Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la bibliothèque des génies

 la lecture.jpg

J’ai enchainé deux livres sur un sujet similaire, mais deux livres traités tout à fait différemment. 

L’un se lit aisément, l’autre demande un intérêt certain pour le sujet.

 

Le sujet donc : la bibliothèque des génies, et pas n’importe quel génie ! non deux de mes écrivains d’élection : Proust et Montaigne

Bureau-de-Montaigne_1580-R.jpg

Montaigne et les Livres 

Cette étude cherche à cerner la pratique de lecture de Montaigne. Ce grand lecteur lit moins pour s'instruire que pour exercer son jugement. Tout livre est pour lui un nouveau monde, qu'il parcourt en explorateur curieux, à la recherche de l'autre et de lui-même.

Est-ce un livre facile à lire ? non

Est-ce un livre qui exige un effort de lecture ? oui mille fois oui

Un livre pour les passionnés de Montaigne qui ont toujours envie d’en savoir un peu plus, d’entrer un peu mieux dans cet univers si foisonnant où l’auteur peut dire  qu’il lit Plutarque, Virgile, Lucrèce avec passion, que les historiens sont « sa droite balle » et nous dire quelques pages et quelques essais plus tard que les livres sont tout à fait inutiles, qu’il ne sert de rien de vouloir se rendre plus savant ! 

 

 

Proust_timbre_Mme_de_S_vign_article_mcjarrias_Anka_Muhlstein_La_Biblioth_que_de_Marcel_Proust.jpg

Venons en à Proust et à sa bibliothèque.

Là je ne peux que recommander ce livre à tous les amateurs de Proust, d’une belle simplicité d’écriture rendant la lecture très agréable ce livre est pourtant d’une grande richesse.

On a disséqué tout Proust :  les personnages de ses romans, les lieux qui l’ont inspiré. Anka Muhlstein nous propose d’éclairer l’écrivain à travers ses lectures.

Lectures d’enfant, François le Champi bien sûr, mais aussi et surtout lectures de l’homme qui fut un lecteur boulimique. 

 

Dès l’enfance Marcel Proust lit lit lit, digne descendant d’une grand-mère férue de Madame de Sévigné et d’une mère qui a la passion des grands écrivains.

Très vite il devient un lecteur non seulement assidu mais critique, critique au sens le plus noble, il n’y a qu’à lire ses célèbres pastiches pour se rendre compte à quel point il a incorporé la façon d’écrire d’un Balzac par exemple.

Il fut un passionné de littérature anglaise et russe : Tolstoï, Dostoïevski ou George Eliot. Il sait reconnaitre ses dettes en mettant dans sa Recherche bien des clins d’oeil à ses lectures, Anka Muhlstein nous aide à les repérer car si il y en a d’évidents comme le cours de littérature qu’il assène à sa Prisonnière, d’autres sont bien cachées. Anka Muhlstein a fait le compte et une bonne soixantaine d’auteurs alimentent la Recherche et ses personnages.

 

publication14.jpg

© Irène et la littérature

 

Amoureux fou de littérature Marcel Proust n’était en rien fétichiste quant aux livres eux-mêmes, son appartement était un gentil foutoir, il échangeait, prêtait, perdait ses livres et ...les rachetait.

 

Un sincère merci à Armelle qui m’a orienté vers le livre d’Anka Muhlstein

 

9782812410932FS.gif

9782738130389FS.gif

 

Les Livres 

La bibliothèque de Marcel Proust - Anka Muhlstein - Editions Odile Jacob

Montaigne et les livres - Floyd Gray - Editions Classiques Garnier

Commentaires

  • hum! pas trop envie de lire des oeuvres difficiles en ce moment, mais je suis certaine que ces livres sont passionnants pour peu qu'on se donne la peine
    merci
    Luocine

  • @ luocine : pas vraiment des livres de plage ou de rand effectivement je les ai lu tranquillement au printemps

  • Tu sais, je suis allée fouiner chez Irène et la littérature, ouh mais quel bon billet (et plein d'illustrations)
    A part ça, bien sûr que ces deux livres sont absolument pour moi (et s'ajoutent à une longue liste Proust-Montaigne... ^_^)

  • @ keisha : le livre sur Proust est vraiment sympa et facile à lire, celui sur Montaigne est nettement plus exigeant mais ...

  • @ Claudialucia : tu verras très plaisant et intéressant

  • Les lectures difficiles ce n'est pas pour moi en ce moment, je retiens celui sur Proust qui m'a l'air plus abordable.

  • @ Aifelle : très abordable mais bon ...c'est bien aussi de lire la Recherche...là je te fais marcher :-)

  • Deux ouvrages qui offriront de beaux moments aux amateurs de livres que nous sommes. J'aimerai beaucoup certainement les livres de Montaigne avec ses belles contradictions (je suis au cœur du paradoxe pour le moment sur marque-pages) et goûter du Proust via sa bibliothèque, toujours nouveau à chaque découverte, un projet auquel je consentirai avec joie (et Odile Jacob svp !).
    Deux belles propositions livresques.

  • @ christw : deux livres tout à fait passionnants, le Montaigne plus pointu mais le Proust est vraiment un peu comme les émissions un été avec Proust, simple, documenté bref réussi
    Je suis comme vous j'aime bien cette éditrice

  • Les deux m'intéressent. J'écoute justement Montaigne lu par Piccoli ( sa diction me déroute un peu d'ailleurs) et tout ce qui touche à Proust me passionne. Je note donc!

  • @ Mango : j'ai les CD audio de Montaigne lu par Piccoli mais je leur fait deux reproches
    un la voix de Michel Piccoli qui m'insupporte, pas sa façon de lire qui est parfaite
    deux : le parti pris de ne lire que des passages de chaque essai, au lieu d'avoir fait un choix parmi les essais les plus importants on a de tout un peu et je trouve cela frustrant

  • Je me souviens de ces mots de Huxley: "la culture ne dérive pas de la lecture de livres mais de la lecture exhaustive et intense de bons livres" ...voilà qui relie Montaigne, Proust...!
    Bonne fin de journée Dominique!

  • @ colo : exhaustive et intense, je souscrits
    Marguerite Yourcenar disait qu'il n'y a qu'une façon de bien lire c'est de recommencer la lecture crayon en main sitôt après avoir fini un livre ......

  • De Anka Muhlstein j'avais bien aimé "Garçon, un cent d'huitres ! : Balzac et la table" qui fait visiter l'oeuvre de Balzac à travers la nourriture alors je retiens "La bibliothèque de Marcel Proust"

  • @ nadejda : et moi je retiens celui autour de Balzac ! donnant donnant

  • J'aime beaucoup venir me promener chez vous. Le problème, c'est qu'à chaque fois, ou quasiment, ma liste de livres à lire s'allonge et je dois vous le dire aujourd'hui, je n'arrive plus à suivre.... Quand donc allez-vous créer un blog sur le thème de l'allongement des heures, des minutes, des secondes, voire des millisecondes ?

  • @ Bonheur du jour : c'est un genre de commentaire qui me fait à la fois sourire et rougir, merci merci et tant pis pour la pile qui va s'écrouler

  • Alors là, je note de suite celui sur Proust ! Si en plus il se lit bien...

  • @ Margotte : un livre indispensable aux amateurs

  • Moi, je note les deux.

  • @ Praline : attention le Montaigne est corsé

Les commentaires sont fermés.