Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les rues de feu - Thomas H Cook

les rues de feu 2.gifLes rues de feu - Thomas H Cook - Editions Folio Gallimard

Les rééditions ont du bon, elles permettent de mettre la main sur ce qui vous avait échappé.
Depuis quelques mois j’ai lu la série de Kris Nelscott située dans les années 70 au moment de la lutte pour les droits civiques, de l’assassinat de Luther King, j’ai bien aimé cette série avec un petit manque de vigueur pour le dernier titre.

Avec les rues de feu en matière de vigueur on est largement servi.
Birmingham Alabama en mai 1963, la chaleur étouffante, la haine palpable partout dans les rues, la ville est en état de siège car Martin Luther King tient meeting sur meeting, la répression est violente, l’encadrement des manifestations est plus que musclé, les autorités ne rêvant que de « massacrer les négros » et d’en débarrasser la ville !!
Ben Wellman flic blanc enquête sur le meurtre et le viol d’une fillette noire, ce n’est pas un grand flic, il fait honnêtement sont boulot d’enquêteur et très vite cela le conduit à s’opposer à ses collègues et à ses supérieurs pour qui une enfant noire n’est « rien » il est donc inutile de perdre son temps pour « ça ».
Contre vents et marées Ben Wellman têtu s’obstine. Pour le détourner de son enquête on le contraint à surveiller les manifestations et à prendre en notes les discours de Luther King. Son enquête l’emmène dans le quartier noir que les voitures de police ne font que traverser en temps normal.
Le héros n’est pas un homme d’exception mais sa prise de conscience progressive du problème racial le pousse en avant.
On ne peut s’empêcher en lisant ce roman de penser au héros de Mississippi Burning. La fin est superbe et je vous la laisse découvrir.

Pour poursuive votre lecture quelques extraits des actualités télévisées de l’époque.

L'AUTEUR :
Lauréat en 1996 du prix Edgar Poe, récompensé d'un Edgar Award en 1997, il figure depuis chaque année parmi les finalistes de cette prestigieuse compétition. En France,il a rejoint les auteurs de la Série Noire chez Gallimard avec Safari dans la 5e Avenue (1981), Haute Couture et basses besognes (1989) et Les Rues de feu (1992). A la rentrée 2008 est sorti les feuilles mortes toujours dans la série noire, avec de très bonnes critiques.

Commentaires

  • Lu il y a quelques semaines et j'ai vraiment, il ne m'a fallu que 2 jours pour le dévorer, c'est donc une lecture que je conseil à tous !

  • @ Coinche : un excellent polar, apparemment Cook a d'autres titres à son actif tous aussi passionnants

Écrire un commentaire

Optionnel