Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 Poètes islandais d'aujourd'hui - Thór Stefánsson

Le pays de la poésie

stage-photo-voyage-islande.jpg

L’Islande est terre de poésie depuis toujours. Depuis les poètes scaldiques jusqu’à aujourd’hui

Pour vous appâter un peu voici quelques poèmes qui peut être vous donneront envie d’en savoir plus

C’est un poésie parfois très réaliste, parfois fortement influencée par les poètes anciens. 

 

Steinunn Sigurdardóttir  Poète à retrouver sur le site de France culture   

 

Quand les gens meurent ce ne sont pas que les gens qui meurent 

Meure avec eux un univers

de façon de faire, de travailler, de nuances de voix, de sagesse, de stupidité.

Meurent un rire particulier, un sourire particulier.

 

 

Thór Stefánsson  le traducteur et le compositeur de ce recueil

 

Ciel bleu - Nuages blanc

Laquelle est la couleur de l’innocence ?

 

Yeux bleus - Cheveux blancs

Laquelle est la couleur de l’expérience ?

 

Peur bleue - Magie blanche

Laquelle est la couleur du risque ?

 

Dénuement bleu - Or blanc

Laquelle est la couleur de la richesse ?

 

Mer bleue - Brisants blancs

Laquelle est la couleur du calme ?

 

Montagnes bleues - Cimes blanches 

Laquelle est la couleur de la distance ?

 

_75_Islande_mg_2679.jpg

Einar Mar Gudmundsson

 

Voici le pays 

Où les continents s’écrivent

dans leur quête de silence, de pierre.

 

Regarde le glacier,

Il se dandine dans le bleu

Comme un ours blanc qui traverse le monde

 

Dans le rêve une porte s’ouvre

et l’obscurité déferle

larme dans le sommeil.

 

glacier.jpg

 

Óskar Árni Óskarsson

Bonsoir à la lune

 

Approche Curieuse vagabonde

Approche et regarde

Ici t’attend

Du pain du vin

Une chaise une table

Un bol rempli de pommes bleues

 

 

 

« Thór Stefánsson en a choisi les poèmes et les auteurs, a tenté de conserver, malgré la diversité des voix, un ensemble cohérent et accessible, aux lecteurs qui ne sont pas familiers avec l'histoire, la littérature ou la géographie islandaises. »

 

Cette anthologie est riche avec des poètes très différents les uns des autres. Une petite notice biographique en fin de volume pour aider à mieux les connaitre.

 

D’autres poètes à découvrir : Isaak Harðarson, Nina Björk Árnadóttir, Ágústina Jónsdóttir, Einar Benediktsson 

 

 

9782841094943FS.gif

 

 

Le livre : 25 poètes islandais d’aujourd’hui - Traduction - Le Temps des cerises éditeur 

Commentaires

  • Encore aujourd'hui des photos merveilleuses! tu as ferré un poisson. Jolis poèmes aussi

  • @ miriam : possible possible

  • Superbe billet, superbes photos, et beaucoup de "bleu" dans les textes, un hasard?

  • @ Keisha : oui oui un hasard, je n'ai pas aimé tous les poèmes mais certains m'ont vraiment beaucoup plu

  • Quelle magnifique découverte ! Et ces photos à couper le souffle ! Il y a une attirance magnétique, les islandais doivent être "inspirés" par ce décor qui est déjà de la poésie. Merci Dominique, le ciel est gris aujourd'hui mais mon cœur est joyeux grâce à ce merveilleux billet. En revanche se souvenir du non de ces écrivains reste un problème irrésolu... Bises. brigitte

  • @ Plumes d'Anges : chez eux la tradition de la lecture, de l'écriture, de la poésie est fortement ancrée
    Les longues nuits d'hiver doivent être propice à cela

  • Bonjour Dominique, les sagas Islandaises sont reconnues comme genre littéraire à part entière. C'est un pays qui me fascine surtout quand je regarde les jolies photos. Bonne journée.

  • @ dasola : un genre mondialement connu pour un pays tout petit et très très peu peuplé !

  • Tu deviens une spécialiste de la littérature islandaise, bravo. Merci de nous faire découvrir ces poèmes en bleu et blanc, et pour les photos.

  • @ Tania : spécialiste est beaucoup dire mais adepte oui absolument, une littérature que j'aime beaucoup

  • Là je suis très intéressée tu penses! Jamais je n'avais lu de poèmes islandais, ceux que tu as choisis me plaisent, chacun dans son style.
    On pense souvent que le bleu est méditerranéen en oubliant le bleu de de la glace/icebergs...
    Merci gente amie.

  • @ Colo : la poésie est vraiment sans frontière surtout que la traduction est de qualité, c'est vraiment une porte ouverte vers le grand large du langage et de l'émotion

  • La beauté sauvage des paysages et les variations de la lumière ne peuvent que susciter des élans poétiques et les extraits que tu nous offres associés aux magnifiques photos le confirment. Je note ce recueil car je ne connais pas du tout la poésie islandaise.

  • @ nadejda : un recueil qui date de quelques années, depuis je crois que d'autres ont été publiés

  • Pou moi qui vient tout juste de retoucher à la poésie, j'avoue que ton billet est très tentateur.

  • @ jerome : je ne fais pas assez de billet de poésie et de temps à autre j'aime bien y revenir

  • Le bleu et le blanc , les couleurs de l'Islande? J'aime beaucoup ton choix de poèmes.

  • @ claudialucia : merci merci à toi

  • Le choix de ce livre pour connaître un peu mieux la poésie islandaise arrive à point pour moi !!! Merci ! Rien que les photos laissent penser à la beauté des mots qui peuvent les traduire....
    Bonne soirée

  • @ Enitram : quand je lis un poème j'ai aussitôt des images qui viennent et le choix du web est tellement riche ........

  • de retour après 8 jours d'absence , je constate que tu es toujours dans le brumes nordiques, j attends que tu reviennes dans des pays de soleil .. J 'ai FROID!!! je ne supporte pas cet hiver 2013 !

    Luocine

  • @ Luocine : je vais passer du froid à la technique mais le soleil n'est pas encore au rendez-vous

  • Oh oui, quelle belle découverte de cette poésie à travers ton joli florilège. Merci.

  • @ Marilyne : une poésie qui vaut le détour par les fjords

Les commentaires sont fermés.