Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Michel Strogoff - Jules Verne

A travers la steppe

1283184795.jpg

Oui d’accord il n’a fait que 5000 km, mais ...à pieds, pas de Transsibérien pour lui !
C’est le film qui m’a d’abord fait rêver, je devais avoir 10 ans et Kurt Jurgens me paraissait magnifique, je n’étais pas en capacité de voir qu’il n’avait pas franchement l’âge du rôle, mais qu’importe, le voir courir la steppe, risquer sa vie pour faire son devoir et déjouer les plans d’Ivan Ogareff, le traître Ogareff qui rêve d’assassiner le grand-duc, voyager incognito déguisé en marchand sibérien, accompagné de la belle Nadia, quel homme !!

'Michael_Strogoff'_by_Jules_Férat_01.jpg

Michel Strogoff franchit l'Ienisseï : " Il réussit à passer, mais le courant était si fort, les tourbillons si brutaux, qu'il n'accosta à l'autre rive que onze verstes en aval, soit quelques quatorze kilomètres"  Dominique Fernandez Transsibérien

Il faut le voir se jouer de tous les obstacles pour atteindre Irkoutsk assiégée par les tartares, franchir l’Oural, naviguer sur le Baïkal , risquer sa vie pour la gloire du Tsar et tomber aux mains du traître.....
Les médias sont déjà présents, Alcide Jolivet et Harry Blout rivalisent de rapidité pour informer leurs journaux respectifs et c’est à qui sera le premier au bureau du télégraphe. Les femmes ne sont pas oubliées de la prude jeune fille à la vieille mère sans oublier la femme fatale.

ms6.jpg

Les deux reporters dans une version de la télévision : 

Vernon Dobtcheff et Pierre Vernier


Très au fait des goûts du public Jules Verne publia Michel Strogoff sous la forme d’un feuilleton juste à temps pour honorer la venue du Tsar à Paris, c’est ce qu’on appel un coup médiatique non ?
Le roman est devenu légende, encore aujourd’hui le roman est très prisé par les russes. Et si vous doutez de l’exactitude des descriptions de Jules Verne, vous le pourriez car il n’a jamais mis un pied en Russie, voilà ce que dit Dominique Fernandez
« J’ai observé par la fenêtre du train ces montagnes, en comparant ce que je voyais avec les descriptions de Jules Verne. Celui-ci n’était jamais allé en Russie. Il soumit le manuscrit de Michel Strogoff à Tourgueniev, qui ne releva, paraît-il, qu’une seule erreur » 

Et vous voudriez passer à côté de ce chef-d’oeuvre du roman d’aventures ? Ecoutez un extrait pour finir de vous convaincre

ou alors choisissez le DVD

Michel_Strogoff_1961_1.jpg

                                               la version qui a fait mon bonheur


Et pour les possesseurs de liseuse sur ce site vous pourrez télécharger l'oeuvre de Jules Verne

Le livre audio : lu par Antoine Blanquefort, Sandrine Briard, Eric Boucher, Victor Vestia- Editions SonoBook

Commentaires

  • Superbe récit que je réécouterais volontiers en version audio maintenant. N'empêche! un voyage dans le Transsibérien à la manière des écrivains français récemment, ça ne me déplairait pas! :)

  • @ Mango : remarque si tu l'écoutes en train en France en ce moment tu pourrais presque te croire en Sibérie, il manque peut être un peu de bouleaux :-)

  • Comme toi j'ai découvert l'histoire avec le film et le beau Kurt Jurgens. Ah, la fameuse scène où il perd la vue !! J'étais très impressionnée. Je ne suis pas sûre de l'avoir lu en version intégrale, mais seulement en version jeunesse, que j'ai dû avoir en livre de "prix".

  • @ Aifelle : je dois à une veille marraine le bonheur d'avoir vu tous ces films là , les bossus et strogoff, enfant et quel souvenir émerveillé
    Comme tu le dis la scène où le méchant Ogareff lui brûle les yeux , je devais être sous mon siège !!

  • Comme vous j'ai vu les deux films avec Curt Jurgens.Je lui trouvais de la prestance.Je me souviens surtout du second,Le triomphe de Michel Strogoff.Et quel beau traître qu'Ivan Ogareff.

  • @ Eeguab : Pour une fois Eeguab que je me sens à égalité question cinéma !!
    un très très bon souvenir

  • J'ai lu pas mal de Jules Verne, dont celui-là, et franchement, je crois bien que c'est celui qui m'a le plus ennuyée : dieu que c'est grand la Sibérie !

  • @ Ys : comment tu n'es pas sensible à la magie des grands espaces ??? :-)

  • J'ai lu pas mal de Jules Verne, dont celui-là, et franchement, je crois bien que c'est celui qui m'a le plus ennuyée : dieu que c'est grand la Sibérie !

  • Mon père adorait "Michel Strogoff", une des graines de mon amour pour la Russie ?

  • @ Tania : Maintenant que tu le dis je me demande si mon attirance pour le froid la neige ne vient pas de là aussi ....Une graine que tu as fait germer

  • merci pour le site d'ebooks, je commence à apprivoiser la liseuse! La Sibérie n'est pas à l'ordre du jour mais pourquoi pas un peu plus tard?

  • @ miriam : j'ai télécharger tout Jules Verne et cela permet de faire son choix quand on veut, où on veut

  • Incroyable ce Jules Verne, quelle imagination.

    Et à cette époque il n´y avait ni télévision, ni films pour se documenter.

    Cela me rappelle un écrivain (je ne me rappelle plus le nom) qui avait écrit un livre et donner des descriptions tout à fait réels de la Suède sans y être allé.

    Je suis vraiment intéressé par ce livre de Dominique Fernandez, je vais le chercher le mois prochain.

  • @ alba : Dominique Fernandez est un fan des livres d'aventures, il a écrit un livre sur Dumas et Jules Verne ne pouvait pas lui échapper

  • Merci pour l'adresse du site/club: il y a ici dans la région un groupe qui fait régulièrement des conférences sur le roman d'aventures. Jules Vernes serait un bon sujet !

  • @ Christw : Jules Verne à lui tout seul pourrait représenter le genre sans problème

  • Des brocantes en Ardennes ou dans l'Aisne offrent des éditions de Jules Verne qui enchantent. Non dans de grosses foires avec professionnels, mais lors greniers vidés par une famille qui propose ce qui ne lui parle plus ou ne lui a jamais parlé...
    C'est alors que ressortent de 20.000 lieues sous les poussières des bouquins aux superbes illustrations : de quoi faire le tour du monde des rêves en 85 Jules Verne...

  • @ JEA : comme on se comprend, j'ai la collection des Jules Vernes dans la veille édition et je compte bien en faire cadeau à mes petits enfants, il n'est jamais trop tôt pour avoir le goût des livres

  • J'ai forcément lu le roman, mais, comme Aifelle, je crains que ce soit en version abrégée. Je me souviens de la même scène aussi.
    La sibérie.. Ton blog est en phase avec le climat actuel, là dans la salle des profs j'ai gardé le manteau et mes doigts sont glacés...

  • @ Keisha : un blog météorologique si on veut

  • C'est un J. verne qui ne m'attire pas du tout et je vois bien que tu es extrêmement enthousiaste mais .... toujours pas l'envie : peut-être plus tard...

  • @ Maggie : Donne ton exemplaire à quelqu'un cela fera peut être un heureux

  • mon cher et tendre l'a lu l'année dernière et il avait beaucoup aimé. Je suis actuellement en train de lire Le chateau des Carpathes, vraiment agréable.

  • @ Choupynette : j'ai vu il y a ....une adaptation du Château des Carpathes mais ne l'ai jamais lu , un petit trou à comblé

  • Ah, je l'ai relu il n'y a pas longtemps...et le film...quel homme comme tu dis!

    Quant à la parution en "feuilleton" dans un journal, ne serait-ce pas plutôt pour ramasser de l'argent peu à`peu comme le faisaient beaucoup d'écrivains?

    Bon weekend, couvre-toi bien, gare aux chutes!

  • @ Colo : Balzac, Dumas, Verne , Sue : tous se servaient du feuilleton pour certains comme Sue et Verne ce fut le pactole, le pauvre Dumas lui dépensait avant même d'avoir écrit !!

  • Je connaîs mal Jules Verne.
    Mais tu me donnes envie de découvrir Michel Strogoff.
    Je note cette idée de lecture.

  • @ Claire-Lise : il n'est jamais trop tard pour commencer

  • Je n'ai pas lu le livre de Jules Verne mais vu les deux films avec Kurt Jurgens
    vers 7 ou 8 ans et je l'ai revu depuis le 2ème avec autant de plaisir sans avoir envie de me plonger dans le livre

  • @ nadejda : et ben et ben une amoureuse de la Russie qui snobe Michel Strogoff ...:-)

  • Je n'ai jamais vu le film!
    Par contre j'ai relu le livre avec mes fils et chaque fois ce fut le même enchantement.
    Les rives de la mythique Volga le lac Baïkal la taïga, les montagnes de l’Oural....
    Je ne sais pas si je vais attendre d'être grand mère pour le relire!!!
    Bonne journée

  • @ autour du puits : je dois avourer qu'au départ l'achat du livre audio était destiné à mon petit fils mais ....j'ai fait un emprunt et j'en suis ravie,
    le DVD finira de lui donner envie de lire jules Verne j'espère

  • Je n'ai pas lu de Jules Verne depuis des lustres, en plus je ne suis pas sure d'avoir lu celui-ci... J'ai écouté l'extrait, c'est vrai que c'est sympa les audio-disques, on peut tout à la fois repasser et prendre un bain de pieds tout en rêvant à de lointains voyages et à des aventures de folie !!! Merci Dominique, belle soirée sibérienne, bises. brigitte

  • @ Plumes d'Anges : je dois dire que j'ai fait la cuisine en écoutant, j'ai jardiné, j'ai voyagé mais le bain de pieds je n'ai jamais tenté le coup, remarques maintenant que tu le dis ...........

  • Votre papier m'a donné envie de foncer en Sibérie avec Jules Verne, en version intégrale. Tout ici donne envie: l'extrait, les aventures échevelées, le suspense, la fougue des personnages, jusqu'à l'affiche aux couleurs saturées (technicolor oblige) et les vedettes, un peu kitsch, des années 60.
    Un grand voyage en perspective... merci!

  • @ sandrine : Heureuse de vous accueillir sur ce blog, un beau voyage avec l'aide de Jules Verne et de Dominique Fernandez
    je vais avec plaisir aller voir votre blog, j'enfile juste un gros manteau et des gants :-)

  • Je n'ai jamais lu de Jules Verne, à ma grande honte car mon père possède l'intégrale.

  • @ Manu : vu la température extérieure tu peux commencer par Strogoff tu te sentiras en pays de connaissance

  • Jules Verne m'a nourri dès le berceau oublié. Michel Strogoff m'a ouvert les fenêtres orientales donnant sur des paysages, des gens et des villes, là où le gel s'éternise et dont on a du mal, au début, à retenir les noms. Merci pour ce chouette billet.

  • Comme toi et à peu près au même âge j'avais adoré le film avec Kurt Jurgens! Quelles aventures exaltantes! Le roman aussi m'a beaucoup plu!

  • Hélas pour moi, je ne l'ai jamais lu ! Dès que je quitte mes pirates et que je termine quelques lectures plus "sérieuses", j'attaque ! Je suppose que c'est bien ainsi qu'il faut parler !

Les commentaires sont fermés.