Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poésie du gérondif - Jean-Pierre Minaudier


grammaire.jpg

 

Histoire de fêter un peu la rentrée scolaire, si on parlait un peu de grammaire

Enfin pas de n’importe quelle grammaire, non plutôt des 1163 livres de grammaire que possède l’auteur !! Quand je pense que je n’ai même pas une grammaire française sur mes étagères ....

 

Jean-Pierre Minaudier l’avoue il faut être un peu fou pour faire collection de livres de grammaire, mais que voulez-vous ça le tient depuis l’adolescence. Il est fasciné par les langues, toutes les langues ! même celles qui ne sont parlées que par quelques individus perdus au fin fond d’un désert Australien. Sa collection couvre 864 langues.

D’ailleurs il affirme « La lecture d’une grammaire peut constituer un véritable roman policier » comme je suis amateur de polar j’ai décidé de le suivre.

 

polar.jpg

Un érudit cet homme bien sûr mais ne croyez pas qu’il parle 35 langues, non non il se contente (à part les langues usuelles anglais, espagnol) du basque et...de l’estonien. Un doux dingue je vous dis !

Mais le lecteur se laisse totalement embarqué dans sa folie, son humour est ravageur, je vous déconseille de lire son livre dans le métro ou le train vous allez attirer sur vous des regards interrogatifs.

Il y a son parcours du combattants pour acheter, parfois à prix d’or, LA grammaire qu’il guigne, il y a son affirmation « Une grammaire est une espèce de grand sudoku : par déductions successives, il faut rassembler les pièces d’un puzzle logique », il y a cette langue qui aligne pas moins de 117 consonnes, la prononciation je vous dis pas, on peut aller se rhabiller avec notre anticonstitutionnellement.

Il y a cette langue sibérienne qui est différente selon qu’elle est parlée par un homme ou une femme, il y a le coréen qui n’a pas moins de six façons pour saluer une personne. 

Il y a ces langues fabuleuses comme le japonais qui sont des langues détenant des mots impressifs, quésaco ? ce sont ces mots imagés un peu comme nos onomatopées, par exemple truytte en japonais évoque le bruit d'un baiser, ou le mot pika un éclair de lumière. 

Quand vous pensez que les étrangers se plaignent que le genre en français est difficile à mémoriser alors que certaines langues africaines n’ont pas moins de 20 genres

L’amusement de l’auteur est communicatif :

chaussettes.jpg

« Voici comment on dit “J’ai vu un animal de ce type”  en kalam, une langue papoue de Nouvelle-Guinée orientale : Knm nb nnnk. Toute personne capable de prononcer cette phrase gagnera une chaussette d’archiduchesse séchée sur une souche sèche. »

 

Et l’on se prend à prévoir un détour par le rayon grammaire de la bibliothèque.

 

Mais soyons un peu sérieux, Jean-Pierre Minaudier explique très bien en quoi les langues orientent notre vision du monde, reflètent un système de pensée, à la fois richesse extraordinaire mais parfois aussi carcan.

L’auteur s’est amusé à nous offrir à chaque page une phrase dans une langue telle que le Dimal, le Harari, le Lakota ou le Pipil, et vous serez certainement content d’apprendre comment on dit « j’ai sorti les ordures de la maison » en Hoan ou « viens par ici » en nez-percé ou mieux Tuktusiuqatiqarumalauqpuq qui veut dire « Il désira avoir un compagnon de chasse au caribou » en inuktiktut comme vous l’avez sûrement deviné.

 

Heureux propriétaire d’une bibliothèque hors normes, Jean-Pierre Minaudier m’a amusé, enchanté, intéressé. J’ai aimé cet ode à la diversité, cette confession loufoque qui fait éclater le carcan universitaire. Bref j’ai aimé cette invitation au voyage au pays de la grammaire.

 

 

9782370550163FS.gif

 

 

Le livre : Poésie du gérondif - Jean-Pierre Minaudier - Editions Le Tripode

 

Commentaires

  • Délicieux article sur un curieux curieux. Hélas et sans faire de nostalgie passéiste, ce qu'on nous balance souvent, je ne crois pas que grammaire et orthographe soient à l'ordre du jour et encore moins du lendemain. A bientôt.

  • @ Eeguab : pas à l'ordre du jour c'est certain mais cela n'empêche pas de partir à la pêche aux curiosités par compensation

  • Friande de ce genre d'infos, je note ! Merci !

  • @ cathulu : drôle mais sérieux à la fois tu verras

  • Comme il semble truffé d'exemples, c'est un livre qui pourrait me plaire !

  • @ kathel : un livre bourré d'exemples et c'est ce qui me l'a rendu intéressant

  • C'est bizarre, j'ai une impression de déjà-vu. Tu n'aurais pas lu un livre similaire?
    En tout cas, ça me passionnerait, j'ai pris les références...

  • @ Keisha : peut être le dictionnaire des citations latines et grecques ?
    De toutes les façons j'aime ce genre de livre, j'aime que l'on s'amuse avec les mots et les phrases et ici on est servi

  • Pour t'amuser, en haoussa, parachutiste est formé sur les mots soldat et pluie (oui, la pluie vient du ciel)

  • @ Keisha : ah oui tu parles haussa toi ?

  • Tu me fais trop plaisir!!! ça toujours été ma matière préférée, et j'adore l'enseigner aux enfants, je trouve que c'est comme un jeu. Ce livre a l'air génial!

  • @ Louise : un livre très sérieux mais qui ne se prend pas au sérieux du tout, et puis on apprend tellement de choses

  • Très vite débarquée de ce livre qui a fini par m'ennuyer... Au point de ne pas avoir le courage d'aller au bout.

  • @ Pascale : je ne l'ai pas lu d'une traite, le genre de livre qui un peu comme un recueil de citations demande d'y venir à petites goulées

  • Moi j'ai une grammaire espagnole sur mes étagères mais pas une seule française
    Pourtant je n'ai jamais été fâchée avec elle !
    Pourquoi pas ?

  • @ Aloïs : rien de français dans cette grammaire là sauf pour les comparaisons mais je me suis amusée et je n'ouvrirai plus une grammaire de la même façon c'est certain

  • Il faut vraiment être passionné pour parvenir à faire ainsi passer son enthousiasme pour la grammaire. Parce que quand même, la grammaire n'a pas laissé de bons souvenirs à grand monde, c'est un répulsif ce truc !

  • @ Sandrine : je crois que l'on s'intéresse à la grammaire un peu tardivement lorsque ce n'est plus un pensum

  • Quel que soit le sujet, quelqu'un de passionné est toujours intéressant et n'ennuie pas alors je note. Si j'adore les dictionnaires, je n'ai pas beaucoup de grammaires. Il y en a une que je mets à part et qui peut permettre d'aimer et mieux comprendre la grammaire, celle de Jean-Louis Fournier "Grammaire française et impertinente"

  • @ Nadejda : ce fut l'occasion pour moi de voir que si comme toi j'ai une petite collection de dico : larousse Littré en poche et en grand, dico historique de la langue, des citations latines etc
    je n'avais aucune grammaire vraie complète, bizarre
    Celle de Fournier est drôle et j'en garde un bon souvenir

  • J'ai préféré, et de loin, "Verbier" et "Coups de langue" de Michel Volkovitch.

  • @ Pascale : pas possible de comparer je ne connais ni l'un ni l'autre

  • J'aime ce genre de folie! :)

  • @ Mango : un livre un peu fou mais le monsieur est un très sérieux enseignant de haute volée

  • Ton billet me rappelle la jubilation lors des cours de linguistique à la fac, autant la grammaire à l'école était barbante , autant la linguistique à la fac était jouissive.
    Luocine

  • @ luocine : voilà bien une matière que j'aurais rêvé d'étudier

  • Vous avez le don pour trouver des pépites! Je note.

  • @ Passage à l'Est : une recommandation de libraires !

  • Les langues, ça me passionne. Je le note.

  • @ Agnès : les langues et leur diversité sont fascinantes et ce livre est bien fait pour nous donner envie d'en savoir plus

  • Que ta présentation est vivante et donne l'envie immédiate de s'y plonger!
    Comme Luocine, la linguistique me passionne, merci!

  • @ Colo : encore une fondue de linguistique ! réjouissez vous ce livre est fait pour vous

  • A priori la grammaire ne prête pas à rire, mais vue de cette manière là, ça mérite réflexion. Le commentaire de Pascale me refroidit un peu, comme d'habitude, il faut tester soi-même.

  • @ Aifelle : à feuilleter chez le libraire

  • Un fou de grammaire ! J'aime beaucoup les chaussettes en illustration. Bon dimanche, Dominique.

  • @ Tania : une belle folie en effet

  • "... les langues orientent notre vision du monde, reflètent un système de pensée, à la fois richesse extraordinaire mais parfois aussi carcan." voilà qui rejoint ce texte bien sérieux que j'ai évoqué il y a quelques temps, "Misère et splendeur de la traduction" (Ortega y Gasset).

    Associer la grammaire et l'humour, très malin JP Minaudier!

  • @ christw : je n'avais pas fait le rapprochement mais en effet on est bien sur la même trajectoire par rapport à la langue

  • J'adore ce livre! Il me le faut! Tu me tentes trop avec ce sujet et l'humour en prime!

  • @ claudialucia : alors fini les Cévennes ?

  • J'adore les doux dingues, ce sont des poètes, et là, visiblement, tu nous présentes le grand chef ! C'est vraiment extraordinaire, j'espère avoir ce livre entre les mains bientôt ! Bises. brigitte

  • @ Plumes d'Anges : un livre fait pour surprendre

  • (mâtin, fantastique, j'ai même noté Verbier, qui se trouve, lui, à la bibli)(même les commentaires sont dangereux, ici)
    Flo parle de cette poésie du gérondif aujourd'hui même, et avec enthousiasme.
    Le haoussa, oui, je me débrouillais, j'ai quelques petits restes (bien inutiles, le coin où c'est parlé est zone interdite aux touristes français, sauf si on veut devenir otage)(Niger et nord nigeria) j'ai adoré apprendre cette langue "sur le terrain", complètement en dehors de mes habitudes linguistiques. Juste pour pouvoir communiquer avec les non francophones.

  • @ Keisha : je m'incline devant quelqu'un qui parle une langue comme celle là
    Flo ? laquelle une indication serait la bienvenue

  • Oh que cela me tente ! J'ai déjà entendu parler de ce collectionneur. Merci pour l'info.
    Bonne journée.

  • (je me débrouillais sans plus)
    Flo : http://mybitsofparadise.blogspot.fr/2014/09/poesie-du-gerondif-jean-pierre-minaudier.html

Les commentaires sont fermés.