Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Fumée - Ivan Tourgueniev

Fumée - Ivan Tourgueniev - Editions Sillage
fumée.gifAujourd’hui un peu de chemin avec le plus occidental des auteurs russes, le plus francophile, ami de Daudet, de Zola et de Flaubert, amant de Pauline Viardot musicienne et soeur de la célèbre Malibran, grand voyageur, vivant en France mais n’écrivait que sur la Russie son unique et inépuisable sujet.
Après  Premier amour où se mêlaient le tragique et la volupté que je vous ai proposé en livre audio, voici un roman plus ambitieux.
Tourguéniev a suivi sa maîtresse à Baden-Baden et c’est là qu’il situe son roman. C’est une ville où se retrouvent français, russes, anglais, une ville cosmopolite et gaie, légère comme une bulle de Champagne.
Le héros est un jeune homme : Litvinov, sa fiancée Tatiana et la tante de celle-ci vont le rejoindre à Baden, il est heureux     "  Sa vie lui apparaissait désormais sans obstacle, sa destinée était tracée " Il y a une ombre dans le passé de Litvinov, jeune étudiant il est tombé amoureux fou d’Irène, une beauté au caractère " inconstant, autoritaire et fantasque " Elle  lui a préféré un riche parti, il a tenté de l’oublier mais aujourd’hui elle est à Baden-Baden avec son mari " Elle est toujours aussi ravissante malgré ses trente ans " et Litvinov va retomber sous son charme et tenter d’enfouir l’image de la douce Tatiana sous les ors et le clinquant. Mais peut-on aimer follement deux fois ?

Baden-Baden.jpg

Baden Baden au temps de Tourguéniev


En parallèle de cette intrigue romanesque, Tourgueniev nous invite dans la société du temps et là il s’en donne à coeur joie dans la satire. La société où évolue Irène, celle là même où évolue Ivan Tourguéniev, est l’objet d’une critique acerbe. Il moque les bavardages autour d’une Russie magnifiée et idéalisée.
A travers une galerie de portraits très sévères il dépeint l’écart entre une Russie attardée et l’Europe civilisée. Il affirme " j’ai foi en l’Europe ou pour parler plus exactement, j’ai foi en la civilisation " La misère des paysans, un système politique tyrannique sont l’objet de ses critiques et de ses craintes "Il viendra un temps où tous auront à rendre compte " Tourguéniev fait preuve de lucidité et les lecteurs russes recevront très mal ce roman.

 

isaac-levitan-village-in-winter-1877-78.jpg

La Russie qu'aime Tourguéniev (Isaac Levitan- village en hiver)


J’ai beaucoup aimé ce roman, son pessimisme, son romanesque un peu désespéré et l’amour inconditionnel de Tourgueniev pour sa patrie malgré ses critiques  " Moi, pour travailler, il me faut l’hiver, une gelée comme nous en avons en Russie, un froid astringent, avec des arbres chargés de cristaux.. " * confie-t-il aux frères Goncourt.

Faites une place à ce livre dans votre bibliothèque


* Tourgueniev - André Maurois

Commentaires

  • Je viens de terminer la lecture d'Anna Karénine. Et voila Tourguéniev : il ne faudra pas beaucoup me pousser pour que j'essaie aussi celui là! Tu me conseilles quel titre (oui, Fumée, sinon?)

  • Vos billets sont remarquables pour susciter l'envie d'aller voir et de lire !
    Je devrais trouver cela dans ma médiathèque !
    Bisous de bon samedi et de bonne lecture ! :-)

  • J'aime beaucoup ta citation finale ainsi que ta formule d'ailleurs!:)

  • Je lirais volontiers ce livre! On visite encore sa Datcha, pas très loin de chez moi, à Bougival! J'aime beaucoup le dernier tableau du village en hiver! Quant à la vue de Baden Baden à cette époque, quel lieu enchanteur apparemment, fait pour inspirer les artistes! !

  • @ Mango : effectivement je me suis d'ailleurs servie de la photo de sa datcha dans un précédent billet sur "premier amour" son amour de son pays même si il le critiquait était tel qu'il l'a transposé jusqu'en France

  • C'est une réédition ? Pardon, ma question a sans doute l'air bête, mais je ne connaissais pas du tout ce titre et comme j'aime bien les auteurs russes... Et c'est un roman ou une nouvelle ?

  • @ Mea : ce roman ( c'est bien un roman et pas une nouvelle) a déjà été édité et il fait partie d'un des tomes en pléiade mais ne devais plus être disponible seul
    la réédition chez sillage est récente

  • @ Mea : c'est un roman ( et pas des nouvelles) déja édité dans un des trois tomes de l'oeuvre en pléiade
    la réédition chez sillage est récente

  • c'est un roman de saison : cet auteur russe qui ne travaille bien que sous le froid ...Je n'ai pas encore lu Tourgueniev mais je note ce titre.

  • Juste pour te dire Dominique que je t'ai tagué, aujourd'hui dimanche, sur mon blog. Viens me voir si tu veux en savoir plus !

  • Ce paysage de neige est vraiment splendide.
    Je n'ai jamais rien de lu Tourguéniev, je commence par celui-ci Dominique?

  • J'ai "Premier amour" de Tourgueniev dans ma PAL que je n'ai encore jamais lu ! C'est presque une honte pour moi ... Mais je retiens "Fumée" que je ne connaissais pas et qui semble faire suite à "Premier amour. Et puis, si cela se situe dans la belle et romantique ville de Baden Baden, alors je suis preneur ... Je te conseille "Un été à Baden-Baden" de Léonid Tsypkin, si tu ne l'as pas encore lu.

  • J'ai habité dans les Yvelines et bossé par loin de Bougival où il y a un musée Tourgueniev, c'est sa datcha, là où il est mort... je n'y suis pas allée et aujourd'hui je le regrette...

  • Dominique

    J'ai eu une belle visite. Dans la légère du geste, vous avez laissé un mot. Gentil. Je suis venu voir qui était cette merveilleuse personne toute en délicatesse. Et je vous découvre. Et je vois une toile d'Isaac Levitan. Qui me rappelle les villages nordiques de mon pays. Froidures et engelures sont au rendez-vous. Il y a aussi Tourguéniev. Je repars comblé. Et j'entends bien revenir. Merci.

    Pierre R.

  • @ Patricia : je fais partie des ces lecteurs qui lisent au gré des saisons, au gré des rencontres dans les livres, du coup je saute parfois du coq à l'âne mais cela aussi est un plaisir

  • @ L'or des chambres : je sais que c'est un geste gentil mais je n'y répondrai pas, je travaille et mon temps libre est réservé à ce blog, je n'ai hélas pas le temps de faire d'autres choses, cela ne m'empêchera pas de venir en visite chez toi ...

  • @ Colo : si tu n'as rien lu je te conseil de commencer par "premier amour" ou " les récits d'un chasseur" qui sont plus représentatifs de l'art de Tourguéniev

  • @ Nanne : commence par "premier amour" , "fumée" n'est pas une suite mais reprend le thème de l'amour fou de jeunesse
    j'ai lu et beaucoup aimé Léonid Tsypkin car j'aime énormément Dostoievski
    En fait j'aime énormément la littérature russe mais ça je pense que tout le monde l'avait deviné !

  • @ Ys : je te comprends de regretté cela car c'est un lieu que j'aimerais visiter , j'ai d'ailleurs mis la photo de cette "datcha" dans mon billet sur "premier amour"

  • @ Pierre : merci de votre visite et des ces mots très gentils, j'aime beaucoup les tableaux de Lévitan et je m'en sers souvent d'illustration à mes billets
    Je suis certaine que nous aurons encore à voyager d'un blog à l'autre et ce sera avec plaisir

  • Je ne connaissais ni ce titre de Tourgueniev ni ce beau Levitan, quel plaisir vous nous faites, Dominique.

  • Chère Dominique,

    Tu viens souvent mettre un commentaire chez Lali alors à mon tour de le faire.

    Je tenais à te dire que ton blog est magnifique et que toute cette richesse d'ouvrages forme une bibliothèque splendide.

    La toile "Isaac Levitan" est saisissante de beauté. J'aime l'hiver.

    Merci Dominique pour ce beau parcours chez toi. Je reviendrai.

    Amicalement,

    Denise

  • @ Denise : merci pour cette visite et ces mots très amicaux, j'apprécie mes balades chez Lali et tes photos c'est l'occasion pour moi de me promener en Suisse et ailleurs
    A bientôt donc ici ou là

  • Aucun problème Dominique, merci de m'en tenir informé... C'était juste une idée. Mais juste, je ne suis pas sûr que tu es bien compris ; le TAG est sur TON blog. Il s'agissait de faire un billet sur ton blog et de dire ce que te tente sur la rentrée littéraire (bien sûr PAS sur ma sélection). Excuse moi si je n'ai pas été assez clair... Tiens moi au courant !

  • @ L'or des chambres : Oui oui j'avais tout à fait compris le principe et merci encore de ton invitation

  • Merci de me répondre si vite Dominique. Comme je le disais aucun problème, c'était juste une idée comme ça. J'aime beaucoup ton blog c'est pour ça que j'ai pensé à toi... A bientôt Dominique et bonne journée !

Écrire un commentaire

Optionnel