Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plus haut que la mer - Francesca Melandri

Un premier roman de Francesca Melandri m’avait comblé et donc naturellement la parution de celui-ci m’a attiré.

 

On retrouve le goût de l'auteur pour l'histoire de son pays, mais autant le premier s’enfonçait dans les méandres de l’histoire d’une région, autant celui-ci est concis et court.

Un roman à quatre personnages, Paolo et Luisa, Pierfrancesco et l’île-prison dans laquelle on reconnait Asinara.

RTEmagicC_Stintino_per_copertina_04.jpg

« L’île les saisit de plein fouet par son arôme.(...) Elle sentait le sel de mer, le figuier, l’hélichryse. »

Paolo et Luisa rendent visite l’un à son fils, l’autre à son mari, deux détenus dépendant d’un régime spécial de détention.

Ils font ensemble la traversée en ferry. Tout les opposent, elle la paysanne inculte se débattant pour élever seule ses cinq enfants mais presque heureuse d’avoir échappé à un mari violent, lui le professeur de philosophie rongé de remords d’avoir peut être contribué à transformer son fils en terroriste. 

 

asinara prison.jpg

On pénètre dans la prison et on y subit nous aussi la bureaucratie carcérale, la fouille corporelle à chaque visite, la rétention des douceurs apportées aux prisonniers.

Les hasards du destin et une belle tempête vont obliger Paolo et Luisa à passer la nuit sur l’île sous la garde de Pierfrancesco le gardien.

 

immortelle.jpg

Une île où pousse l'immortelle ou hélichryse

Cette île est le symbole des années de plomb en Italie. Francesca Melandri en y situant son roman met en scène le drame collectif qui endeuilla le pays pour longtemps.

Elle parvient d’une façon tout à fait magistrale à donner à la fois la parole aux victimes grâce à une photo que vous n’oublierez pas,  aux familles et aux prisonniers. 

La rencontre de Paolo et Luisa est un fragment de vie, ils sont otages d’une histoire, d’une violence, d’une douleur qui par bien des côtés ont des allures de drame antique. 

L’amour filial est présent tout au long du roman, la rencontre sur l’île est une petite éclaircie hors du temps.

 

C’est un très beau et fort roman qui parvient, sans excuser personne, à ne rien laisser dans l’ombre, ni les victimes, ni les coupables, et pas plus les prisonniers que les familles.

La sanction est tombée et dans sa dureté elle touche tout le monde. 

Une belle façon de nous rappeler cette période de l'histoire.

 

9782070139453FS.gif

 

Le livre : Plus haut que la mer - Francesca Melandri - Traduit par Danièle Vallin - Editions Gallimard 2015

 

 

Commentaires

  • Les Brigades rouges, les CCC, je me souviens de ces années - la photo de couverture est étonnante ! Titre noté, merci Dominique.

  • vraiment un bon et beau roman sur un sujet au combien épineux

  • J'avais lu "Eva dort" car F. Melandri était invitée du Printemps du livre de Grenoble pour ce livre; je l'avis trouvé fort intéressant pour la découverte d'un pan de l'histoire de l'Italie et des ses conséquences actuelles que je ne connaissais pas . cependant j'avais peiné à la lecture car je trouvais la construction un peu lourde comme si on relançait avec peine le récit régulièrement. j'avais bien sur assisté à la rencontre avec F. Melandri qui était trés intéressante car elle présentait son parcours : elle est au départ scénariste de documentaires, ce qui explique sans doute ce côté un peu lourd et long du roman avec beaucoup d'infos....Bientôt le Printemps du livre 2015...alors venez faire un tour à Grenoble fin mars, consultez le programme sur le site www.printempsdu livre...Je lirai le nouveau livre de F. Melandri quand il me tombera sous la main.

  • j'avais bien aimé Eva dort mais vrai que le roman aurait gagné à un peu plus de légèreté
    Ici c'est l'inverse, elle a resserré son roman, c'est fort et parfaitement rythmé, très très réussi

    Le salon de Grenoble pourquoi pas

  • J'ai tellement aimé "Eva dort" que je vais très vite lire celui-ci. Ton commentaire y invite vraiment!!!...

  • Hello dominique
    j'ai bien aimé Eva dort mais je trouve celui là plus aboutit encore

  • Je note, je suis très tentée ce matin ;-)

  • un très bon cru

  • J'ai beaucoup aimé "Eva dort" que j'avais lu suite à ton billet alors je n'hésite pas à noter celui-là

  • je crois que tu vas partager mon avis et trouver celui là un cran en dessus

  • Je n'ai pas lu Eva dort, mais je suis toujours intéressée par la découverte d'auteurs italiens... et la couverture me parle !

  • Si tu veux aller du bon au très bon lit Eva dort en premier

  • Mais où trouves-tu ces idées de lecture? Tu as un excellent libraire?

  • je fouille les librairies, parfois un conseil de libraire en effet mais je passe beaucoup de temps à feuilleter des livres que je ne lirai pas mais qui m'intriguent et quand je suis attirée je lis au moins un chapitre histoire de ne pas être déçue
    Mais j'ai aussi la chance d'avoir une super médiathèque et un club lecture qui incite au partage et aux échanges ( petit clin d'oeil à dominique G )

  • Je note cela m'intéresse, Eva dort me tente aussi

  • même remarque qu'à Kathel lis les dans l'ordre de parution tu iras de plaisir en plaisir

  • J'avais noté "Eva dort" suite à ta note, j'attendais la sortie en poche pour concrétiser cette envie. Visiblement, il y a un lien entre les deux, mais ce n'est pas une suite ?

  • Non aucun lien simplement l'auteur utilise dans ses deux romans des faits historiques concernant l'Italie mais sans pour autant faire un roman historique

  • Je ne connais pas cette auteure mais le livre m'intéresse beaucoup.A bientôt.

  • un livre très fort qui devrait te plaire

  • je te dois "Eva Dort" , je sais que je lirai celui-ci , j'aime quand les romanciers se donnent la peine de traiter d'un grave problème sans pour autant être manichéen.

  • là j'ai été totalement prise et passionnée par la façon dont elle aborde le problème
    J'ai eu un échange hier après midi avec une bibliothécaire qui lit énormément et qui partage totalement mon enthousiasme

  • J'ai "Eva dort" sur ma PAL mais tu fais bien de me rappeler celui-ci !!! Je le lirai, c'est sûr !

  • Les îles-prison...tu te souviens de l'histoire des grognards sur l'île de Cabrera?
    Le sujet m'intéresse d'autant plus que je ne connais pas l'auteur, merci madame! Bonne journée.

  • Voilà qui est super tentant.... Eva dort est d'ailleurs aussi dans ma LAL, une auteure qui m'attire... Bon dimanche

Les commentaires sont fermés.