Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Maître et Serviteur - Léon Tolstoï

Maître et serviteur - Léon Tosltoï - Editions Frémeaux et Associés
maitreetserviteur.jpgTolstoï a été toute sa vie en proie aux tourments, il a traversé une crise morale et religieuse,  n’arrivant pas à vivre sa foi  ni à réaliser son idéal de pauvreté.
L’histoire qu’il conte ici en est l’illustration, il traduit l’idée qu’il se fait d’une vie réussie, bénéfique, de l’importance du don de soi.
Le récit se situe dans un milieu modeste, le marchand Brékhounov se dispose " à se rendre chez un propriétaire du voisinage pour lui acheter une forêt" S’enrichir, faire des affaires, amasser des biens, devenir millionnaire,  voilà sa préoccupation première.

 

ledegelvassiliev.jpg

Le dégel - Fiodor Alexandrovitch Vassiliev - Galerie Trétiakov Moscou

Nikita son valet va le conduire, il est connu pour son coeur à l'ouvrage, sa bonté, son adresse. Son maître l'exploite honteusement tout en se persuadant qu'il est le bienfaiteur de Nikita. Ils vont entreprendre un voyage en pleine tempête, bientôt perdus dans un univers sans repairs le danger les guette.  Les pensées de Brekhounov sont alors bien éloignées des biens matériels, la peur, la terreur l'envahissent " Il sentait qu'il allait périr au milieu de cet affreux désert de neige mais ne voyait aucun moyen de salut"
Véritable parabole sur la mort ce récit haletant s'écoute avec bonheur.

Georges Haldas
grand connaisseur de Tolstoï dit " C’est la face visible, humaine, d’une angoisse infiniment riche et féconde à la fois."

Je suis certaine que comme moi vous écouterez (ou lirez) ce récit avec passion.

Claude Lesko issu du théâtre lyonnais prête sa voix à Brékounov et à Tolstoï

Commentaires

  • C'est avec ce (court) roman que j'ai découvert Tolstoï! Depuis, Anna Karénine est entrée dans ma vie, et je pense lire Guerre et paix, on se motive en lecture commune!
    L'auteur a l'air d'être aussi un "personnage"!

  • @ Keisha : mon parcours est un peu inverse en fait j'ai lu d'abord les grandes oeuvre de Tolstoi et j'avais un peu oublié qu'il avait écrit des récits plus courts et beaucoup de nouvelles , ce texte assez court m'a énormément plu

  • Je l'ai lu en BD, mais j'ignorais totalement que c'était un texte de Tolstoï ! Je ne sais pas du tout par quel bout le prendre, cet auteur m'impressionne.

  • J'écouterai volontiers ce récit magnifique! J'espère que je le trouverai à la bibliothèque! J'ai aussi le souvenir d'une très belle et terrible tempête de neige chez Pouchkine dans "La fille du Capitaine". Les Russes sont très forts dans ces descriptions-là!

  • Pas lu, mais tu m'as bien donné envie...Les couleurs du dégel sont belles, mystérieuses. Bon dimanche à toi.

  • Est-ce le texte intégral ?

  • @ Lilly : le choix du livre audio est particulier, mais ce récit est une bonne façon d'entrer dans l'oeuvre de Tolstoi, tu peux aussi lire "les récits de Sébastopol" ou un petit récit charmant " Katia" les deux textes sont aux éditions Climats
    Après droit devant vers Anna karénine !!

  • @ Mango : Tu dois pouvoir le trouver sans problème car il y a plusieurs éditions, j'ai lu la fille du capitaine mais c'est déjà ancien et j'ai perdu le souvenir de la tempête, je vais aller voir ça

  • @ Ys : absolument, tous les livres audio chroniqués ici sont en texte intégral, il faut d'ailleurs si vous en achetez bien vérifier car il y a de nombreuses adaptations , chez livraphone la précision est toujours donnée mais ce n'est pas le cas sur tous les sites

  • Je compte le lire, puisque je suis dans une période russe et surtout Tolstoïenne... si on peut dire ça!

  • @ Allie : bonne lecture par avance

  • j'y vois un peu comme une parabole, un voyage initiatique...
    bonne soirée

  • @ Double Je : il y a de ça, pour ce pauvre marchand pris dans sa tempête et qui voit sa fin arriver, c'est l'heure des bilans et Tolstoi joue à fond de la parabole

  • Tolstoï l'inquiet... Beau billet, Dominique, qui donne envie de relire.

    J'ai lu avec stupéfaction dans La Libre Belgique d'hier cette phrase d'un critique: "Soyons francs : qui, chez nous, lit Tolstoï de nos jours ? On "regarde" son œuvre mille fois plus qu’on ne s’y aventure dans le texte, se contentant d’écouter l’écho qu’en donne le cinéma (...) ou la télévision (...)" - à propos d'un essai de Dominique Fernandez, "Avec Tolstoï". (http://www.lalibre.be/culture/livres/article/561332/tolstoi-notre-contemporain.html)

  • @ Tania : Ah ces Belges, c'est pas un journaliste français qui aurait écrit ça :-))))))))))
    et comme le dirait mieux que moi Calvino "Pourquoi lire les classiques"
    je viens de faire un commentaire sur le blog de Keisha qui vient de lire pour la première fois Anna Karénine et qui parle de la difficulté à lire après, on va dire que le journaliste veux nous éviter d'être en panne de lecture, donc lisons allègrement Levy et Musso
    J'attends avec impatience la sortie de l'essai de Fernandez, un véritable amoureux de la Russie, son Dictionnaire est superbe et j'y retourne souvent

  • Je connais, comme beaucoup, de renommée "Maître et Serviteur" de Tolstoï, mais je ne l'ai pas encore lu ... J'ai d'autres livres de cet auteur, dont "La sonate à Kreutzer", "Les Cosaques", et "Enfance, adolescence, jeunesse" son autobiographie ! Autant j'avais adoré "Guerre et Paix", autant "Anna Karenine" m'a presque rebutée. Je ne sais toujours pas pourquoi ! Mais c'est un auteur que je connais très mal et qu'il faut que je découvre absolument pour la qualité de ses œuvres.

  • @ Nanne : ce n'est pas une oeuvre majeure de Tostoi mais le récit montre bien la difficulté de Tolstoi à la fin de sa vie, tout le récit est imprégné de son tourment face à la mort, face à l'exigence de pauvreté
    La description de la tempête et la peur qui s'en suit est excellente

  • Une référence intéressante pour ceux qui, comme moi, se lancent dans le défi Russie de Pimpi...

  • @ Moka : oui avec confiance, le récit est excellent , c'est une bonne façon d'aborder Tolstoï Bon challenge

  • Ton billet fort intéressant, Dominique, me donne envie de lire cette œuvre, bien que Tolstoi ne soit pas très facile à lire.

  • @Alicia : il ne faut pas se laisser intimider par Tolstoi qui est tout à fait accessible à condition .........de ne pas commencer par Guerre et Paix qui peut faire caler

  • Je viens de découvrir votre blog que je visiterai souvent.

    Une lectrice assidue.

  • @ Alba : ravie d'avoir une nouvelle lectrice pour ce blog, promenez vous et revenez souvent

Les commentaires sont fermés.