Sur une île déserte il faut peut-être s'alléger alors pour moi ce serait "Le monde commence aujourd'hui" de Jacques Lusseyran, "L'homme-joie" de Christian Bobin et "La pleurante des rues de Prague" de Sylvie Germain. Des livres qui peuvent se loger dans une petit sac ou une grande poche de vêtement et que l'ont peut même apprendre par coeur avant que le sable ou l'eau ne les atteignent.

  • je suis admirative de quelqu'un qui n'emporte pas d'énormes bouquins, je crois que j'en serais incapable

  • Et si sur une ile déserte on emportait trois livres blancs ? Il nous faudrait faire appel à notre imagination pour définir un autre monde, un monde de lumière et de partage... Tout cela bien-sûr après s'être nourri de la "Bibliothèque idéale du naufragé"... Bises. brigitte

  • Plusieurs écrivains ont donné un livre vierge pour réponse

  • Même si j'espère n'être jamais naufragée et ne pas être face à ce choix, je crois que j'emporterai l'oeuvre d'un auteur comme Trollope, Zola ou Balzac... Au moins, je ne m'ennuyerai pas pendant quelques années :-)

  • ton choix te permettra pas mal de temps de lecture

  • PS : pourquoi pas effectivement de la poésie : Baudelaire, les fleurs du mal, que j'apprendrai par coeur...

  • j'ai un carnet sur mon ordi avec mes poésies préférées de tous les pays de tous les poètes, c'est ce carnet que je voudrais avoir avec moi

  • Alors pour moi ce serait langues et dicos; découvrir d'autres mondes à travers leur langues.
    Sans oublier un manuel de survie, de la poésie et, oui, un livre blanc....écrire.

  • on se rejoint assez toute les deux

Les commentaires sont fermés.